Retour à photorock.com

Contacts


BILLY B BEAT - 3-1 Live


25 ans de RCV,
Maison Folie Lille-Moulin, le 5 octobre 2007

Une fois n'est pas coutume, on va se plonger dans la musique électronique à beat rapide et soutenu qui entraîne chez toute personne normalement constitué des vibrations qui se transforment automatiquement en danses désordonnées. Incontrôlable ! Ça réveille sans doute au très profond du cerveau des instincts oubliés depuis les cavernes, des danses du feu, de la pluie ou de la chasse. Bref, on redevenait sauvage, animal si j'ose et les coupables s'appelaient ALFRED HITCHCOCAINE, BILLY B BEAT et 3-1 et d'autres sorciers des platines et des ordis.

Bien sûr, on évolue. On ne s'est pas retrouvé dans une grotte pleine de peintures rupestres et de vénus callipyges préhistoriques mais à la maison folie de Lille Moulin, les aurochs étant devenus peintures branchées et les vénus aux grosses fesses, de jolies minettes plutôt fines. Evolution... mais même résultat, la soirée était aux balancements en rythmes. Je glisse sur les DJ fous et dopés pour cingler vers BILLY B BEAT, corsaire technoïde dunkerquois qui s'en va en guerre contre le mercantilisme. Ses armes ? Un beat soutenu, des vidéos dont certaines dignes d'un fight game où le Nègre s'en prend plein la gueule (le Nègre Universal bien entendu) pour terminer par un 11 septembre dunkerquois explosant l'icône Jean-Bart. Il ne manquait que le petit oiseau d'Auchan sans doute bien surveillé par ses propriétaires...

Cliquer sur l'image - click on the pic

BILLY B BEAT BILLY B BEAT BILLY B BEAT BILLY B BEAT BILLY B BEAT

La suite est déjà bien présente sur Photorock. De Lille à Bourges, des boîtes aux salles, je les ai souvent croisés les 3-1, ces punko-technoïdes bataves qui animent leurs pulsations avec des créatures vampirisantes. L'ambiance lumineuse était crépusculaire, place aux vidéos devant lesquelles des ombres s'agitaient en rythme. De temps à autre, les deux androïdes femelles envahissaient la grotte rougeoyante et s'attaquaient aux plus proches, du moins aux mâles téméraires qui sortaient de la masse mouvante en rythme pour s'approcher de la scène. La magie chamanique avait prise et .... MINUIT ! On ferme ... règlement de Cendrillon à la c.. oblige. Zut, on n'est pas venu en carrosse, on n'est pas chaussé de verre, les filles n'espéraient pas trouver de prince ! Frustrant, la Folie aurait pu se poursuivre jusqu'au bout de la nuit. En plus, on était dans sa Maison.

Cliquer sur l'image - click on the pic

3-1 Live 3-1 Live 3-1 Live 3-1 Live 3-1 Live




Frédéric Loridant / Photorock.com 2007