Retour à photorock.com

Contacts


The DENYALS - GEE STRINGS

Courtrai/Kortrijk, Le Pits, le 24 octobre 2008

M26-7 - BRIGITTE BOP
Lille, La Rumeur, le 24 octobre 2008

Suis à 10 000m, je commence cette page en matant une hôtesse de l'air aux formes callipyges, une vénus de Milo annonçait le soleil Turc... Je la termine 8 jours après, sans vénus mais un paquet de photo rock and roll dont des instantanés d'Ingenus Pop. Elle n'était pas venue seule s'accouder au bar du Pit's, ses comparses de GEE STRINGS l'entouraient et le temps de siroter une bière, The DENYALS assuraient le fond sonore. Et comme au Pit's on se couche avec les poules, on a eu tout le temps d'aller se frotter aux M26-7 avant de taquiner BRIGITTE BOP déguisée en pucelle d'Orléans venue se dévergonder à la Rumeur à l'occasion du baptême des visions artgores de Clo.

Cliquer sur l'image - click on the pic

CLO ART


Première sortie au Pits ! Et pourtant, c'est à 10mm de chez moi. Peut-être que j'avais peur de passer la frontière... Le lieu, minuscule séduit d'emblée. Pour les photos, c'est un peu hard : front de scène d'au moins 2m, lumières dignes du Détour mais l'esprit est là, l'ambiance vous aspire, on se sent bien. Les DENYALS ont ouvert la soirée. Des idées, un excellent gratteux qui assure le show mais une section rythmique pas assez percutante. Du rentre dedans que diable ! Les DENYALS y gagneraient largement.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The DENYALS The DENYALS The DENYALS The DENYALS


Ah les GEE STRINGS ! Pas de doute, leur punk rock emballe et Ingi sait y faire même sur une micro scène pour un micro show. Comme le temps est compté, pas de préliminaire, les GEE STRINGS ont frappé direct enchaînant hit sur hit, mêlant anciens et nouveaux qui passent sans l'ombre d'une interrogation. Toujours aussi aguichante, l'Ingi roule des yeux, grimace, provoque. Ses compères étaient un peu à l'étroit sur la scène pour venir jouer avec elle. La petite scène avait quand même du bon, on collait presqu'au batteur qui s'en est donné à coeur joie rythmant notre muscle cardiaque à en faire affoler un électrocardiogramme. Vingt deux heures... On avait l'impression que le concert venait de commencer alors qu'il s'achevait. Un rappel, deux, peut-être trois, je ne m'en souviens plus et me voilà reparti pour de nouvelles aventures, un 45 tours et un tee-shirt sous le bras entouré par la jolie brune et la jolie blonde qui m'accompagnaient ! Bref, le bonheur :) sauf que je n'avais pas mon tee-shirt batman et l'une d'elle est une spécialiste des chauve-souris. Planté le Fred ! Comprenne qui pourra...

Cliquer sur l'image - click on the pic

GEE STRINGS GEE STRINGS GEE STRINGS GEE STRINGS


Les bêtises de Cambrai ou M26-7, code obscur pour les non initiés étaient déjà en train de foutre le feu au moment où on arrivait à la Rumeur. Ils ne changent pas ces suppôts de Fidel. Des titres toujours emprunts de BxN, un passage RAMONES bien envoyé, des paroles qui sentent le vécu, Mister Bush, Intermarché ou leur amour immodéré pour la maréchaussée. Les M26-7 sont comme ils étaient à leur précédent concert et comme ils le seront à leur prochain à savoir, une bande qui ne se prend pas au sérieux tout en jouant sérieusement des trucs qui sentent le déjà entendu mais très efficaces. Que demander de plus ? M26-7 se fait plaisir et on prend goût à les écouter et à voir les jongleries. Par contre, vu la date d'enregistrement de leur CD, il serait temps qu'ils se mettent dans un studio (sans bière) pour accoucher d'un nouvelle galette.

Cliquer sur l'image - click on the pic

M26-7 M26-7 M26-7 M26-7


Jeanne d'Arc a t-elle fait ses vêpres à Saint Aignan ? Ou autre chose ? On s'en fout un peu bien que depuis les révélations de feu Emmanuelle, le doute peut planer. Ce n'est pas le cas de BRIGITTE BOP qui a défaut d'être une digne descendante de celle qui a sauvé la France, est en réalité une bande de 4 furieux qui perpétuent le tradition du punk rock à la française. Doublet de grattes sur une section rythmique efficace, beaux riffs et belles attaques qui a défaut de bouter l'angloi hors du royaume de France, hissent bien haut la bannière du rock and roll punk cocorico. Et pour couronner le tout, non point un bûcher mais le cul d'un bon français excité par cette BRIGITTE BOP armée de guitares et de baguettes et attention, elle est dangereuse.

Cliquer sur l'image - click on the pic

BRIGITTE BOP BRIGITTE BOP BRIGITTE BOP BRIGITTE BOP




Frédéric Loridant / Photorock.com 2008