100 RAISONS

Le Biplan,

Lille, le 5 mars 2005


100 RAISONS ! Il n'en fallait pas tant pour venir voir ce groupe parisien qui sent pourtant bon la France "profonde". Déjà croisés il y a quelques mois, 100 RAISONS n'avaient surpris par son côté chanson française punk où les paroles sont tout aussi importantes que les instruments dont un accordéon, un saxo et une clarinette. Beaucoup pourrait penser que ce type de formation appartient à un genre spécifique qui fleurit un peu partout en France. Mais ce n'est pas parce que le chanteur de 100 RAISONS a une voix rocailleuse digne d'un terroir à vieux pieds de vigne et que l'accordéon donne un air musette que l'on s'enlise dans la nouvelle chanson française bobo ; au contraire, 100 RAISONS est un riche mariage entre punk urbain et France d'en bas.

cliquer sur l'image - click on pic

01 02 03

04 05 06 07

08 09 10 11

12 13 14 15

16 17 18 19


Ce samedi, le choix s'annonçait cornélien. le Grand Mix tendait ses bras, la cave du CCL se voulait attirante mais c'est finalement dans celle du Biplan que j'ai choisi d'atterrir. La salle est un peu vide, il est encore tôt. Peu à peu des têtes connues arrivent, de nouvelles aussi. Le concert peut commencer, le parterre est sans doute clairsemé mais connaisseur et c'est en terrain conquis que 100 RAISONS nous arrachent à notre torpeur pour nous emmener au plus profond de leurs chansons bien musclées. Devant, ça danse et ça boit, derrière, le bar ravitaille et sur scène, le chanteur clope continuellement au bec, le timbre, ça s'entretient,, nous invita à participer à leurs aventures, offrant son micro à celui qui voulait. Et on se bousculait sur scène. Quelque part, la formation me rappelle (sans le côté punk) la rage des angevins de RAMSES* qui quittant les chemins lisses de la pop/nouvelle chanson française, avaient avec Dans ma radio sans doute choqué des adeptes de la première heure mais ravis les amateurs de la chanson française rock parfois familiale, parfois déchirée mais accrochant toujours les tripes, les tordant dans tous les sens. 100 RAISONS proposent à mon avis un trip au moins équivalent et je puis vous certifier que mon choix de sortie, ce samedi 5 mars, fut bon, excellent même ; j'ai eu cette impression que 100 RAISONS ne jouait que pour mon plaisir. Ce n'est pas si courant et on a du tous ressentir la même chose.

* : voir RAMSES au Biplan.

20 21 22 23

24 25 26 27 28

29 30 31 32 32 32


Mars 2005

Frédéric Loridant 2005