Retour à photorock.com

Retour Contacts

JIMI WAS GAIN

DOUBLE SHOT


Lille,
L'Imposture le 31 octobre 2011

Il fallait une bonne raison à Malik pour ouvrir l'Imposture un lundi et le soir d'Halloween en plus alors qu'il s'apprêtait à faire du porte à porte pour avoir des friandises. Pas de citrouille, pas de bonbon non plus mais les DOUBLE SHOT, une version renforcée des ASPHALT TUAREGS qui s'étaient entraînés 2 jours avant à Bruxelles avec lesUL'HERS. Pour tout vous dire, ils étaient en excellente forme tout comme les JIMI WAS GAIN qui étaient chargés d'envoyer leur sauce garage pour faire monter en pression les fûts, opération nécessaire pour pouvoir servir des DOUBLE.

Ils n'ont pas eu à rougir les JIMI. Rouge, ils l'étaient déjà sous la lueur des projecteurs mais grand fut leur rock. Les morceaux roulent d'eux mêmes et ce n'est pas le fait d'éclater une corde de gratte au premier morceau qui les ralentira (et mention au gratteux des D.S. qui fila spontanément sa 6 cordes). Un excellent garage bien énergique et coloré même quand on connaît comme moi, leur répertoire par cœur. Bref, j'ai encore pris un grand plaisir à les revoir et ce ne sera pas la dernière.

Cliquer sur l'image - click on the pic

JIMI WAS GAIN JIMI WAS GAIN JIMI WAS GAIN JIMI WAS GAIN


Avec la seringue DOUBLE SHOT, vous pouvez injecter 2 produits en une seule injection. Avec DOUBLE SHOT, on s'injecte du ASPHALT TUAREGS transformé avec un chanteur un 2ème guitariste. Le résultat est explosif, un flash sonique qui titille tous vos nerfs et auquel si on ne fait pas gaffe, on peut devenir sérieusement accro. Les DOUBLE SHOT envoient une sacrée sauce, du pur punk rock bien lourd où Lemmy a laissé des traces. Et alors qu'il hurlait avec MOTORHEAD au même moment au Zénith, DOUBLE SHOT nous ont balancé un Bomber blindé d'explosifs jusqu'à la gueule. Et en final, rien de tel que de puiser dans un standard qui a enflammé des générations de rockers : Caroline... Une Caroline plus musclée et aussi bien roulée que celle déjà canon des STATUS QUO.

Cliquer sur l'image - click on the pic

DOUBLE SHOT DOUBLE SHOT DOUBLE SHOT DOUBLE SHOT



Frédéric Loridant / Photorock.com 2011

Valid HTML 4.01 Transitional