CRISIS

Lille,
le 24 juin 2004


La nuit tombe, l'hiver rend la rue peu accueillante et c'est emmitouflé que je tourne autour d'un bâtiment de culte qui cache dans ses entrailles le local de répet de CRISIS, groupe lillois dont j'ai traversé la route musicale par 2 fois. Le groupe ne m'est pas inconnu mais les voir dans leur crypte, au travail, n'est pas donné à tout le monde et c'est à un véritable concert privé auquel j'ai pu assister. Quelques mois plus tard, re-belote, je retourne voir ces Rats in the Cellar, ces enfants d'AEROSMITH pour la cellar, baignés tout jeune dans la culture METALLICA, PLEYMO (ver 1.0) ou Hip Hop New Yorkais.

CRISIS est un vaisseau de 5 X Men, Nico (tine) au chant et à la gratte, Marko (idem), Cysko (de Deep Space Nine) à la basse, Max (la menace) à la batterie et Asfalte (jungle) aux platines. Avec CRISIS, on entre dans le monde du Métal-Hip-Hop (Néo ?) par la grande porte. CRISIS appartient à cette génération menée tambour battant en France par les PLEYMO (version 1.0), AQME, WUNJO ou encore NO ONE is INNOCENT sans cependant s'identifier à l'un d'eux. CRISIS, c'est principalement du hip-hop et essentiellement du métal ! Impossible de privilégier l'un ou l'autre. Les riffs prennent leur racines dans le métal et pas dans le moindre, j'ai même l'impression d'accrocher parfois du BLACK SABBATH ; la voix et les platines plongent dans les racines du hip-hop, les platines s'imposant comme un instrument à part entière devenant même un pilier dans les compos et non en tant qu'objet décoratif. Plutôt que de tomber dans un néo-métal facile, les CRISIS tentent avec succès, de mêler leurs différentes sensibilités donnant naissance à une zique où les métalleux se retrouvent tout autant que ceux qui se meuvent dans le Hip-Hop. A cela s'ajoute des refrains efficaces qui rebondissent dans la boîte cranienne… et des textes où ils n'hésitent pas à se présenter (Toxic) et à affirmer leur appartenance à une CRISIS CREW, tribu dont leur puissante musique est la meilleure ambassadrice. Ça gronde, ça pète de toute part, le volcan est en crise, les guitares acérées savent se faire entendre, la batterie roule en continu et le DJ rivalise avec les solos des 6 cordes avec en sur-couche une voix tendance rap qui joue sans cesse avec des murs de guitares, les scratches décapants et le gros son de la basse batterie.

Amateur de métal, de hip-hop, de fusionnel musical, les CRISIS s'offrent à vous en 5 titres qui passent sans problème en boucle sans que l'on s'en aperçoive. A voir et à écouter d'urgence sur www.crisis-crew.com/.

cliquer sur l'image - click on the pic















Frédéric Loridant
juin 2004

Frédéric Loridant ©2004