Retour à photorock.com

Retour Contacts

BLACK DIAMOND HEAVIES

Lille,
La Chimère, le 1er septembre 2010

On se tassait à la Chimère ce premier jour de septembre. Un concert Schnapps and Viande réunissant BOOGIE BALAGAN et les monstrueux BLACK DIAMOND HEAVIES. Exactement la même affiche qu'à la Boîte à Musiques il y a un an, les STICKY LOU en moins. Chaque groupe avait ramené son public, je n'ai pas vu les BOOGIE BALAGAN (et pourtant, à 20h00, je squattais déjà la Chimère), j'étais donc venu pour les seconds.

Les BLACK DIAMOND HEAVIES m'avaient bien impressionné à la BAM, sur la petite scène intimiste de la Chimère, dans une chaleur moite, les impressions devaient être démultipliées. C'est ce qui est arrivé. Face à moi, le clavier, il fallait que je rampe aux pieds de Clo et Marie-Do pour m'approcher du batteur, difficile de bouger plus. La chaleur était à peine supportable un peu comme au Pits les grands soirs mais sans l'approvisionnement, la route vers les pompes à bières était définitivement coupée... Et en parlant du Pits, une partie de la bande de ce haut-lieu du rock and roll s'était déplacée, gage de qualité de la soirée. La compression, la chaleur, l'odeur de chacal qui s'est mise à flotter rapidement en aurait fuir plus d'un... Au contraire, on fut tassé un peu plus. Mais qu'est ce qu'on s'est pris dans la tronche. Un pur gros son des claviers sorti direct de la gamelle de l'ampli, du brut de brut noyant les oreilles tandis qu'un mètre plus loin, la batterie percutait sec. Un clavier bien vintage, blues et seventies parfois, une cry-baby qui hurlait de plaisir, une voix bien grave quasi crooner et une batterie virtuose, débridée et déjantée, soit un mélange assez fou pour nouer les tripes et donner la trique et finir dans l'orgasmique. Les BLACK DIAMOND HEAVIES sont bien au blues-rock garage ce que sont les DIGGER and the PUSSYCAT au rock and roll garage !

blackdiamondheavies101.jpg
B.D.Heavies01.jpg
blackdiamondheavies102.jpg
B.D.Heavies02.jpg
blackdiamondheavies103.jpg
B.D.Heavies03.jpg
blackdiamondheavies104.jpg
B.D.Heavies04.jpg
blackdiamondheavies105.jpg
B.D.Heavies05.jpg
blackdiamondheavies106.jpg
B.D.Heavies06.jpg
blackdiamondheavies107.jpg
B.D.Heavies07.jpg
blackdiamondheavies108.jpg
B.D.Heavies08.jpg
blackdiamondheavies109.jpg
B.D.Heavies09.jpg
blackdiamondheavies110.jpg
B.D.Heavies10.jpg
blackdiamondheavies111.jpg
B.D.Heavies11.jpg
blackdiamondheavies112.jpg
B.D.Heavies12.jpg
blackdiamondheavies113.jpg
B.D.Heavies13.jpg
blackdiamondheavies114.jpg
B.D.Heavies14.jpg
blackdiamondheavies115.jpg
B.D.Heavies15.jpg
blackdiamondheavies116.jpg
B.D.Heavies16.jpg
blackdiamondheavies117.jpg
B.D.Heavies17.jpg
blackdiamondheavies118.jpg
B.D.Heavies18.jpg
blackdiamondheavies119.jpg
B.D.Heavies19.jpg
blackdiamondheavies120.jpg
B.D.Heavies20.jpg
blackdiamondheavies121.jpg
B.D.Heavies21.jpg
blackdiamondheavies122.jpg
B.D.Heavies22.jpg
blackdiamondheavies123.jpg
B.D.Heavies23.jpg
blackdiamondheavies124.jpg
B.D.Heavies24.jpg
blackdiamondheavies125.jpg
B.D.Heavies25.jpg
blackdiamondheavies126.jpg
B.D.Heavies26.jpg
blackdiamondheavies127.jpg
B.D.Heavies27.jpg
blackdiamondheavies128.jpg
B.D.Heavies28.jpg
blackdiamondheavies129.jpg
B.D.Heavies29.jpg
blackdiamondheavies130.jpg
B.D.Heavies30.jpg
blackdiamondheavies131.jpg
B.D.Heavies31.jpg
blackdiamondheavies132.jpg
B.D.Heavies32.jpg
blackdiamondheavies133.jpg
B.D.Heavies33.jpg
blackdiamondheavies134.jpg
B.D.Heavies34.jpg
blackdiamondheavies135.jpg
B.D.Heavies35.jpg
blackdiamondheavies136.jpg
B.D.Heavies36.jpg
blackdiamondheavies137.jpg
B.D.Heavies37.jpg
blackdiamondheavies138.jpg
B.D.Heavies38.jpg
blackdiamondheavies139.jpg
B.D.Heavies39.jpg
blackdiamondheavies140.jpg
B.D.Heavies40.jpg



Frédéric Loridant / Photorock.com 2010
Valid HTML 4.01 Transitional