Retour à photorock.com

Retour Partager

GONG


Lille,
Le Splendid, le 27 septembre 2010

Un big bang de lumières, une musique intemporelle, une communion avec le cosmos... La planète GONG est entrée en collision avec le Splendid. Splendide, voilà le mot ! Voilà 40 ans qu'elle apparut dans notre cosmos conduite par David Allen et Gilli Smyth. Il fallait savoir la voir ou la sentir. Des âmes plus sensibles ont très vite été attirés comme Steve Hillage et tant d'autres voyageurs soniques. Pour cet anniversaire, le trio Allen/Smyth/Hillage menaient la fête épaulés par Miquette Giraudy aux claviers, Dave Sturt à la basse, Ian East au saxophone et à la flute traversière et Chris Taylor à la batterie.

La scène s'est vite remplie de gnomes verts se déplaçant en théière volante au gré d'explosions lumineuses. Hillage attaque à la gratte et Allen en gnome blanc éclatant se lance dans des chants et des danses quasi-tribales. Un David Allen espiègle comme un grand gosse qui savoure la tension donnée par la section rythmique et s'amuse comme un fou avec sa gratte totalement libre. Les synthés de Miquette envoient de véritables tapis volants soniques entraînés par des flots de volutes de sax ou de flute stellaires... Arrive alors Gilli, 77 printemps et pas une ride dans sa voix cosmique ; elle joue avec les synthés, discute avec le sax quant elle n'envoûte pas son auditoire. Les rythmes s'emballent parfois, deviennent parfois quasi punk avec en arrière plan des ambiances sans doute issues d'UNIVERSITY of ERRORS (autre projet de David Allen avec le guitariste fou Josh Pollock), voire quasiment noise à la guitare quand Steve Hillage se lâche. Et ce maelström sonore entraîne une folie lumineuse qui explose le cerveau et transforme vos yeux en phare de camionnette. Dès lors, impossible de dire si GONG joue depuis une demi-heure ou deux heures, le temps n'a plus cours. On se nourrit de Camembert, on boit du thé volant, on entre en communion avec Radio Gnome qui nous prépare à l'an 2032, date à laquelle la planète GONG se dévoilera dans notre système solaire... Le voyage a duré 2 bonnes heures, si je me fie aux données enregistrées dans mon Canon... Moi je ne m'en souviens plus, je voyageais dans une théière.


gong401.jpg
gong401.jpg
gong402.jpg
gong402.jpg
gong403.jpg
gong403.jpg
gong404.jpg
gong404.jpg
gong405.jpg
gong405.jpg
gong406.jpg
gong406.jpg
gong407.jpg
gong407.jpg
gong408.jpg
gong408.jpg
gong409.jpg
gong409.jpg
gong410.jpg
gong410.jpg
gong411.jpg
gong411.jpg
gong412.jpg
gong412.jpg
gong413.jpg
gong413.jpg
gong414.jpg
gong414.jpg
gong415.jpg
gong415.jpg
gong416.jpg
gong416.jpg
gong417.jpg
gong417.jpg
gong418.jpg
gong418.jpg
gong419.jpg
gong419.jpg
gong420.jpg
gong420.jpg
gong421.jpg
gong421.jpg
gong422.jpg
gong422.jpg
gong423.jpg
gong423.jpg
gong424.jpg
gong424.jpg
gong425.jpg
gong425.jpg
gong426.jpg
gong426.jpg
gong427.jpg
gong427.jpg
gong428.jpg
gong428.jpg
gong429.jpg
gong429.jpg
gong430.jpg
gong430.jpg
gong431.jpg
gong431.jpg
gong432.jpg
gong432.jpg
gong433.jpg
gong433.jpg
gong434.jpg
gong434.jpg
gong435.jpg
gong435.jpg
gong436.jpg
gong436.jpg
gong437.jpg
gong437.jpg
gong438.jpg
gong438.jpg
gong439.jpg
gong439.jpg
gong440.jpg
gong440.jpg
gong441.jpg
gong441.jpg
gong442.jpg
gong442.jpg
gong443.jpg
gong443.jpg
gong444.jpg
gong444.jpg
gong445.jpg
gong445.jpg
gong446.jpg
gong446.jpg
gong447.jpg
gong447.jpg
gong448.jpg
gong448.jpg
gong449.jpg
gong449.jpg
gong450.jpg
gong450.jpg

Frédéric Loridant / Photorock.com 2010
Valid HTML 4.01 Transitional