Retour à photorock.com

Contacts


DIG BASTARD - GIRLS ON TOP


Lille,
le Rêve d'Herbert, le 18 octobre 2007

Assister au massacre d'une guitare et à l'accouchement d'un incroyable fruit de la copulation entre une londonienne et Roswell sur une même soirée reste un moment fort ! Et c'est au Rêve d'Herbert que cet événement s'est produit lors d'une soirée riot girl fort agitée. Les activistes ? Les DIG BASTARD et les GIRLS ON TOP qui n'ont pas volé leur nom pour le Top, mais pour les Girls... Pas sûr, il y avait 2 mecs. Mais il n'y avait pas que les GIRLS qui étaient au TOP, celles du DIG n'étaient pas au fond du trou, au contraire !

Pas de crème épilatoire pour une bonne partie des DIG BASTARD, les aisselles sont chargées ! Du vrai poil, ça mouffette le naturel ! Ça va être animal ce soir. Pourtant on leur donnerait presque le bon dieu sans confession. Faut pas se fier au petit chaperon vert version hobbite urbaine, elle hurle et griffe, ni à la mimine toute souriante de la blackos derrière laquelle se cache une forte gueule ! Au devant ça crie, ça braille et ça boit, derrière, ça décibel, ça riffe et ça solote. Et ça boit aussi ! On comprend tout à fait que les voyants rouges DANGER se soient allumés dans les crânes ; c'était d'autant plus excitant... Et ils clignotaient doublement quand on louchait sur la gratteuse, la petite brune qui prend son pied et extirpant des accords chiadés à sa gratte tout en restant cachée entre deux faisceau de lights. Mais DANGER, sa guitare n'était pas, à son goût, à la hauteur...

Cliquer sur l'image - click on the pic

DIG BASTARD DIG BASTARD DIG BASTARD DIG BASTARD DIG BASTARD

Autant avec les DIG BASTARD, c'était destroy qu'avec les GIRLS ON TOP, ce fut sanglant ! C'est dans une ambiance franchement rouge que les GIRLS évoluèrent. Et quand on dit GIRLS, il faut savoir qu'il n'y en avait que deux sur quatre, les manquantes étant remplacées par des mastards balaizes à tout point de vue en dehors des courbes harmonieuses. Le sanglant ne s'arrêtait pas qu'aux lights, on a eu droit aussi à l'accouchement en direct d'un mi Roswell - mi humanoïde à grand coup de retire crottes ! Sans oublier une barbie martyrisée par une basse hachée venant en point d'orgue d'une avalanche de skeuds bien envoyés dont l'inévitable Bad Boys. On est tous des mauvais garçons semblaient-elles nous lancer ! Et les GIRLS alors ? Elles étaient au TOP. Un peu facile mais si vrai.

Cliquer sur l'image - click on the pic

GIRLS ON TOP GIRLS ON TOP GIRLS ON TOP GIRLS ON TOP GIRLS ON TOP




Frédéric Loridant / Photorock.com 2007