retour à Photorock
Retour / Back

ASHTONES - GUERILLA POUBELLE

La Boîte à Musique,
Wattrelos, le 5 mars 2006



Le week end avait commencé très fort avec M26-7 et les VIEILLES SALOPES et j'aurais pu m'en contenter mais c'était sans compter le thé dansant organisé à la Boîte à Musique et animés par ASHTONES et GUERILLA POUBELLE. Dix-sept heures, des bandes de jeunes traînaient par un froid de canard à en donner la grippe face à l'ancienne usine Amédé Prouvost à Wattrelos. Et il leur fallut attendre 18h00 avant d'entrer et de s'aglutiner non pas au bar comme la veille mais à la table merchandising pour dépenser leur dimanche en badge et tee-shirt à tel point qu'une bonne partie du public paraissait avoir enfilé l'uniforme des guerilleros des poubelles ! Et ASHTONES dans tout cela ? Une bonne partie du public n'en connaissait même pas l'existence...

Le punk ricain de la seconde moitié des seventies, source des ASHTONES, est encore un grand inconnu pour les aficionados des GUERILLA POUBELLE fer de lance ce ce new punk bien balancé aux accents parfois ska. La rencontre entre les deux mondes ne pouvaient qu'être intéressante à suivre. Comment les teenagers allaient réagir face aux anciens ? Et bien le courant est passé direct, sans coupure ni grève et les pogos, parfois désordonnés et violents, ont démarré presque instantanément. Visiblement une bonne partie du public n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Les skeuds de Gé et sa bande bien rodés labouraient les jeunes cerceaux profondément ensemençant profondément la mauvaise graine ASHTONienne et les contorsions de Gé leur donnaient une vision différente des gesticulations débridées DYONISiaques qui font paraît-il rock and roll. Le rock d'ASHTONES se vit par les oreilles, les yeux et le ventre. AHSTONES prend aux tripes et donne la trique. Sûr que cette transformation anatomique en a surpris plus d'un ... que des Rock and Roll Junkies traînent maintenant sous les manteaux dans les cours de récrés.

Cliquer sur l'image - click on the pic

ASHTONES ASHTONES ASHTONES ASHTONES ASHTONES


Les ASHTONES avaient donné le ton de la soirée. Les GUERILLA POUBELLE ne pouvaient que surfer ou plutôt jumper sur cette première vague et bien chaud, transpirant même, le public fut déchaîné dès les premiers accord de Till. La suite ne fut que tempête et m'a permis de connaître ce que ressent le rocher face à la mer démontée... Je vous assure que ce n'est pas facile d'absorber toute l'énergie qui se dégageait des pogos, mon dos s'en souviens et plus d'une fois, je n'ai du mon salut qu'à une petite retraite sur la scène. Bref, les ASHTONES avaient déjà haché une bonne partie du public, les GUERILLA POUBELLE finirent par les achever totalement. Ils assurent les GUERILLA POUBELLE et gagnent en maturité en délaissant les facile riffs ska au profit d'une puissance digne des grands. Là aussi, on en a eu pour ses yeux et ses oreilles ... le nez aussi car la transpi d'ado mâle ça fouette même si elle attire l'ado femelle, la jeune fille plutôt, journée de la femme oblige. Le rock and roll, c'est aussi cela et ce thé dansant fut pour un bon nombre une défloration sonique qui restera ancrée longtemps dans leur mémoire.

Cliquer sur l'image - click on the pic

GUERILLA POUBELLE GUERILLA POUBELLE GUERILLA POUBELLE GUERILLA POUBELLE GUERILLA POUBELLE

Frédéric Loridant / Photorock - mars 2006

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur ! : Mozilla/Firefox -- Opera -- Safari !

Be free with Linux

Valid HTML 4.01 Transitional