Retour à photorock.com

Retour Contacts

ASHTONES
Michelle-Anne Dix/Rotringo
LUCKY DEVILS

Lille,
La Gare St-Sauveur, le 27 août 2010

ASHTONES et LUCKY DEVILS à la Gare Saint-Sauveur ! Non, ils ne prennent pas un train. On ne les entend plus siffler, il n'y en a plus, il ne reste que le buffet. Cette gare où les bobos remplacent les cheminots, est à la culture ce que la place du concert est au marché du dimanche matin où l'on ne trouve pas Rouge vendu à la criée... Idem pour la Gare, le rock and roll pur et dur ne semble pas hanter ses quais plutôt animés par de la pop ou de l'électro quand ce n'est pas du flamenco. D'où un certain étonnement de retrouver ASHTONES et les LUCKY DEVILS accompagnés de Michelle-Anne Dix et de Rotringo ce 27 août. Curieuse rentrée rock and roll lilloise après la trêve estivale.

Le lieu est vaste, les bières comme dans toutes les gares ne sont pas données, 2€30. Il y a du monde, une foule bigarrée constituée d'habitués et d'un paquet de keupons sortis de leur tanière venus prendre une bonne dose d'énergie brute. Et l'affiche avait ratissé large... Les ASHTONES étaient en pleine forme. La nouvelle (son 3ème concert), Michelle-Anne, a trouvé ses marques et adopte dorénavant une attitude rock and roll, moue dédaigneuse de star, souriant à peine à ses fans qui lui rendaient hommages, la photographiant sous toute les coutures. C'est comme cela qu'on l'aime... inaccessible... Les autres, les mâles, étaient brillants, se sentant peut-être investis de la mission d'imprégner les murs de la gare de leur jus rock and roll, de marquer ce nouveau territoire à grands coups de riffs vengeurs en déclenchant des montées d'adrénaline, d'hormones et de sueur. A leurs pieds, les keupons partageaient leur plaisir avec Gé et sa bande, et derrière, sans doute étonnés, les piliers de gare, regardaient un verre dans la main sans pour autant s'enfuir. La gare vibrait enfin à des rythmes d'enfer.

Cliquer sur l'image - click on the pic

ASHTONES ASHTONES ASHTONES ASHTONES


La suite s'annonçait plus calme ou plutôt moins sonore avec la perf de Michelle-Anne sur des vidéos de Rotringo. Difficile de trouver des infos sur cet étrange couple formé d'un personnage tout droit sorti du Seigneur des Anneaux et d'une grande prêtresse qui aurait sa place dans le Silence des Agneaux version psychédélique. Puisant l'âme dans un crâne décalotté, le barbouillage digne des fantasmes d'Hannibal Lecter, déboucha peu à peu sur un visage imprimé dans un linge... Le saint suaire de la Gare Saint-Sauveur ? Sans doute, l'église tranchera, torturera et brûlera... Et une fois l'offrande offerte, le crâne vidé de tout son jus, la cérémonie s'acheva par une danse du ventre sous l'œil ébahi et concupiscent du servant au bouc bien dressé. La communion était consommée, Les lumières pouvaient se rallumer.

Cliquer sur l'image - click on the pic

Michelle-Anne Dix/Rotringo Michelle-Anne Dix/Rotringo Michelle-Anne Dix/Rotringo Michelle-Anne Dix/Rotringo


Tout comme leurs potes des ASHTONES, les LUCKY DEVILS étaient attendus. Ils n'ont rien perdu de leur superbe malgré l'accident de vélo du contrebassiste... Ces rockeurs nés excellent toujours dans ce néo-rockabilly teinté de psycho speedé qui coule dans leurs veines. Ça va vite, très vite même et bien entendu, devant, on se déchaînait... Leur reprise de BLONDIE la Debbie en pin-up cuirtée et leurs autres skeuds frappaient assez fort à en faire dresser les cheveux (je sais pour certains, ça risque d'être difficile mais je ne suis pas le seul) les transformant directement en banane. Dans la fosse, c'était devenu très chaud, les torses virils et tatoués avaient fait leur apparition attirant même des femmes à se frotter dessus... Et coup de siffler, L'atterrissage fut brutal. Les LUCKY DEVILS n'y sont pour rien, il fut en effet très difficile de se ravitailler après leur morceau final, la gare fermait ses portes, le service bar avait baissé le rideau. Seule la rue nous attendait avec le ferme espoir de revenir bientôt dans ce lieu où le rock and roll a pris ses aises.

Cliquer sur l'image - click on the pic

LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS



Frédéric Loridant / Photorock.com 2010

Valid HTML 4.01 Transitional