Retour à photorock.com

Contacts


ABYSS - The BONES - The ELEGANT GARAGE GUNNERS

DEATH by STEREO - QUIT YOUR DAY JOB - CATARACT

F.L.A.M.M.E. - MIRACLE FORTRESS

CHUCK DUKOWSKI SEXTET - ARKANGEL

I AM X - SOUTH CENTRAL Live - The HELIOCENTRICS

ZU VS DÄLEK - MAD SIN

The INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW

et le pipole

Festival de Dour,
19 juillet 2008


Photos après le baratin

Contraint, je n'ai pu me rendre au festival de Dour que le samedi. Et pourtant l'affiche du jeudi et du vendredi avait de quoi allécher... les BURNING HEADS, scène hardcore... Dur Dur Dour I punish myself mais j'en ai profité pleinement. Une journée et 15 groupes aperçus pour certains, vus intégralement pour d'autres. De la pop gnangnan à la tuerie et c'est d'ailleurs par la tuerie que j'ai fini la journée épuisé par des PUNISH YOURSELF survoltés. La suite va être courte car j'ai paumé mon carnet où j'avais noté des impressions à chaud.

Treize heures quinze, le festival se réveille, lentement et ce n'est pas la pop d'ABYSS qui va donner un coup de fouet Red Bull. Ila fallu attendre 13h55 pour prendre les premières décharges bien graisseuses avec The BONES. Bones la vraie, celle du feuilleton est bien plus mignonne mais ces lascars qui se complaisent dans un rock ricain bien collant et musclé, ont une classe toute rock and roll et des skuds à la hauteur. La journée commence enfin. La suite, The ELEGANT GARAGE GUNNERS ne porte pas vraiment bien son nom, pour être élégants, ils le sont, pour le garage et les gunners, cela ne m'a pas marqué plus que ça. On devine la prohibition, Al Capone, la Saint Valentin dans le nom mais pas d'étui à violon. Un passage chez les adeptes du gros rouge qui tâche avec les métalleux de DEATH by STEREO suivi de CATARACT et d'ARKANGEL permet de reprendre un peu d'énergie pour affronter quelques erreurs de parcours qui n'ont conduit voir F.L.A.M.M.E, sorte de chorale avec instruments qui ne m'ont pas mis le feu. Pareil pour MIRACLE FORTRESS dont la pop ne tient pas du miracle et devrait être enfermée dans une forteresse. Quant aux CHUCK DUKOWSKI SEXTET... Ce n'est pas à première vue un sextet et je n'ai pas été convaincu pour ce retour aux seventies. Entre temps, quelques belles claques électro-rock-punk-indus avec I AM X, QUIT YOUR DAY JOB et SOUTH CENTRAL Live qui balaient entre PRAVDA et ALEC EMPIRE et qui annoncent l'industrie lourde qui pointe son nez. Une belle, très belle même, découverte dub-soul-space avec les HELIOCENTRICS qui distribuaient des tickets pour planer en rythme. Le retour sur terre fut facilité avec truc un peu plus compliqué tout comme le nom, les ZU VS DÄLEK, un rock chiadé presque baroque qui tranche net avec les MAD SIN dont les bananes décrivent mieux le style que moi. Et avec tout cela, on est vite arrivé à l'effroyable, aux INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW dans un Eastpak Core Stage blindé. Dès les premières nappes de sample lancées, la machine à broyer était en marche et ça ne s'est pas arrangé avec des Come on ou des Mothra Lady. On en a pris plein la gueule, on en a pris plein les yeux et les ondes reçues par les oreilles s'attaquaient directement aux neurones. Le groupe multiforme alliant musiciens et performers(e) un peu dans l'esprit BXN ne laisse pas indifférent : peintures de guerre fluo à la vaudou, côté industrie lourde sonique et explosif à la meuleuse, jongleries enflammées, danses endiablées, incantations d'une pécheresse aux seins nus (magnifiques au passage) pendant qu'un prêtre portait l'onction fluo sur les fronts des catéchumènes que nous étions. Rien d'autre qu'un ouragan d'impressions, d'images toutes plus folles les unes que les autres, un INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW laminant tout sur son passage. D'aucuns pourraient croire que j'en fait un peu beaucoup mais c'était un concert d'une intensité comme j'ai rarement vu avec un final moussant.



Pipole

Festival de DOUR Festival de DOUR Festival de DOUR Festival de DOUR



ABYSS

ABYSS ABYSS ABYSS ABYSS



The BONES

The BONES The BONES The BONES The BONES



The ELEGANT GARAGE GUNNERS

The ELEGANT GARAGE GUNNERS The ELEGANT GARAGE GUNNERS The ELEGANT GARAGE GUNNERS The ELEGANT GARAGE GUNNERS



DEATH by STEREO


DEATH by STEREO DEATH by STEREO DEATH by STEREO DEATH by STEREO



QUIT YOUR DAY JOB

QUIT YOUR DAY JOB QUIT YOUR DAY JOB QUIT YOUR DAY JOB QUIT YOUR DAY JOB



CATARACT

CATARACT CATARACT CATARACT CATARACT



F.L.A.M.M.E.

F.L.A.M.M.E. F.L.A.M.M.E. F.L.A.M.M.E. F.L.A.M.M.E.



MIRACLE FORTRESS

MIRACLE FORTRESS MIRACLE FORTRESS MIRACLE FORTRESS MIRACLE FORTRESS



CHUCK DUKOWSKI SEXTET

CHUCK DUKOWSKI SEXTET CHUCK DUKOWSKI SEXTET CHUCK DUKOWSKI SEXTET CHUCK DUKOWSKI SEXTET



ARKANGEL

ARKANGEL ARKANGEL ARKANGEL ARKANGEL



I AM X

I AM X I AM X I AM X I AM X



SOUTH CENTRAL Live

SOUTH CENTRAL Live SOUTH CENTRAL Live SOUTH CENTRAL Live SOUTH CENTRAL Live



The HELIOCENTRICS

The HELIOCENTRICS The HELIOCENTRICS The HELIOCENTRICS The HELIOCENTRICS



ZU VS DÄLEK>

ZU VS DÄLEK ZU VS DÄLEK ZU VS DÄLEK ZU VS DÄLEK

MAD SIN

MAD SIN MAD SIN MAD SIN MAD SIN

The INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW

The INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW The INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW The INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW The INCREDIBLE PUNISH YOURSELF PICTURES SHOW




Frédéric Loridant / Photorock.com 2007