Retour à photorock.com

Retour Partager

DEAD ASTROPILOTS


Le Bistro de St So,
Lille, le 06 août 2011

Que faire le 6 août ? Il y a bien les nuits secrètes, néanmoins elles ont perdu tout leur charme des origines, il y a TF...Beurk, la voix de son maître me gave. Il y a la soirée amoureuse mais avec 2 lascars qui sont trop vieux pour se coucher à 20H00, tout plan un peu chaud est voué à l'échec. d'autant plus que le temps n'invite pas aux galipettes sauf en se réfugiant sous une couette (et chaque chose en son temps). La catastrophe était proche, on était à deux doigts d'une nouvelle guerre des mondes mais c'était sans compter les DEAD ASTROPILOTS qui ont eu la bonne idée de poser leur vaisseau fantôme à St Sauveur, transformant Lille 3000 en Galaxity 2800, le monde magique de Valérian et Laureline.

J'ai raté le premier groupe, un truc archéologique nous ramenant au moins d'après leur nom, EL MAMMOUTH, à la préhistoire mais on m'en a dit beaucoup de bien et j'ai profité du dernier, le PROJET BIERE BITCH, pour boire des bières avec de jolies homo sapiens sapiens blondes. Par contre, je n'ai rien raté du voyage interstellaire proposé par les DEAD ASTROPILOTS. Mêler les étoiles, les collisions cosmiques avec une séduction chaleureuse ne pouvait qu'emballer un public plutôt sage venu se perdre à la gare Saint-Sauveur, sans doute pour les même raisons (ou presque) que moi. Nos pilotes morts dans le futur ou dans le passé, étaient bien présents avec leur machines bien domptées et leurs guitares qui tranchent les nébuleuses sans compter une voix parfois lointaine qui invite à tâter du côté de Vénus. L'impulsion qu'ils donnent aux vents stellaires bien puissants, a vite fait de s'emparer de vos molécules, les entrechoquant à l'infini... Mais les yeux et les oreilles restent toujours opérationnels... Valérian télétransporte sa guitare se jouant des pièges de l'espace, Laureline nous charme avec sa voix et ses gestes. On en a redemandé mais... Galaxity s'est évanouie, retour à Lille 3000... Quelques réglages et pas de doute, l'electro-rock des DEAD ASTROPILOTS nous conduira direct au centre de la voie lactée, là où (entre autres) la bière est divine.



deadastropilots201.jpg
D.A.P.01.jpg


deadastropilots202.jpg
D.A.P.02.jpg


deadastropilots203.jpg
D.A.P.03.jpg


deadastropilots204.jpg
D.A.P.04.jpg


deadastropilots205.jpg
D.A.P.05.jpg


deadastropilots206.jpg
D.A.P.06.jpg


deadastropilots207.jpg
D.A.P.07.jpg


deadastropilots208.jpg
D.A.P.08.jpg


deadastropilots209.jpg
D.A.P.09.jpg


deadastropilots210.jpg
D.A.P.10.jpg


deadastropilots211.jpg
D.A.P.11.jpg


deadastropilots212.jpg
D.A.P.12.jpg


deadastropilots213.jpg
D.A.P.13.jpg


deadastropilots214.jpg
D.A.P.14.jpg


deadastropilots215.jpg
D.A.P.15.jpg


deadastropilots216.jpg
D.A.P.16.jpg


deadastropilots217.jpg
D.A.P.17.jpg


deadastropilots218.jpg
D.A.P.18.jpg


deadastropilots219.jpg
D.A.P.19.jpg


deadastropilots220.jpg
D.A.P.20.jpg


deadastropilots221.jpg
D.A.P.21.jpg


deadastropilots222.jpg
D.A.P.22.jpg


deadastropilots223.jpg
D.A.P.23.jpg


deadastropilots224.jpg
D.A.P.24.jpg


deadastropilots225.jpg
D.A.P.25.jpg


deadastropilots226.jpg
D.A.P.26.jpg


deadastropilots227.jpg
D.A.P.27.jpg


deadastropilots228.jpg
D.A.P.28.jpg


deadastropilots229.jpg
D.A.P.29.jpg


deadastropilots230.jpg
D.A.P.30.jpg


deadastropilots231.jpg
D.A.P.31.jpg


deadastropilots232.jpg
D.A.P.32.jpg


deadastropilots233.jpg
D.A.P.33.jpg


deadastropilots234.jpg
D.A.P.34.jpg


deadastropilots235.jpg
D.A.P.35.jpg


deadastropilots236.jpg
D.A.P.36.jpg


deadastropilots237.jpg
D.A.P.37.jpg


deadastropilots238.jpg
D.A.P.38.jpg


deadastropilots239.jpg
D.A.P.39.jpg


deadastropilots240.jpg
D.A.P.40.jpg



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011
Valid HTML 4.01 Transitional