Retour à photorock.com

Retour Contacts

BLIND HORSES

Le SKELETON BAND

Lille,
La Rumeur, le 10 juin 2010

Une fois n'est pas coutume, j'ai répondu non pas à l'appel de la forêt (déformation, une collègue en ce moment ne résiste pas à celui de Jack London) mais à l'invit d'un Fred et d'une trompette qui arrive à donner assez de cachet à un banjo pour que j'aille écouter... La soirée se passait dans une nouvelle Rumeur, reprise par 2 jeunes plein d'entrain qui arrivent à effacer le souvenir du poivrot qui avait osé couper le courant lors du concert des DYSENTHRY et c'est tant mieux. Quant aux groupes, BLIND HORSES et Le SKELETON BAND, ils ne font pas vraiment dans ce que j'écoute habituellement, mais quand c'est bien fait, sans frime ni fioriture, ça se laisse vivre agréablement.

Ah magique trompette ! C'est bien la force de BLIND HORSES qui font dans une sorte de jazz folk rock ambiance à emballer des nanas confortablement installées dans un canapé profond et on aurait tord de se priver car, c'est bien connu, quand le cheval est aveugle, tout est permis. Il n'y avait pas de canapé à la Rumeur... Mais, on a suivi sans problème les solos de gratte bien balancés s'appuyant sur une section rythmique sage mais bien efficace sans oublier cette trompette venue d'ailleurs... Celle qui fait craquer les nanas. Bien sûr, j'ai eu une préférence pour les morceaux qui incitaient à se lever du canapé, le premier par exemple plaçait la barre assez haut, l'avant dernier aussi, un truc un peu planant un peu triste, incitant à se blottir et se laisser aller. Finalement, même si plus on devient vieux comme dirait un moins chevelu que moi, plus on devient impatient, les BLIND HORSES s'en sortent très bien en réussissant à nous retenir.

Cliquer sur l'image - click on the pic

BLIND HORSES BLIND HORSES BLIND HORSES BLIND HORSES


Disons le de suite, j'ai été moins assidu au concert de Le SKELETON BAND. Le trio fait dans la haute voltige et se donne sans compter. D'excellents musiciens plein d'idées, il suffisait de voir la batterie entourée de pièces bizarres comme un tambour de machine à laver, d'une jante de vélo ou d'un volet métallique... Et ce n'était pas là pour le décorum, le batteur, espiègle, s'en servait presque qu'autant que ses fûts et ses cymbales. Les deux autres étaient fait de même bois et le tout forme un ensemble cohérent qui rappelle quelque part Charlélie COUTURE surtout dans la voix. Curieux et intéressant, riche pour ceux qui adhèrent mais franchement, le rock and roll à 2/3 accords balancés à toute vitesse, sentant bon la bière et la sueur me branche bien plus.

Cliquer sur l'image - click on the pic

Le SKELETON Le SKELETON Le SKELETON Le SKELETON



Frédéric Loridant / Photorock.com 2010

Valid HTML 4.01 Transitional