STEVE HACKETT

Limbourg/Spirit of 66, 11/11/2003


STEVE HACKETT au Spirit of 66 ? Cette nouvelle a du en étonner plus d'un ! Mais Francis, l'âme du Spirit a des talents cachés dont celui de réaliser l'impossible. Mais, il fallait s'en douter, le Spirit of 66 ne pouvait convenir à un tel concert, et très vite, toutes les places disponibles disparurent de la circulation laissant sur le carreau un bon nombre de fans surtout que notre guitariste est assez avare en prestations et que Paris est oublié. Francis fort de l'expérience du concert de CAMEL, a tout bonnement décidé de "délocaliser" le Spirit of 66 dans une salle plus vaste de la ville voisine. Et il n'a pas eu tort, elle était bien pleine ce 11 novembre 2003 à Limbourg. Et on ne s'est pas déplacé pour rien.

STEVE HACKETT est connu d'un grand nombre. Guitariste de GENESIS de 71 à 77, il mène depuis une riche carrière solo se plaisant même à reprendre les must de son ancien groupe. Son nom appartient désormais à l'histoire du Rock. Coincé comme d'autres entre l'envie un brin nostalgique sans doute, de voir HACKETT, ce virtuose qui m'a fait voyager dans de multiples mondes et celle de voir un artiste actuel "défendre" sa musique qui n'appartient pas à l'air du temps, qui fleure bon la campagne anglaise à l'opposé de notre monde urbain agressif et éprouvant, c'est avec un soupçon d'appréhension - le HACKETT de ma jeunesse me fera t-il toujours autant vibrer en dépit de mon évolution musicale ? – que je me garais à quelques dizaines de mètres d'une façade ornée d'un "CE SOIR 20h STEVE HACKETT".

A 19h30, la salle est déjà bien remplie, les belges sont là bien sûr mais un bon nombre de français dont des parisiens, les voisins immédiats allemands et néerlandais et aussi des Anglais, sont également venus en force. Pas de première partie, Francis annonce le début du concert pour 8h45 et à l'heure dire l'attaque a lieu. Je dis attaque car le premier morceau fut puissant. Tiré du dernier album, il s'approche plus de la puissance crimsonnienne que des harmonies genesiennes ou des albums auxquels STEVE HACKETT nous avait habitués. A la musique s'ajoutaient aussi des strobos qui rendaient l'ambiance hallucinante. Puis tout s'enchaîne. STEVE HACKETT servi par d'excellents musiciens au fait de sa musique, nous emmène faire une promenade dans ses multiples albums sans oublier un magnifique détour par GENESIS. Ce fut magique, du GENESIS de 72 en 2003 avec la preuve en live que les morceaux choisis non pas pris de ride. On voyage hors du temps avec en prime, un des créateurs de cette musique. Il n'y a pas photo, en vrai, avec un membre originel, c'est sans comparaison avec la multitude qui tente parfois vainement de retrouver les potions qui ont fabriqué cette magie. Mais soyons optimistes, sûr que le concert de ce soir sera source d'inspiration créatrice pour certains...

cliquer sur l'image - click on the pic














Frédéric Loridant
novembre 2003

Frédéric Loridant ©2003