Retour à photorock.com

Retour Contacts

MYCIAA - PUNISH YOURSELF
Les WAMPAS - BURNING HEADS

Printemps de Bourges,
21 - 24 avril 2011

Printemps de Bourges 2011 ! Comme chaque année depuis 7/8 ans, je m'en vais voir les Découvertes sont un peu le reflet de la tendance musicale du moment. Avec parfois du succès vu que certaines gravissent les planches des grandes scènes de Bourges les années suivantes. J'en profite aussi pour traîner du côté des autres concerts, des bars de la ville ou des scènes ouvertes pour y voir ou revoir des trucs qui me font vibrer. Cette année a été finalement assez pauvre. Disons que j'ai passé plus de temps à côté des pompes à bière que des planches... Mais je n'ai pas manqué les PUNISH YOURSELF dans un Palais d'Auron bondé, les WAMPAS sur la scène ouverte du Berry qui ont chauffé un paquet de berrichonnes et les BURNING HEADS qui ont soufflé les maisons des 3 Petits Cochons en 3 riffs. Mais avant, j'ai croisé un groupe qui a fait tâche dans l'ambiance générale des Découvertes, MYCIAA qui même, tout jeune, à toute sa place au côté de ma trinité 2011 du Printemps de Bourges.

Ouvrant la session Découvertes Rock à 12h30, les MYCIAA ont foutu dès leur arrivée, la barre assez haute. Au centre une hystérique aux cheveux verts hurlant, à sa droite, un bassiste à la coupe hardcore (rasé avec barbichette), à sa gauche et au fond, un gratteux et un batteur sans look particulier, et sur les côtés des télés au cas où l'on s'emmerderait. La surprise est grande. Depuis un certain nombre d'années, les Découvertes étaient relativement sages, laissant de côté les explosions keuponnes. Et là, en premier concert, du punk-hardcore braillé, ultra rapide, qui assomme les neurones des premiers présents qui visiblement ont le peine à récupérer de la nuit, mais aussi qui attire ceux qui à l'extérieur tentaient de soigner leur barre à coup de nurophènes accompagnés la première bière pour les plus audacieux. Eh bien MYCIAA fut bien plus radical, parti le mal de crâne, avalée sans haut-le-cœur la première bière et enfin décrassées les oreilles.

Cliquer sur l'image - click on the pic

MYCIAA' MYCIAA' MYCIAA' MYCIAA'


Je me doutais que voir les PUNISH YOURSELF dans une grande salle allait être une expérience nouvelle. Ce fut le cas. Ils faisaient partis de la soirée "Métal" du Printemps de Bourges qui passait du lourd DAGOBA à la soupe symphonique de EPICA sans oublier un truc encore plus insipide ELUVEITIE. Bref, le rock technoïde zombie des PUNISH YOURSELF dénotait tout autant que MYCIAA quelques heures auparavant et les teenages qui s'agglutinaient dans les premiers rangs ne s'attendaient visiblement pas à cette heure de baffes qui ne pourra que leur faire du bien. Le show fut très largement à la hauteur de ce que j'avais vu auparavant dans des salles aux dimensions plus humaines. Il manquait quand même le contact entre les PUNISH et le public, séparés par une fosse à vigiles. Un bien beau chaud show qui a bouché un coin à un paquet de jeunes qui ont brandi tout le concert leur phone (sans doute pour tester la résistance du capteur) et une Miss Z particulièrement en forme ! (dopée aux Dragibus ?).

Cliquer sur l'image - click on the pic

PUNISH YOURSELF PUNISH YOURSELF PUNISH YOURSELF PUNISH YOURSELF


Changement de jour, changement de scène et pour y aller, il faut difficilement quitter les rives de l'Auron pour gravir la montagne de Bourges. La place de Séraucourt est bondée, les securit-men sont sur leur qui vive. Et devant ce monde, le père WAMPAS s'en est donné à cœur joie, balançant ses tubes repris en chœur par un public survolté. Et quand il s'amusa à faire ses premiers pas dans le foule... Derrière, les zicos faisaient plus qu'assurer sans oublier le roadie qui tel un pécheur au gros tenait au bout de son fil un Didier sautant dans les vagues humaines. Le final fut largement à la hauteur des espérances des berrichonnes qui ont pu venir se frotter à leur idole sur scène dans un bordel parfaitement organisé et drôlement efficace. Chaud devant...

Cliquer sur l'image - click on the pic

Les WAMPAS' Les WAMPAS' Les WAMPAS' Les WAMPAS'


Je ne pouvais pas quitter le Printemps de Bourges sans faire un tour en ville et coup de pot, les BURNING HEADS venaient en voisin mettre un peu d'ambiance aux 3 Petits Cochons, lieu mythique de l'ancienne ville royale. Ils sont programmés à 0h30, j'ai un train à 7h00, cela laisse de la marge... En arrivant, les BURNING m'annoncent qu'il y a une heure trente de retard... De quoi boire quelques bières en attendant qu'une fanfare quitte la scène. La scène est petite, on se presse coincé entre des fûts de bière qui n'attendent que d'être bus (à moins qu'ils ne soient déjà vides). Un beau perchoir au pied des BURNING, presque protégé d'un public plus qu'enthousiaste. Bien qu'entassés, les BURNING HEADS se sont lancés dans un set bien rock and roll maîtrisé jusqu'au bout des ongles, alternant anciens et nouveaux titres qui arriveront bientôt secouer nos neurones sur une nouvelle galette. Devant, on flottait dans un mixeur même plus alimenté en bière, le ravitaillement dans ce maelström étant devenu impossible. Pas grave, les BURNING nous suffisaient largement... A 3h30, je pliais bagages, d'autres m'attendaient, il ne me restait plus que quelques heures pour les faire.

Cliquer sur l'image - click on the pic

BURNING HEADS BURNING HEADS BURNING HEADS BURNING HEADS



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011

Valid HTML 4.01 Transitional