Retour à photorock.com

Contacts


The BELLRAYS

WHITE LOOSE WOMAN


Dunkerque,
Les 4 Ecluses, le 20 novembre 2008

On a pris ses précautions, l'A25 qui file vers Dunkerque est toujours bouché, à 19H30, on roule... Presque pas un chien, par contre un froid de canard qui file la chair de poule à force de faire le pied de grue devant la salle en attendant que les portes s'ouvrent... On n'est pas dans un zoo mais aux 4 Ecluses et à l'affiche ce soir, un mariage entre soul, hard et punk avec les BELLRAYS et sa chanteuse Lisa. Et ce ne sont pas les WHITE LOOSE WOMAN qui diront le contraire, elle n'a rien d'une looser et en plus elle est black.

Un petit verre de beaujolais, une belle brûlure d'estomac sans doute due à l'absorption de chips et les WHITE LOOSE WOMAN attaquent devant un parterre de fans. Sur scène, un jésus entouré par 4 apôtres. Je reste mitigé. Beaucoup de jeu de scène, un peu maniéré, bassiste en transe, guitariste inspiré, beau jeu de batterie et un chanteur se posant en gourou barbu et chevelu, le corps tatoué de signes obscurs hurlant des incantations sibyllines, le tout sur des morceaux bien pulsés à la section rythmique heavy mais qui finissent par flirter avec le redondant. C'en est quand même pas au point "un morceau ça va, trois, bonjour les dégâts", quelques perles plus digestes que le beaujolais furent appréciées.

Cliquer sur l'image - click on the pic

WHITE LOOSE WOMAN WHITE LOOSE WOMAN WHITE LOOSE WOMAN WHITE LOOSE WOMAN

Paraît-il que les BELLRAYS en pleine tournée étaient crevés. Petites têtes, poches sous les yeux, un concert par jour depuis le 6 novembre entre Trifouilly-les-Oies et Berlin, ça marque... En fait, on est resté sur le cul devant le sacré concert qu'ils ont donné. Lancés à fond les gamelles, enchaînant les morceaux à la RAMONES, on aurait pu s'attendre à une promotion de leur dernier album aux ambiances moins soul-punk, plus swing, au contraire, les BELLRAYS en puisant largement dans les albums précédent ont synthétisé une belle énergie divine qui s'est dégustée sans modération. Et pas besoin d'en faire un max sur scène, le charisme physique et vocal de la chanteuse et la présence de ses 3 compères ont suffit largement.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The BELLRAYS The BELLRAYS The BELLRAYS The BELLRAYS




Frédéric Loridant / Photorock.com 2008