Photo Rock

Festival Love Pablo


Live in Volmerange-lés-Boulay
(27 juillet 2002)
(Images après le texte - Pics after the text)

Malgré la perte du clavier et du chanteur (!), ALYCE ! survit. Des samples pour les claviers, et Olivier, chanteur du groupe lillois CASUAL qui fait dans une pop anglo-saxonne agréable, qui a la lourde tâche de remplacer au pied levé, l’ancien chanteur décidé de voguer vers d'autres univers.

Le premier concert de la nouvelle formation se déroula le 27 juillet au festival lorrain Love Pablo (voir la galerie) à Volmerange-lés-Boulay près de Metz. Ce festival bien sympathique fait la part belle aux groupes locaux en présentant un large éventail musical allant d'une sorte de folk-rock français festif au punk et même post-punk avec un groupe assez étonnant : LE SINGE  BLANC. Entre les groupes, une seconde scène distillait de la jungle, de la techno, du Ragga... avec des groupes intéressants comme CROSS FAYA SOUND SYSTEM du Luxembourg (voir la galerie) .

Des hostilités du deuxième jour sur les trois qu'en compte Love Pablo furent ouvertes par une formation ne faisant pas dans la dentelle : BLUE NOISE ADDICT( voir la galerie). Débauche de décibels, guitares agressives, mimiques et contorsions du chanteur suant sous un soleil de plomb, tir de barrage de la basse/batterie, donnaient à leur musique une consonance punk griffant agréablement les oreilles. La suite fut plus déplaisante avec un groupe de prog métal (plus que Pop Rock comme indiqué sur le flyer), TWEED, se cherchant sans cesse et entremêlant peu habilement des harmonies pourtant sympathiques.

Les rockeux avaient assez parlé, le funck/chanson française sonnant parfois Jonas avec DISFONCTION ont pris possession de la scène (voir la galerie) . DISFONCTION est centré sur un clavier/chanteur exubérant avec un sax, une basse et une batterie. En mélangeant le tout, on arrive à une musique assez agréable.

Faisant suite aux strass et aux lunettes � la Elton John, RAVI 'VOUS VOIR, revient sur les voies plus traditionnelles du rock français/chanson française avec accordéon et s'offrit même un rappel à la demande d'un public friand de danses pseudo-folkloriques et de trémoussements chaotiques.

Le festif était là et annonçait ALYCE ! qui avait la dure tâche d'accrocher un public plus enclin aux joyeusetés qu'au rock indépendant bien que flirtant avec le Pays des Merveilles. Eh bien, ce fut Alycinant. Les jeux de lumières experts, la vaste scène, des musiciens en grande forme et un chanteur parfaitement à la hauteur de compositions parfois ténébreuses  et envoûtantes d'ALYCE !, firent de ce Live In Volmerange-lès-Boulay, un grand concert digne de celui de Seclin. On frisa continuellement l'irréel. les sons venaient d'ailleurs, d'ombres se détachant de la scène ou parfois d'êtres auréolés de lumière s'imprimant longtemps sur les rétines. Le show fut une grande réussite et le public, d'abord surpris de cette descente dans le rock indépendant, s'accrocha très vite aux jupes d'ALYCE ! pour la suivre dans son Pays des Merveilles jusqu'au Soccer final où tous s'éclatèrent dans un délire post nucléaire n'enviant rien aux partisans du No Future. Pari réussi, ALYCE ! peut adopter son nouveau lead vocal.

Le SINGE BLANC prit la suite devant un public à peine remis de son traumatisme sonique et le bombarda d'une musique bien alambiquée mêlant des constructions hardies seventies à des délires punk bien torchés. Et ils ne sont que trois…

Pour la petite histoire, Love Pablo, cette folle entreprise, n’est à l’origine, juste qu’une fête d’anniversaire dans le village d’à côté qui dégénéra années après années en un solide festival ouvert aux Musiques et ses à côtés (tags, cracheurs de feux, jongleurs…). Que cette belle histoire qui ramena plus de 4000 personnes le samedi, ne s’arrête pas… Et à quand un Live in Volemerange-lès-Boulay ?





* voir les concerts de Janvier, Avril, Novembre et D�cembre 2001.

f.loridant@photorock.net
Frédéric Loridant ©2002