Retour à photorock.com

Retour Partager

The HOP LA - CHESHIRE CAT The Bouncing
BAM [dtg] - TOXIC WASTE
ISSUE de SECOURS - PARABELLUM
TYSON BOOGIE - BURNINGS HEADS


La Fête ô Tarés,
Lille, Gare St Sauveur, le 10 juin 2011

Une promo presque inexistante, un lieu plus souvent fréquenté par des soirées branchées (la Gare St Sauveur), une heure peu habituelle (18h00) mais deux anniversaires, ce sont sans doute les raisons de l'afflux des tarés à la fête ô tarés. Le Carré des Halles fêtait ses 30 ans, les TOXIC WASTE leurs 20 ans (en fait 23...) et l'affiche avait un côté de jamais vu à Lille. Au plus fort de la soirée, on dépassait les 1000 personnes, certains disent même que l'on a refusé du monde à l'entrée... Et tout ça pour (dans l'ordre alphabétique) les BAM [dtg], les BURNING HEADS, les CHESHIRE CAT (The Bouncing), The HOP LA, ISSUE de SECOURS, PARABELLUM, TOXIC WASTE et TYSON BOOGIE (plus NEKO que j'ai raté...). Pas de doute, l'affiche était très largement à la hauteur des anniversaires et on a fêté ça sans souffler de bougie mais en sifflant des bières (du moins jusqu'à minuit).

Neuf groupes se sont succédés, voire chevauchés entre 19h00 et 0h30, 9 groupes que j'ai déjà vus, 9 groupes qui me font vibrer et je n'étais pas le seul à avoir des sensations. Dès le départ, les HOP LA en artificiers soniques, ont fait exploser la baraque avec leur rock and roll aux refrains brillant. Les Dégage, tu me fais chier ou J'ai besoin d ton aide et autres Carnivores ont laissé des traces. Un bon vent rock and roll venu du sud qui a fait revenir le soleil.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The HOP LA The HOP LA The HOP LA The HOP LA


Mais il fallait s'éclipser pour voir les CHESHIRE CAT (The Bouncing). Le duo de chattes s'est produit sous un petit chapiteau devant un parterre restreint et en plein jour, ce qui ne les a pas empêché de sortir leurs griffes et même dans la lumière. Feulements et miaulements ont résonné longtemps dans la Gare St Sauveur.

Cliquer sur l'image - click on the pic

CHESHIRE CAT (The Bouncing) CHESHIRE CAT (The Bouncing) CHESHIRE CAT (The Bouncing) CHESHIRE CAT (The Bouncing)


Et même pas le temps de passer à l'un des stands ravitaillement qu'à peine les derniers riffs des HOP LA envolés, les BAM [dtg] envoyaient la sauce. BAM le retour ! Le RoZ band a délivré une putain d'énergie ce soir avec en plus une rage qui se traduit par une voix plus dure de Marie, une frappe implacable de Julie, des descentes de basse dignes d'un séisme balancées par un Néric inspiré et toujours, virevoltant comme un petit rat de l'opéra, un Seb qui fait couiner sa 6 cordes de plaisir. L'avenir s'annonce Rock en Roz.

Cliquer sur l'image - click on the pic

BAM [dtg] BAM [dtg] BAM [dtg] BAM [dtg]


Sur la grande scène, c'était la fête au TOXIC WASTE qui balayèrent à coups de riffs 20 ans de carrière. Tout (ou presque) y est passé pour le plus grands plaisir des aficionados de Trauma, Caricatures et j'en passe des tonnes. Pogos débridés et slam à la queue le leu, la scène était devenu un terrain d'envol sous le Contrôle mentale des TOXIC WASTE.

Cliquer sur l'image - click on the pic

TOXIC WASTE TOXIC WASTE TOXIC WASTE TOXIC WASTE


ISSUE de SECOURS a poursuivi la fête. Leur rock à la SHERIFF était dans la parfaite continuité des HOP LA et des TOXIC et n'a pas permis de souffler, ne serait ce que 5mm avant l'arrivée des grosses pointures que sont PARABELLUM.

Cliquer sur l'image - click on the pic

ISSUE de SECOURS ISSUE de SECOURS ISSUE de SECOURS ISSUE de SECOURS


Que dire sur le groupe de papa Schultz, que du bonheur avec un public plus qu'acquis à sa cause et sans doute que les NEKO qui ont eu la malchance de passer au même moment ont du en pâtir. Les bastos lancées par PARABELLUM sont toujours aussi meurtrières (sauf qu'elles ne tuent pas) et n'ont pas pris une seule ride. La set-list avec plein de titres barrés ne fut bien sûr pas suivies à la lettre... Un élément du décor sans doute.

Cliquer sur l'image - click on the pic

PARABELLUM PARABELLUM PARABELLUM PARABELLUM


D'aucuns auraient pu penser qu'un changement de genre dans la soirée allait refroidir les ardeurs. Eh bien non, le terriblement efficace hard rock des Weppes des TYSON BOOGIE a enflammé la petite scène et nombreux sont ceux qui avaient précédemment pris goût à faire l'oiseau, ont encore tenté l'expérience. Il fallait surveiller le ciel ce 10 juin...

Cliquer sur l'image - click on the pic

TYSON BOOGIE TYSON BOOGIE TYSON BOOGIE TYSON BOOGIE


Le final revînt aux BURNING HEADS qui osèrent ouvrir leur set avec un morceau de reggae/dub... Enthousiasme immédiat du public ! Leur set par la suite fut une déferlante de titres explosifs alternant avec leur superbe reggae dub et bonheur rare, en dédicace à Julie, le magnifique A whole life qui déchaîna le public. J'en ai pris des coups par des corps qui s'écrasaient sur la scène et la sortie de Pierre en slam avec sa gratte n'a pas arrangé les choses... La fête ô Tarés n'a pas volé son nom mais pas d'embrouilles, pas de viande soule trop visible, pas de keufs, juste du rock and roll. Eh les Tarés, on recommence quand vous voulez ! En septembre ? Pourquoi pas une fête aux neuneus ? J'en serai !

Cliquer sur l'image - click on the pic

BURNING HEADS BURNING HEADS BURNING HEADS BURNING HEADS




Frédéric Loridant / Photorock.com 2010

Valid HTML 4.01 Transitional