Cliquer sur la bannière pour revenir à Photorock;com / Click on banner to come back to Photorock.com
www.photorock.com

M.à J. / Updates : 02 janvier 2010 flux rss Liens / Links Contacts
W3C

Derniers Concerts / Last Concerts - Année 2010

Partager

CHUCK MORRIS CHUCK MORRIS - FLOW @ Lille, le Carré des Halles, le 21 décembre 2010
Chuck MORRIS Vs FLOW au Carré des Halles ! Allait on assister à un match de catch ? A un combat de guitares sèches ? A une confrontation sanglante entre le rock blues and folk et le rock punk ? Ou encore à une épreuve d’Epaulé/Jeté de bière ? Rien de tout cela et c’est dans un Carré de Halles bien rempli que nos deux troubadours se sont amusés à faire la bande son volant la vedette à Patti SMITH qui passait en boucle. Exit Gloria, place à Chuck MORRIS et à FLOW.

BLACKUP MASSEY FERGUSSON MEMORIAL - BLACKUP - 77 @ Lille, la Chimère, le 17 décembre 2010
Peggy a 25 ans dont 15 au moins dans le rock and roll et pour fêter ça, la musique s’imposait et elle en a eu. Deux groupes étaient prévus pour la fête, un 3ème est venu se greffer presque par hasard ou plutôt par erreur de programmation. On ne s’en est pas plus mal porté... Le début de soirée fut punk avec les MASSEY FERGUSSON MEMORIAL qui pourrait faire une bande son pour une version trash de La Petite Maison dans la Prairie. Les suivants, les BLACKUP, font dans un rock bien nerveux pas pop mais presque, pas punk mais proche, du power-pop comme ils disent et des invités surprises, les 77, des espagnols qui ont un jour découvert AC/DC et qui n’ont jamais plus écouté autre chose. Résultat des courses, ce fut la fête à Peggy et on est rentré bien tard...

The GOON MAT The GOON MAT @ Lille, le Modjo, le 16 décembre 2010
Avoir l’impression de se trouver dans l’unique troquet de Skotlett City en pleine fête de la tarte à la vache au milieu du mois de décembre à Lille, il fallait y croire. On n’a pas eu de tarte, ni de Vanessa Paradis et encore moins vu les consanguins qui peuplent le Sam Paradiso mais on a eu droit à une bien belle soirée rock and blues roots suintant la vase des bayous. Elle était offerte par l’ami GOON MAT, sa chemise de bucheron canadien, ses guitares, sa grosse caisse et sa charleston qui s’étaient une nouvelle fois posés au Modjo.

ASHTONES CHESHIRE CAT - ASHTONES - LUCKY DEVILS - LUNA VEGAS @ la Boîte à Musiques, Wattrelos, le 11 décembre 2010
Rencontres franco-anglaises à la Boîte à Musiques avec la descente des LUNA VEGAS accompagnés d'un car de supporters ! Les invitants, les LUCKY DEVILS et les ASHTONES organisaient leur deuxième GOIN' MAD festival. Et pour ouvrir la soirée, les CHESHIRE CAT (The Bouncing) sont venues pousser leurs miaulements et feulements batcave.

BUG GIRL BUG GIRL - COVERTRUST - NEC @ Lille, La Chimère, le 10 décembre 2010
On va pouvoir mettre un S aux BUG GIRL. Maintenant, ils sont 3. Une bassiste est venue se greffer à la fratrie rock and roll australienne. Mais avant de découvrir cette sainte trinité du rock and roll, on a eu droit à du métal à la française, celui qui a enflammé le début des années 80 avec COVERTRUST qui comme son nom l'indique fait dans des reprises de TELEPHONE. Non je blague, c'était bien du TRUST pur et dur et entre les deux, un hardcore puisant aussi ses inspirations voire ses visions dans les 30 dernières années du siècle dernier, distillé par N.E.C. ou en développé, les NOISE EMISSION CONTROL. Tout un programme.

RANDY TWIGG RANDY TWIGG - DEAD ASTROPILOTS @ la Chimère, le 08 décembre 2010
Une canadienne qui se barre de Toronto pour fonder RANDY TWIGG et expérimenter son electro glam aux riffs kitchs taillés dans le métal à Berlin, avait une bonne chance de croiser la route d'Alexis Gaffuri, un batteur français venu du métal avec LYCOSIA pour continuer son ascension avec les DEAD SEXY, le trio electro-glam-punk explosif réfugié lui aussi du côté de la Porte de Brandebourg. Et ça n'a pas raté, ils se sont percutés, peut-être au fond d'une casemate... d'où une version de RANDY TWIGG rageuse alliant une basse et une batterie pour un résultat auquel on ne s'attendait pas... Finalement, ce sont les DEAD ASTROPILOTS qui ont donné dans l'electro. Ils viennent de moins loin mais ils ont bien digéré les expériences des années 80.

BLACK MANILA BLACK MANILA - The LOST SUZANNE DEVOTION - NOEMIE's BAND @ Lille, le Yéti, le 03 décembre 2010
Trois troquets, 3 concerts, 6 groupes et tout cela le même soir... Difficile de choisir. Premier arrêt à l'Imposture, logiquement, vers 22h00, c'est fini, mais voilà, l'Imposture est blindé. Je filais donc au Yéti laissant de côté le Blind Test. C'est un peu plus grand que l'Imposture mais à mon arrivée, c'était carrément gigantesque, on était au moins 2 plus les membres des 2 groupes... Finalement les LOST SUZANNE DEVOTION et le BLACK MANILA auxquels s'est ajoutée une surprise, ont joué devant un peu plus de monde et ça valait très largement la sortie. Et pour le Blind Test, j'y suis passé aussi...

JIMI WAS GAIN JIMI WAS GAIN - JIMI BEN BAND @ Lille, le Rouge, le 02 décembre 2010
Dehors, c’est tout blanc, à l’intérieur c’est franchement jaune et pourtant on se trouve au Rouge pour un concert des JIMI(s) ! C’est dans ce bar à l’ambiance feutrée que JIMI WAS GAIN et JIMI BEN BAND avaient déménagé leur garage. Et pour prévenir les couples qui sirotaient leur cocktail amoureusement, un diaporama présentait ces 2 étoiles montantes de la scène rock internationale lilloise avec une mention spéciale pour les JIMI WAS GAIN qui se sont acoquinés avec la Miss Nord/Pas-de-Calais estampillée Geneviève de Fontenay (une vraie miss) pour vendre leur came.

REBEL ASSHOLES REBEL ASSHOLES - Lille, La Chimère, le 28 novembre 2010
Petite soirée à rester larvé sur un canapé devant n'importe quelle connerie TF1nesque. Il faisait froid mais les REBEL ASSHOLES faisait une étape à la Chimère avant d'attaquer la grande Teutonnie. La sortie s'imposait presque bien qu'on les ait déjà croisés cette année au même endroit. Les gars de Montbéliard n'étaient pas seuls, TENDINITE et ISSUE de SECOURS ouvraient et fermaient la soirée. Et je n'ai ni fait l'ouverture, parti trop tard, ni la fermeture, parti trop tôt.



The EX The EX - Anne James CHATON + Guest @ Lille, l'Aéronef, le 28 novembre 2010
Concert à 18h00 à l'Aéronef avec The EX ! Il suivait un goûter concert pour enfants avec le même groupe. En guise d'apéro, Anne-James CHATON et un autre poète (qui s'est avéré être Charles Pennequin) déclamèrent, pour le repas et le dessert, les The EX nous ont nourris d'un concert électrique puisant largement dans leur dernier album. Et bien que peu de monde dans la salle le connaissait, moi le premier, l'adhésion fut immédiate. Un de leurs concerts les plus punk (mais peut on parler de punk avec eux) qu'il m'a été donné de voir.


BOB LOG III JIMI BEN BAND - MAGNETIX - BOB LOG III @ Festival Tour de Chauffe, le 26 novembre 2010
Notre bolide ronfle, la route défile, les phares éclairent des bas-côtés désolés. Au loin, le Nautylis nous attend pour une soirée digne d’une concession de hot rods rock and roll. Sur les 4 modèles qui faisaient le show, on en a vu 3 faute à un cassoulet trop alléchant. Tant pis pour le premier groupe, de toute façon, il dénotait trop par rapport au reste. Quant aux 3 autres, ce n'était que de la belle mécanique sans tuning ou autre fioriture, crachant du rock and roll brut de fonderie à base de guitares hurlantes frappées par des rythmes vintages. Pas de GTB, GTS, ou de GTO juste JIMY BEN BAND, MAGNETIX et BOB LOG III gravés sur les calandres. Tout était prêt pour un nouveau tour de chauffe.


ISSUE de SECOURS RAT ATTACK - ISSUE DE SECOURS @ l'Imposture, Lille, le 24 novembre 2010
Pas de tromperie à l'Imposture. Encore une fois, l'affiche était à la hauteur avec ISSUE de SECOURS et les RAT ATTACK. Les premiers ne sont pas nouveaux, c'est un phénix de la scène lilloise non pas nourri par les flammes d'un bûcher régénérateur mais par un bon rock and roll à la française. Les RAT ATTACK ne sont pas nouveau non plus, on les avait croisés à La Chimère et à Tournai fin 2008. Un beau mélange de rock and roll et de hardcore (sans roulette !).


Chicken CHICKEN - Lille, Briko Tattoo, le 20 novembre 2010
Chicken persiste et signe. A peine entré chez Briko Tattoo, on se sent aspiré par des centaines de figures colorées. Des monstres qui dans leur version humaine, accrochent d’autant plus que derrière les visages plein de vie ou en putréfaction, on y retrouve des connaissances, des acteurs du monde de Chicken. Des mouches, mutantes ou non ont envahi l’atelier devenu sanctuaire. Accrochées au plafond, intouchables, elles semblent attendre le meilleur moment pour fondre sur vous. Aucun doute, elles cherchent à se repaître de vos pêchés pour le peu qu’ils soient mortels afin de vous amener devant le grand rédempteur pour un procès sans avocat. Le verdict vous plongera soit à sa droite, le paradis soit à sa gauche, l’enfer. Et ce n’est pas la Soubirou en prière extatique accompagnée de saintes majorettes qui viendra vous sauver.


MEN FIST TEN ASSES HUMAN JAIL - MEN FIST TEN ASSES @ le Blind Test, Lille, le 19 novembre 2010
L'ombre de GANG 69 a plané toute la soirée sur le Blind Test. Ils tenaient le haut du pavé mais.... bien que Gros Mat était bien au bar - il ne l'a pas quitté - le GANG 69 a du déclarer forfait, cas de force majeure, un zicos manquait à l'appel. D'eux, on ne verra que la batterie frappée ce soir par les HUMAN JAIL (les remplaçants de dernières secondes) et les MEN FIST TEN ASSES, cette entité musicale venue d'ailleurs.


The FEELING of LOVE The FEELING of LOVE @ Lille, le Yéti, le 15 novembre 2010
Pour que le Yéti ouvre un lundi soir, il a fallu toute la persuasion de Greg et un bon groupe à la clef. A moins qu’il ait trouvé ce moyen de me faire venir pour récupérer un petit film sur une friterie de Seclin devant laquelle il vit (et pas dans laquelle je précise). Je ne crois pas trop à cette version vu qu’il la voit tous les matins et qu’il ne devait pas être à une journée près. C’est donc le groupe, The FEELING of LOVE qui a du le motiver pour faire le siège du Yéti et obtenir une ouverture exceptionnelle. Et gage de qualité, malgré une promo à l’arrache, on se serrait dans le bar et à minuit, on était toujours là...


PUNISH YOURSELF GUNS of BRIXTON - MESSER CHUPS - PUNISH YOURSELF @ Festival Frogg & Roll, Lillers, le 13 novembre 2010
Cling Cling Klang Cloc, la route vers le Palace de Lillers est rythmée par les claquements des essuies glaces de la bagnole à Schnapps. Il fait noir, il pleut, rien dans le paysage ne donne envie de sortir mais le festival Frog and Roll nous attendait avec au programme de cette soirée, les GUNS of BRIXTON qui comme le nom ne l’indique pas, viennent de Caen, les russes de MESSER CHUPS, sans doute une contraction entre Messerschmitt et Chupa Chups et les PUNISH YOURSELF toujours prêts pour votre rédemption.


The RAZORBLADES Les CHEFS - The RAZORBLADES @ le Blind Test, Lille, le 11 novembre 2010
Toute la pluie tombe sur moi / Mais moi je fais comme si je ne la sentais pas / Je ne bronche pas car / J'ai le moral et je me dis qu'à 20h00 je serai au Blind Test pour une séance de surf avec les CHEFS et les RAZORBLADES. Me voilà enfin, il n'y a pas un chien, juste les hommes du bar et un paumé accoudé au zinc. Pas grave, je viens de croiser un pote qui comme moi avait bravé la tempête. Le temps de commander une bière et il sera là. Il était pourtant noté 20h00 sur le fly... Il a fallu quelques Jupi et attendre un bon 20h30 pour voir arriver les zicos conduits ou plutôt traînant Juju le roi de la nuit et grand maître de cette manche de la Quicksilver Pro.


KITCHEN TOOL SET KITCHEN TOOL SET - CIVIL CIVIC @ Lille, la Malterie, le 08 novembre 2010
Là je merde, aucune idée pour introduire les CIVIL CIVIC et les KITCHEN TOOL SET... J'ai beau chercher, je sèche... Pas évident d'associer un set de cuisine avec quelque chose trop anglais pour être compris. Et comme ce n'était pas de la soupe, difficile de se réfugier dans un dîner presque parfait ou dans un masterchef sans Maïté comme outsidedrice. Mais quoiqu'il puisse arriver, la table était dressée à la Malterie.


LATRINE RINGER LATRINE RINGER - DUFLAN DUFLAN @ le Water Moulin, Tournai, le 06 novembre 2010
S’envoyer LATRINE RINGER au Water Moulin, il fallait oser. Y manger du DUFLAN DUFLAN surtout en pleine digestion de LATRINE RINGER pouvait être risqué. Certains n'ont pas supporté le choc, d'autres si. En tous cas l'affiche était curieuse et le mélange furieux.


INSTANT PARTY FLYIN'CADILLACS - INSTANT PARTY @ Bloom's, Lille, le 05 novembre 2010
Et voilà photorock est atteint par le démon de la pub et de l'alcool Pas une pub de bière, boisson d'une banalité affligeante pour certains, mais pour un breuvage venu de l'est. J'attends l'oseille Monsieur S.... Mais, au fond, pourquoi cacher un beau mur de briques avec une pancarte géante vantant les mérites d'une vodka ma foi, de supermarché ? A choisir, j'aurai préféré une belle mousse Jupiler ! C'est plus local et c'était une bonne façon d'accueillir les FLYIN' CADILLACS, des gens presque venus de l'Angleterre vu qu'ils sont de Rouen ! Mais pas de souci pour la boisson locale car avec les membres d'INSTANT PARTY, ils sont très vite passés à la phase dégustation !


The MOCHINES The MOCHINES - The REAL NELLY OLSON @ la Chimère, le 04 novembre 2010
Il y a quelques temps je lisais que Georges HARRISON avait été meurtri d'avoir été accusé de plagiat pour My Sweet Lord reprise des The CHIFFONS (un vrai plagiat d'ailleurs). Eh bien moi, je ne vais pas m'ennuyer avec ça, je m'attaque direct aux pointures avec "Welcome my soon, Welcome to the MOCHINES" pour vous faire part du passage de l'implacable machine des MOCHINES. des rockeurs venus du pays des Khoi et des San (du moins ce qu'il en reste), bref de Cape-Town. Vous avez sans doute vu la subtilité qui va m'éviter le procès, un O remplace un A. Et pour faire la fête à ces enfants de colons, une autre gosse anglo-saxonne était là, The REAL NELLY OLSON.


JIMI BEN BAND JIMI BEN BAND - HEXA @ Lille, la Malterie, le 31 octobre 2010
L’ambiance et jaune/rouge ce soir d’halloween à la Malterie. Les JIMI BEN BAND sont de sortie accompagnant un groupe ricain venant de Brooklyn, HEXA, qui, ça tombe bien, sont 6. Outre le jaune, la scène était décorée de feuillage et de pommes suspendues au plafond avec bien sûr quelques citrouilles de petit gabarit rappelant la fête commerciale. Idem dans le public où des déguisés avaient envahi la salle.


Les Spadassins Les SPADASSINS - SUDDEN DEATH of STARS @ Lille, le Blind Test, le 30 octobre 2010
Drôle de soirée au Blind Test. A 20h30, personne ne glandait dehors, à se demander si je ne m'étais pas trompé de lieu. Eh non, il y avait un peu de monde à l'intérieur et c'était bien le bon lieu... Au programme, 2 groupes rennais, les SPADASSINS et les SUDDEN DEATH of STARS qui naviguent avec aisance dans les univers psychédéliques et mods londonien de la fin des seventies. Il manquait juste des coussins et des omelettes aux champignons pour que la soirée fût parfaite.


WASHINGTON DEAD CATS JIM MURPLE MEMORIAL - WASHINGTON DEAD CATS - X MAKEENA @ Festival MusiKadonf, Orchies, le 29 octobre 2010
Me voilà à la seconde soirée MusiKadonf qui anime Orchies en ce fin de mois d'octobre. Au programme, en salle cette fois, JIM MURPLE MEMORIAL du ska roots, les WASHINGTON DEAD CATS, des rockers pur jus et X MAKENNA, des Mad Max du drum 'n bass pour simplifier. WASHINGTON D.C. à Orchies ! Je ne les avais pas encore vus et en prime, le plateau était assez varié pour plaire à tous, du crâne rasé au néo-hippie en passant pas les danseurs et les porteurs de perfecto.


FLYING OVER FLYING OVER- ABSTRACT ARTIMUS - EDITH and TWO MAN's @ Lille, le CCL, le 25 octobre 2010
Il fallait les attraper au vol les FLYING OVER et Rock and Roll Jihad via Peggy a réussi à les faire atterrir à Lille au Centre Culturel Libertaire un lundi soir. Pari risqué pensez vous ? Non, ces bordelais traînent une solide réputation de punk rocker et ont laissé de beaux souvenirs quand ils étaient passés à la Chimère. Et le CCL est bien rempli pour un lundi. Mais comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule (comme les emmerdes d'ailleurs), un groupe tournaisien, EDITH and TWO MAN's, des compresseurs de musique et ABSTRACT ARTIMUS, un osni venu de New York s'étaient aussi arrêtés au CCL. La semaine commençait sous les meilleurs auspices.


SKAM DUST ADLIB et PANIC - SKAM DUST @ La Boîte à Musiques, Wattrelos le 24 octobre 2010
Un dimanche soir morne et triste, rien à l'horizon à part des lueurs à la Boîte à Musiques où des rappeur hip/hopeurs newyorkais avaient posé leur platine. J'avais deux heures devant moi et je n'ai pas résisté à faire un saut à Wattrelos. Ce type de musique n'est pas vraiment mon genre et je n'ai pas tout compris. D'autant plus que je n'ai pas vu le dernier, le meilleur mais... le lendemain je devais me lever tôt et surtout, il fallait que je reprenne des forces pour la soirée du lundi. Au final, j'ai vibré dans une lumière d'alcôve avec les SKAM DUST, ADLIB et PANIC et DJ STRESS. Par contre j'ai raté Danny DIABLO.


MusiKaDonf Festival Musikadonf @ dans les troquets d'Orchies, le 23 octobre 2010
Il tombe des cordes, on est en retard, on nous attend à Broc and Roll pour charger le matos des KICK DRIVING. Malgré la pluie, la chauffeuse appuie sur le champignon. Et tout ça pour rien, il y avait plus en retard que nous. Finalement, cela a eu du bon, on a évité de traîner dans un bar à prendre des grammes avant que la soirée ne commence réellement. Notre destination, le festival Musikadonk qui pour sa première soirée a la particularité de faire jouer des groupes dans les troquets bordant la place d'Orchies. Très bonne idée que de remplacer la chicorée par le houblon avec en plus comme friandises d'accompagnement, les CHEFS, les KICK DRIVING, les DUSK, les YELLS et cerise dans la Kriek, les LUCKY DEVILS. Voilà ce qu'on a goûté durant cette soirée de folie.


ZOE ZOE - FOZZY @ Le Splendid, Lille, le 22 octobre 2010
Schnapps hurle un truc en anglais sur la scène du Splendid, derrière ZOE se prépare. Pourtant je ne souhaitais pas sortir, Koh Lanta était à l'affiche de TF1, mon canapé me tendait ses coussins, ma femme me dorlotait... Bref, la soirée parfaite... Et voilà, je me retrouve devant ZOE, pas dans mon canapé mais au Splendid. Ils (elle ?) ouvraient pour FOZZY, groupe ricain pur jus dont la particularité est d'avoir un chanteur plutôt habitué au ring.


GANG 69 GANG 69 - The NIGHT of SATANIC CANNIBALS @ La Chimère, Lille, le 21 octobre 2010
Finalement, les enfants, ça du bon. Ce jeudi, je devais récupérer un de mes fils à Lille vers 22h30, une magnifique excuse pour lui donner rendez-vous à la Chimère... Et comme par hasard, Gros Mat et son GANG 69 se lançaient dans une NIGHT of the SATANIC CANNIBALS au même endroit et au même moment. Une bonne occase pour s'offrir un essorage de cerveau après les intenses périodes de chamboulements et de réflexions suite aux excès de CAFETERIA et j'assure que le bière n'y était pour rien.


JIMI WAS GAIN CAFETERIA DANCE FEVER - JIMI WAS GAIN - JIMI BEN BAND @ L'Underground, Lens, le 17 octobre 2010
"Allo ! Salut c'est Fred, tu ne fais rien demain ? - Euh, suis malade, je ne sors plus... - Il y a un truc à Lens décoiffant, qui a fait fuir la moitié de la salle à la MDE jeudi... - Ah, ça devient intéressant... On y va quand ?" Et voilà comment j'ai débauché un pote qui au passage n'avait pas peur d'être décoiffé pour voir une nouvelle fois les CAFETERIA DANCE FEVER, ce quatuor de Portland qui n'avait tant remué le jeudi précédent. Je voulais savoir si ce que j'avais vu était vrai et si au passage, cela ne tenait pas du masochisme. Eh bien même si je n'ai pas été décoiffé (ce serait difficile à mon âge), je suis sûr maintenant que je ne suis pas maso et surtout les CAFETERIA DANCE FEVER ont largement confirmé mes premières impressions. Les accompagnant, les fidèles JIMI WAS GAIN, toujours aussi efficaces et les JIMI BEN BAND, trio garage dont le nom commence à circuler dans le coin. Et tout ça pour 3€ à Lens, à l'Underground, troquet concert ultra prometteur où le rock est aussi bien accueilli que les mecs avec une écharpe sang et or.


NERVOUS SHAKES The DENYALS - NERVOUS SHAKES @ L'Imposture, Lille, le 16 octobre 2010
Ils sont toujours dans les bons plans les DENYALS. Ce soir ils avaient réussi à se glisser en première partie des NERVOUS SHAKES, ces agitateurs bruxellois qui apparaissent aussi vite qu'ils disparaissent. Et c'est à l'Imposture que cela se passait. Tout s'annonçait bien, à 20h00, heure quasi impérative pour débuter les concerts, seuls les NERVOUS étaient là, manquaient les SHAKES paumés dans Lille avec la batterie... Mais l'Imposture est bénie des dieux, les concerts ont finalement pu se lancer devant des aficionados assez nombreux pour remplir le bar et les éternels locaux, ces piliers de zinc qui font tourner la boutique.


CAFETERIA DANCE FEVER CAFETERIA DANCE FEVER - JIMI WAS GAIN @ la Maison des Etudiants, Villeneuve d'Ascq, le 14 octobre 2010
Je devais avoir 10-11 ans, ma sœur avait eu un tourne-disque à piles, un machin rouge Philips pour passer la bonne du curé, les POPPYS et autres stars insupportables. En son absence, j'ai bêtement mis le Sacre du Printemps de Stravinsky... Le 33 arrivé je ne sais comment à la maison, était coincé entre le 5è et 9è de Beethoven, jamais passé et pour cause... ce que ses sillons ont craché m'a complétement retourné. Tout était cassé, un mec pouvait faire fuir mes parents quand je mettais le potar à volume 12 (un tourne-disque SPINAL-TAP). Eh bien ce soir, j'ai pris la même claque. Autant Stravinsky avait éclaté mes certitudes point de vue musique, autant les CAFETERIA DANCE FEVER ont fait exploser le garage avec moi dedans. Avant ce ravage sonore, les JIMY WAS GAIN ont été impériaux, des vrais Jedi de fond de garage combattant avec une guitare laser.


CHEAP TIME CHEAP TIME - J.C. SATÀN @ The Pits, Kortijk, le 10 octobre 2010
Il faut oser aller voir Jean-Claude SATÀN un dimanche soir après les vêpres. Cela en aurait choqué plus d'un mais pour lever toute ambiguïté, il y a un accent sur le A ! Du moins, je crois... Quoique... Le groupe franco-italien ouvrait non pas les portes de l'enfer, mais pour un boys band à ranger aussi sans doute dans la musique subversive pour les conservateurs, les CHEAP TIME de Nashville.


The UNDERTONES CRUSADERS of LOVE - The UNDERTONES @ Lille, l'Aéronef, le 8 octobre 2010
Une bien belle salle que le club de l'Aéronef. Elle a tout d'une grande, excellent son, belles lumières mais pas les inconvénients d'une grande... On ne se sentait pas perdu dans un lieu impersonnel. Un cadre parfait pour combattre avec les CRUSADERS of LOVE avant de faire dans des pogos très agités, ceux de nos 15 ans, boostés par les Teenage Kicks balancés par les UNDERTONES.


Une vierge ANTARES - LONG DONG SILVER @ Lille, la Chimère / l'Imposture, les 5 et 6 octobre 2010
L'Imposture porte bien son nom. C'est aussi grand qu'une petite chapelle d'un bord de route italien, mêmes couleurs flashies, un bleu bien pétant, un blanc presque immaculé, du rouge... Et en plus on y trouve des bondieuseries kitchs et des ex-voto punaisés sur les murs. Mais en guise d'autel, c'est un zinc qui en fait l'office et à défaut de sang du Christ certifié conforme, la bière semble faire largement l'affaire. Dans ce lieu presque sacré, il fallait oser y faire un concert. Et ce n'était pas des chants grégoriens qu'on a entendu religieusement mais du rock and roll bien bruyant et bien rapide avec une belle dose d'atteinte aux bonnes mœurs. Les profanateurs ? ANTARES et LONG DONG SILVER qui avaient déjà déchaîné l'enfer la veille à la Chimère et vu le tableau, j'ai décidé d'aller d'aller à la confesse le lendemain à la chapelle de l'Imposture.


PUSS in BOOTS PUSS in BOOTS - SURFER ROSA @ Lille, le Biplan, le 2 octobre 2010
Il y a du monde dans l'entrée du Biplan (qui sert aussi de fumoir) et pourtant les pompes à bière ne fonctionnent pas. Pourtant en bas les PUSS in BOOTS chauffaient une salle bien pleine au delà des limites du raisonnable, voir de la bienséance avec leur eroticoelectro rock bien péchu. Curieusement, ce groupe venu de panam qui fait parler de lui dans le milieu electro, jouait en première partie d'une nouveauté locale, les SURFER ROSA, sorte d'O.S.N.I. en version electro à l'Iphone.


GONG LORDS FESTER COMBO - LUCKY DEVILS @ Lille, le Détour, le 1er octobre 2010
Le petit cheval est mort, je ne sais même pas ce qu'il foutait là, mais après le passage des LUCKY DEVILS et des LORDS FESTER COMBO, il est aplati sur le sol contre des verres de bières vides. La soirée s'annonçait chaude avec ces adeptes du psycho et du rockabilly. Le sol allait glisser, la sueur allait couler et les oreilles allaient exploser. La lumière est toujours aussi pourrie, et je ne parle pas du son, un bruit roots digne des origines du rock and roll. Celui craché dans des rades enfumés par des piliers de bar armés d'une 6 cordes qui allaient sans le savoir, révolutionner la zique en faisant bouger le popotin des gonzesses à grands coups de riffs de Gibson à demi-caisse.


GONG GONG @ Lille, le Splendid, le 27 septembre 2010
Un big bang de lumières, une musique intemporelle, une communion avec le cosmos... La planète GONG est entrée en collision avec le Splendid. Splendide, voilà le mot ! Voilà 40 ans qu'elle apparut dans notre cosmos conduite par David Allen et Gilli Smyth. Il fallait savoir la voir ou la sentir. Des âmes plus sensibles ont très vite été attirés comme Steve Hillage et tant d'autres voyageurs soniques. Pour cet anniversaire, le trio Allen/Smyth/Hillage menaient la fête épaulés par Miquette Giraudy aux claviers, Dave Sturt à la basse, Ian East au saxophone et à la flute traversière et Chris Taylor à la batterie.


The GOON MAT The GOON MAT @ Lille, le Modjo, le 19 septembre 2010
Le bruit courait, des certains STINKY LOO étaient programmés au Modjo... STINKY LOO pour STINKY LOU (le Lou étant logiquement suivi de "and The GOON MAT") Problème ! Cette super nova du boogie blues rock roots a explosé en 2009. Mais la rumeur s'accrochait, s'immisçait jusque dans le portable, on était obligé de la vérifier... Info ou intox ?


NAZI DOGS NAZI DOGS - LOUD SQUIRT - MEN FIST TEN ASSES @ Lille, la Chimère, le 18 septembre 2010
Wazo était la star de ma dernière sortie à La Chimère et c'est là que je le croise de nouveau mais cette fois-ci il était attiré par un plateau de choix, du pur rock and roll concentré. Il était difficile de ne pas répondre aux hurlements des NAZI DOGS, cette belle meute teutonne qui fait dans un punk comme savent faire les anglais. Ils n'étaient pas venus seuls, les LOUD SQUIRT, un trio batave d'allumés shooté au speed-rock concentré et les MEN FIST TEN ASSES menés par une Siouxsie non cadavérique osant la couleur et les rythmes bien roulés.


The ARTERIES WAZO - BANGERS - MISS AMERICA - The ARTERIES @ Lille, la Chimère, le 10 septembre 2010
Super, les concerts à la Chimère reprennent, du moins ceux qui m'intéressent. On va retrouver les chiméreux et toute la bande scotchée au zinc, l'arrière salle et ses odeurs et on a été servi ce soir ! Sûr qu'il y a un d'jeuns* qui ne se lave pas les pieds croyant peut-être que les champi qui y poussent sont hallucinogènes... Mais ce samedi 10 septembre, ce ne sont pas trop les groupes qui s'y produisaient qui m'ont fait venir mais l'expo des peinture de l'ami WAZO. Comme j'étais sur place, j'en ai profité pour entendre de la musique de jeunes, le punk à roulettes anglo-saxon avec les BANGERS et The ARTERIES et bonne surprise, le hardcore pas mal foutu hurlé par Miss AMERICA qui n'ont d'américain que le nom vu qu'ils viennent du coin.


URBAN BLIGHT The WHITE WIRES - The MEAN JEANS - URBAN BLIGHT @ The Pit's B.Z.N., Kortrijk, le 08 septembre 2010
Il pleuvait des cordes à ne pas mettre un pied dehors et pourtant me voilà une nouvelle fois au Pits pour une soirée hautement rock and roll qui en 3 groupes a exploré largement le genre, côté Amérique du Nord. Au programme, le garago-punk des The WHITE WIRES, le pop-punk old school des The MEAN JEANS et le punk hardcore des URBAN BLIGHT. Je ne voulais pas rater les The WHITE WIRES mais j'ai failli, je n'étais pas trop intéressé par le punk hardcore et pourtant je suis resté jusqu'à la fin, quant au pop-punk old school, en langage d'jeuns, ça définit le genre où les RAMONES ont excellé.


NOBUNNY NOBUNNY @ Pits, Kortrijk, le 5 septembre 2010
Il y a le lapin de Chantal GOYA qui a tué un chasseur, celui d'Alice qui est toujours à la bourre, ceux de Walt Disney et autres cartoons ricains, le carnivore des Monty Python, celui qui cuit à l'étouffé dans ma cocotte, celui, tout rose, qui dure plus longtemps sans oublier les lapins crétins et mes Bunnies préférées... Bref, les lapins sont légion et plus encore si en plus on compte ceux qui tirent comme des lapins... Mais ce n'était pas un vrai lapin (on n'est quand même pas naïf) mais un anti-lapin qui avait envahi le Pits, y cherchant sans doute un anti-clapier. NOBUNNY et tous ses amis ont envahi la Belgique.


MOOKILLS MOOKILLS - DESTROY PUTAS @ Blind Test, le 4 septembre 2010
Lille est envahie. Autant se terrer chez soi. Mais c'était sans compter ces aventuriers des MOOKILLS qui ont osé se produire au Blind Test sans doute pour faire goûter aux joies de la cohue de la braderie et le bon jus des moules aux parisiens des DESTROY PUTAS. Pour les moules, les MOOKILLS ont laissé celles de la braderie aux étrangers, préférant aller les manger, fraîchement pêchées, à Bray-Dunes. Pour la foule, on pouvait espérer que même avec une promo limitée à un fly se baladant sur fessebouc, un infime pourcentage du peuple qui avait envahi Lille, allait se retrouver au Blind Test. Et ce fut le cas. Si on admet qu'il y avait 200 000 personnes à Lille ce samedi soir, on peut dire avec satisfaction qu'au moins 0,04% étaient à ce concert.


BLACK DIAMOND HEAVIES BLACK DIAMOND HEAVIES @ Lille, la Chimère, le 1er septembre 2010
On se tassait à la Chimère ce premier jour de septembre. Un concert Schnapps and Viande réunissant BOOGIE BALAGAN et les monstrueux BLACK DIAMOND HEAVIES. Exactement la même affiche qu'à la Boîte à Musiques il y a un an, les STICKY LOU en moins. Chaque groupe avait ramené son public, je n'ai pas vu les BOOGIE BALAGAN (et pourtant, à 20h00, je squattais déjà la Chimère), j'étais donc venu pour les seconds.


ASHTONES ASHTONES - LUCKY DEVILS - Michelle-Anne Dix/Rotringo, Lille, la Gare Saint Sauveur, le 27 août 2010
ASHTONES et LUCKY DEVILS à la Gare Saint-Sauveur ! Non, ils ne prennent pas un train. On ne les entend plus siffler, il n'y en a plus, il ne reste que le buffet. Cette gare où les bobos remplacent les cheminots, est à la culture ce que la place du concert est au marché du dimanche matin où l'on ne trouve pas Rouge vendu à la criée... Idem pour la Gare, le rock and roll pur et dur ne semble pas hanter ses quais plutôt animés par de la pop ou de l'électro quand ce n'est pas du flamenco. D'où un certain étonnement de retrouver ASHTONES et les LUCKY DEVILS accompagnés de Michelle-Anne Dix et de Rotringo ce 27 août. Curieuse rentrée rock and roll lilloise après la trêve estivale.


TRUBBEL TRUBBEL -The RATS, Kortrijk, The Pits, le 22 août 2010
Fin août, la vie nocturne peut recommencer et en attendant le départ de la nouvelle saison prévu à Lille avec ASHTONES et LUCKY DEVILS, un avant goût rock and roll nous attendait au Pits avec un concert des new-yorkais The RATS ouvert par les suédois de TRUBBEL. Il faisait un peu chaud dehors, pas mal de lillois en manque sans doute avait fait le voyage mais au final un Pits ne semblait pas blindé. Bonne nouvelle à première vue qui aurait pu laisser présager une température intérieure supportable... Aurait pu laisser présager...


Que Dalle Nuits Secrètes, le 6 août 2010
J'y vais ? Je n'y vais pas ? Pourtant rien de folichon aux Nuits Secrètes sauf... Les LORDS of ALTAMONT, l'un des très rares groupes de rock de l'affiche. Sans doute inconnus du programmateur vu qu'ils attaquaient la grande scène gratuite à 19h15 !!!!! Ces hommes en noir habitués aux salles sombres et au contact avec le public allaient-ils pouvoir s'en sortir ? Vous le saurez plus loin. Sinon pour le reste, les TRIGGERFINGER suivaient directement les LORDS, du rock and roll belge bien foutu et après... une programmation branchouille de groupes de seconde zone (exceptés MARIE FRANCE, SONNYMAT.D et d'autres sans doute) qu'il serait difficile de programmer au Main Square.


ASHTONES ASHTONES - TVERZET, Roeselare, le 't Sjampetterke, le 1er août 2010
Il est 18h30 pétantes quand on se gare devant le 't SJjampetterke, nom imprononçable pour mes cordes vocales. L'accueil est bien sympa, le lieu aussi et on s'aperçoit qu'un autre groupe joue avant, des gars cools répondant aux doux nom de RESISTANCE ou plutôt TVERZET en flamand populaire. La raison de ma présence à Roeselare ? Je traînais avec les ASHTONES qui avaient remplacé au pied levé les LUCKY DEVILS déclarés forfait suite à la chute de l'un d'eux dans un escalier (dixit la rumeur qui enfle). Finalement, il a bien fort fait, grâce à lui, j'étais avec les ASHTONES au 't Sjampetterke pour mon premier concert avec Mon Incroyable Talent à la basse.


WE ROCK LIKE GIRLS DON'T - Gand - Le Charlatan, le 25 juillet 2010
Charlatan (n.m. de l’italien Ciarlatano, habitant de Cerreto)...
4 : (Festif) Muziekcafé, Vlasmarkt 6,9000 Gent
C'est cette dernière définition qui m'a attiré à Gand au beau milieu d'une fête géante qui m'a obligé à retrouver ce troquer à l'aide d'un GPS et il faut avouer que j'ai eu un peu l'air con à regarder cette carte électronique au milieu de la foule alors que j'étais juste en face de mon point d'arrivée : le Charlatan. Et j'ai bravé cette foule, exploré cette jungle urbaine juste pour voir, non pas un animal rare ou mythique, mais 2 filles qui clament haut et fort leur haine des girls band. Les WE ROCK LIKE GIRLS DON'T ne m'ont pas déçu... Elles ont réussi à m'attirer en territoire inexploré et surtout elles jouent mieux qu'un paquet de groupes de mecs.


CRASH NORMAL CRASH NORMAL - TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS - Lille, le Yéti, le 24 juillet 2010
D'habitude juillet est un mois calme, voir mort, tout comme le mois d'août d'ailleurs. C'est le mois des festivals mais dans les troquets, là où le rock and roll se ressource, la nuit est tombée. Mais... Des irresponsables osent profiter de l'accalmie pour nous balancer des perles et au Yéti, ce 24 juillet, on avait le collier complet... CRASH NORMAL au bon goût de garage décadent et les TEENNAGE MOONLIGHT BORDERLINERS qui n'arrêtent pas eux aussi de farfouiller dans les établis du rock garage avaient investi le Yéti pour mon plus grand plaisir et je n'étais pas le seul.


HAWKWIND Festival du Burg Herzberg avec HAWKWIND - Jeff BECK - Roger CHAPMAN & the SHORLIST - LAZULI - ASTRA - TRIGGERFINGER - NEKTAR et le pipole
On file sur l'autobahn. Plus rien ne nous arrête, le Burg Herzberg Festival est bientôt en vue. Juste un arrêt, simple contrôle de flics (et pas mal la fliquesse qui nous braquait avec sa torche) à 500m du check point du festival. A l'affiche de ce rendez vous tourné vers les seventies, HAWKWIND qui venait poser son vaisseau entre 2 sauts spatio-temporels et d'autres. La liste est longue, du bon et du moins bon... JEFF BECK, Roger CHAPMAN & the SHORTLIST, NEKTAR, ASTRA, TRIGGERFINGER et LAZULI pour les plus intéressants, ARCHIVE, AQUA de ANNIQUE, NEW MODEL ARMY pour le reste que j'ai juste entendu. Mais rien qu'HAWKWIND, ces explorateurs des mondes intersidéraux, valaient le voyage.


BURNING HEADS BURNING HEADS, Roubaix, l'ARA, le 08 juillet 2010
"When I get old I'll get a guitar" Un de mes rêves d'enfance vite rangé dans les oubliettes après quelques massacres de Jeux Interdits, Smoke and the Water et Starway to Heaven... Les BURNING HEADS ont persévéré et depuis la fin du siècle dernier, ils viennent montrer qu'ils ont concrétisé leur rêve, au moins pour les guitaristes... Pour la batterie, je n'y avais même pas songé... Les BURNING étaient à l'ARA à Roubaix dans le cadre du 3e Roubaix Sunsplash Festival pour insuffler à des jeunes groupes leur rage dans la musique qu'elle soit punk ou dub. Et pour clore leur passage, au programme, des BURNING HEADS 100% dub ou presque.


DENYALS The DENYALS, Lille, le Blind Test, le 02 juillet 2010
Ils assiègent mon myspace, m'agressent à chaque fois que je les croise, me poussent à bout... Ils, The DENYALS, ont fini par gagner. Bon j'ai prétexté que je souhaitais voir les OIL CITY BAND, ces spécialistes du Dr FEELGOOD. Mais, ils n'ont pas du voir le bon docteur vu que l'un des membres a du déclarer forfait suite à un blocage de dos... Il ne restait plus que les DENYALS... J'étais coincé moi aussi.


BAM [dtg] BAM [dtg] - CORBILLARD, La Ruche, Mouscron, le 1er juillet 2010
BAM [dtg] est dans le rouge ! CORBILLARD dans le jaune ! Avec pour ces derniers une touche de bleu du genre putréfié. Les lights étaient peu variés mais au moins existaient. Rien ne me prédisposait à aller à La Ruche à Mouscron dans une soirée skaados. Mais à la dernière minute, suite à un désistement, les BAM [dtg] ont été programmés à l'arrache, histoire de nettoyer à grands coups de riffs la déviance ska/punk à roulettes. La sortie dans le rouge-jaune était inévitable.


SHEETAH et les WEÏSSMULLER TONY TRUANT - SHEETAH et les WEÏSSMULLER - Maison de la Culture, Villeneuve d'Ascq le 25 juin 2010
Il y a Punk not Dead, Michael JACKSON Not Dead et maintenant Scopitone Not Dead... Mais derrière ce dernier Not Dead se cachaient TONY TRUANT, les SHEETAH et les WEÏSSMULLER et les CROCOS (que j'ai loupé) avec en bonus, les clips Scopitone où l'on a pu voir (et qu'on peu voir encore), des étoiles des nuits lilloises en pleine action.


STESSMAN & the GONZO CIRCUS STRESSMAN & the GONZO CIRCUS, Lille, la Chimère, le 24 juin 2010
Une soirée, deux possibilités, une au Rouge à Lille, l'autre à l'Irish Time à Villeneuve d'Ascq. Choix cornélien... Pas tant que cela vu que j'ai fini par atterrir à la Chimère devant les STRESSMAN & the GONZO CIRCUS... Pourquoi ? Se garer près du Rouge relève du défi, rejoindre Villeneuve d'Ascq me fatiguait et au final, la Chimère était la dernière station de ravitaillement avant l'autoroute.


UZ JSME DOMA UNWANTED TATTOO - UZ JSME DOMA, Mouscron/Tournai, le 22 juin 2010
Retour en Belgique pour une soirée Mouscron-Tournai : des vêpres sur une place d'église de Mouscron avec les UNWANTED TATTOO et la venue des messies d'UZ JSME DOMA au Water-Moulin à Tournai. On a croisé les premiers il n'y a pas longtemps dans un temple du savoir, les seconds voyagent avec les météorites qui nous visitent une fois de temps en temps. Il ne fallait pas rater le rendez-vous.


The WAYFARER FIFTY-FIFTY - L'ARPENTEUR, The WAYFARER, Verlinghem/Lille, les 20 et 21 juin 2010
Après Tournai, Lille et les environs. Mais en périphérie, là où la viande soule et la maréchaussée restent en minorité. Premier arrêt au café de la Fontaine à Verlinghem à la fête des fraises pour boire une bière au son des FIFTY-FIFTY et de L'ARPENTEUR, seconde étape le lendemain soir à la Contrebasse avec les WAYFARER. Outre la bière, ces groupes ont comme point commun de réunir des post-quadra qui ont replongé dans les ambiances seventies, première moitié même... avec un bonus à L'ARPENTEUR qui ont plus de compos persos que les 2 autres. Ce qui n'enlève rien aux deux autres.


BUG GIRL BUG GIRL - The BRLNRS - MARIA GORETTI QUARTET - TOYS ine the FOREST, Tournai/Marcq-en-Barœul, le 19 juin 2010
Ha2 + No2 = FdM. Non je ne fais pas de la chimie, c'est juste le résumé de ma première journée de la fête de la musique où entre France et Outre Quiévrain, j'ai pu commencer avec du hard-rock pour terminer 6h00 plus tard avec du hard-rock avec coincée entre les deux, de la noise indomptée et sa petite sœur, un peu plus sage, mais plus jeune aussi. Cette formule est juste la simplification de TOYS in the FOREST / BUG GIRL + MARIA GORETTI QUARTET / BRLNRS = Fête de la Musique à Marcq-en-Barœul et à Tournai. En fait, j'ai commencé par les TOYS pour finir par les GIRL, il y a sans doute un côté sexuel caché.


GUITAR GANGSTERS CHESHIRE CAT (The BOUNCING) - GUITAR GANGSTERS, Lille, la Chimère le 13 juin 2010
Miaouwww..... Elles sont chattes, elles ronronnent, griffent... Elles sont CHESHIRE CAT et se font passer pour des GUITAR GANGSTERS ravageant tout sur leur passage. Mais, on ne s'y trompe pas, comment les croire alors qu'il n'y a aucune six cordes sur scène et qu'elles n'ont rien d'une Bonnie Parker, mais est ce que Bonny avait l'air d'une bandit ? Les GUITAR GANGSTERS, les vrais, les suivaient de près. Ils ont un look d'englishe, une guitare en plus de la basse et de la batterie et une furieuse envie de nous foutre une raclée sonique. Mais pas vraiment de tête de bandit.


MARIA GORETTI QUARTET MARIA GORETTI QUARTET - STONE DEAD MATADOR - TAÏKONAUTS, Lille, le Détour, la 12 juin 2010
Un fly avec une soucoupe volante, une mutante et une mouche à la Chicken, la soirée s'annonçait S.F sans doute pleine de pièges.... Le premier, les MARIA GORETTI QUARTET ne sont que 3 et Peggy le savait, elle n'en a rien dit ! Heureusement peut-être. Sinon les deux autres groupes, les STONE DEAD MATADOR et les TAÏKONAUTS qui surfent sur la musique, sont venu annoncer la fin prochaine de la coupe du monde (et ils n'avaient pas tord au moins pour les bleus) et du règne de sarko (tiens sa couleur est le bleu aussi), bref des humains tout court à quelques exceptions près, à savoir ceux qui étaient à la Rumeur ce 12 juin.


BLIND HORSES BLIND HORSES - Le SKELETON BAND, Lille, la Rumeur, le 10 juin 2010
Une fois n'est pas coutume, j'ai répondu non pas à l'appel de la forêt (déformation, une collègue en ce moment ne résiste pas à celui de Jack London) mais à l'invit d'un Fred et d'une trompette qui arrive à donner assez de cachet à un banjo pour que j'aille écouter... La soirée se passait dans une nouvelle Rumeur, reprise par 2 jeunes plein d'entrain qui arrivent à effacer le souvenir du poivrot qui avait osé couper le courant lors du concert des DYSENTHRY et c'est tant mieux. Quant aux groupes, BLIND HORSES et Le SKELETON BAND, ils ne font pas vraiment dans ce que j'écoute habituellement, mais quand c'est bien fait, sans frime ni fioriture, ça se laisse vivre agréablement.


MOMO LAMANA UNWANTED TATTOO - MOMO LAMANA - Maison des Etudiants, Villeneuve d'Ascq le 03 juin 2010
Un espace vitré s'ouvrant sur une zone verte accueillante (trop peut-être), des bières à des prix belges, deux groupes belges aussi. Nous voilà à la Maison des Étudiants qui a tout pour vous accueillir. En plus, il fait beau... Pas de chance, les étudiants sont rares, en plein exam ou déjà partis chez papa-maman et pire, les habitués des concerts garage ou punk ne sont pas venus en nombre. Et pourtant UNWANTED TATTOO et MOMO LAMANA ont tout pour remplir une salle, une pop punk très féminine pour les premiers, un garage primitif pour les seconds.


KITCHEN TOOL SET KITCHEN TOOL SET - TV BUDDHAS, Lille, La Malterie, le 02 juin 2010
Grosse panne de courant à la Malterie ce mercredi soir. Ce sont surtout les KITCHEN TOOL SET qui en ont fait les frais, obligés de jouer dans le noir, juste éclairés par des lueurs tremblotantes. Renseignements pris, pas de panne de courant, sans doute que le lighteux avait la flemme de pousser les potars... Même Néric, bassiste en son état cherchait la lumière pour voir où il posait ses paluches... Ce fut légèrement moins intimiste avec les TV BUDDHAS, des israéliens débarqués à Lille.


Thee VICARS Thee VICARS - TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS, le Water Moulin, Tournai (B), le 29 mai 2010
Je devais être à Berlin et voir un concert au squatt Köpi et grâce à easyjet, je me retrouve à Tournai dans un bain de couleurs, au Water Moulin, face aux TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS et aux Thee VICARS... Vive l'avion ! Musicalement, je n'ai sans doute rien perdu, quant au dépaysement, la bourgeoise Tournai n'est pas la sulfureuse Berlin mais elle réserve des surprises comme toutes les BCBG.


SICK on the BUS SICK on the BUS - The BRAINS - HELLSONICS, La Boîte à Musiques, Wattrelos, le 27 mai 2010
Belle soirée en perspective, une première partie à la Boîte à Musique et la seconde à la MDE (Maison des Etudiants). La Chaos Night à Wattrelos s'annonçait bien riche : NO NAME, des chinois importés de Chine, The BRAINS, des barbares canadiens et SICK on the BUS venus juste de l'autre côté de la Manche avec la tête dans le cul à cause de l'anniversaire la nuit précédente de Charlie Harper des UK SUBS ! Du côté des étudiants, WAREHOUSE et ASHTONES, mais un ASHTONES nouvelle version avec l'incroyable talent Michelle-Anne Dix à la basse à la place Rotring.... La diva remplaçant le crayon ! Un truc à ne pas rater et la Boîte à Musiques / la M.D.E., c'est moins loin que The Pits / La Chimère. Ça devait le faire ou plutôt ça aurait du le faire...


GRRZZZ HEX DISPENSERS - GRRZZZ, Kortrijk, The Pits, Lille, La Chimère, le 23 mai 2010
Ah Ulysse, tu as su résister au sirènes. Moi pas. Le dilemme, HELLA GOOD BAND NAME et GRRZZZ à la Chimère et The HEX DISPENSERS au Pits... Faire les 2 serait osé. Ne faire que le Pits et en ressortir avec un sentiment de frustration... Se cantonner à la Chimère et rater le Pits... Choix cruel... Mais mes bachelorettes s'annonçaient au Pits ! Ah sirènes ! Je ne m'appelle pas Ulysse (c'est mon fiston) et ne résistant pas à l'appel, je me suis retrouvé au Pits avec l'espoir de pouvoir accrocher les HELLA GOOD BAND NAME en milieu de set, c'est bien connu les keupons sont toujours en retard pour terminer avec les GRRZZZ.


BORN from PAIN RODEO SUPERSTARS Inc. - DANFORTH - BORN from PAIN, Hénin-Beaumont, l'Escapade, le 22 mai 2010
Une virée à l'Escapade pour du hardcore ! Ce n'est pas vraiment mon habitude mais prendre du lourd dans les oreilles permet de faire le ménage entre le bon et le mauvais cérumen et ce n'est pas plus mal. Au programme, la fête foraine, bien étendue et qui nous permet de visiter Hénin-Beaumont sans rencontrer, fort heureusement, la marine le pen, les RODEO SUPERSTARS Inc. en invités de dernière minute, les DANFORTH, des hardcoreux venus de Panam et BORN from PAIN qui ont une sacrée rage à revendre.


JNEB BAND JNEB BAND - Lille, le Rouge, le 19 mai 2010
Rouge et noir ! Pas de Stendhal mais du rouge pour la volupté et du noir pour le JNEB BAND ! Le groupe avait décidé de lancer une conférence de presse musicale à la Corse dans le bar lounge propice aux rencontres agréables, le Rouge. Un chanteur guitariste animait la première partie de la soirée, nous, on a animé le trottoir, pas vraiment férus de ce genre musical qui avait ses supporters. Tant mieux, la diversité est un bon moyen de lutter contre la pensée unique.


PARABELLUM Festival ZiKenStock, les 7 et 8 mai 2010 avec INNER TERRESTRIALS - MONONC' SERGE - PARABELLUM - AL & the BLACK CATS - TOXIC WASTE - JUSTINE - TAGADA JONES - The EXPLOITED et PUNISH YOURSELF
Quechua a envahi le Cateau-Cambresis. Au pays où paraît-il on a encore le droit de choisir, on devrait s'inquiéter de cette uniformisation mais c'est vrai qu'elles sont pratiques surtout quand on la plante dans une pâture transformée en camping à l'arrache dixit le réglement. La mienne n'y était pas. C'est bon pour les jeunes surtout quand il fait 3° la nuit. Cette invasion multicolore est devenue annuelle à l'image des migrations de pouillots véloces (Phylloscopus collybita) ou d'étourneaux (Sturnus vulgaris) à la recherche de cieux plus attirants. Et le festival ZiKenStock en mai semble tout à fait approprié à les recevoir d'autant que la programmation avait de quoi d'en engluer plus d'un sur place.


KING AUTOMATIC SONNY MAT D - KING AUTOMATIC, MdE Lille 1, Villeneuve d'Ascq, le 5 mai 2010
Un concert organisé à l'arrache à la Maison des Etudiants de Lille 1, une promo assurée sur fessebouc et par le bouche à oreilles à la dernière minute, ne sont pas des facteurs aidant à remplir une salle surtout un mercredi soir. Et pourtant, la salle est sympa et l'affiche l'était encore plus au moins pour ceux qui aiment les one man band qui puisent leur inspiration dans les bayous de Louisiane et dans le rock and roll originel. L'ambiance était proche de celle du troquet de l'Atomic Circus, le public dégénéré par consanguinité en moins. Sur scène, sans véritables lights faute d'avoir été montés (ah le petit personnel...), SONNY MAT D from Lille et KING AUTOMATIC from rock and roll planet !


La CLINIK du Dr SCHULTZ La CLINIK du Dr SCHULTZ, Lille, le Yéti, le 30 avril 2010
Il est fou le Pierrot. Non pas que notre Pierrot s'est acheté une traction, mais qu'il ose donner rendez-vous à la CLINIK du Dr SCHULTZ à un paquet de malades dans une salle d'attente aussi vaste qu'un mouchoir de poche. C'est le Pierrot que l'on devrait soigner. Tout ça pour dire que le Yéti était aussi blindé que les urgences d'une clinique dans un film catastrophe ricain. Mais on était là une autre raison : le rock and roll.


DEAD SEXY AKL-A-LINE - DEAD SEXY, Cambrai, le Garage Café, le 29 avril 2010
Ich Bin ein Berliner ! Non, je ne me suis pas expatrié, c'est juste le nom d'une compile, ultime trace d'un festival electro-tech-queer&roll, récupérée en avant première à Cambrai ! Kado des DEAD SEXY dont des membres du groupe sont à l'origine de ce projet qui nous plonge dans les ambiances survoltées des soirées berlinoises, dans une electro-techno punkisée qui ne peut qu'inviter à bouger. Et pour donner un avant goût, les DEAD SEXY et ALK-A-LINE, duo belge polyglotte, avaient planté leurs amplis et leurs machines au Garage Café à Cambrai pour une soirée riche & rock, electro & baroque.



The VIBRATORS The VIBRATORS - LIPSTICK VIBRATORS, La Boîte à Musique, le 24 avril 2010
The VIBRATORS à la Boîte à Musiques, voilà une date qui ne devait pas se rater, eux qui sont plutôt habitués à traîner quand ils viennent sur le continent du côté de Lillers. Certes, ils ne sont plus tout jeunes, ils ont connu la folie londonienne de la fin des seventies mais leurs skeuds ont gardé la fraicheur d'une jouvencelle allant à une surprise partie, aux lèvres bien chargées en rouge pour attirer les mâles qui la feront vibrer. Et ça tombait bien, ce sont les parisiens des LIPSTICK VIBRATORS qui ouvraient la soirée.



LORDS of ALTAMONT The CHEFS - ASHTONES - LORDS of ALTAMONT, Roubaix, la Cave aux Poètes, le 18 avril 2010
Je venais à peine de quitter les terrasses de troquets de Bourges que me voilà à la Cave aux Poètes à Roubaix... Difficile d'expliquer à ma femme que j'ai juste croisée qu'il est impossible de résister à l'appel des LORDS of ALTAMONT quand on a la foi. D'autant plus que ASHTONES ouvrait leur concert avec Les CHEFS. La grand messe a dépassé largement toutes nos espérances.


The VISCOUS BROTHERS Bourges Garage avec les VISCOUS BROTHERS, les VEGAS, les FLYING OVER, les CARPET SELLERS, les YUSSUF JERUSALEM, les REBELS of TIJUANA, HUNX and his PUNX et les TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS
Bourges vire au garage ! Non, il ne faut pas rêver, le Printemps de Bourges ne sait pas mis au rock and roll d'arrières salles de troquet, c'est dans le off qu'il fallait aller avec 4 soirées rock and roll où ont bataillé dans le désordre les VICOUS BROTHERS, les VEGAS, les FLYING OVER, les CARPET SELLERS, les YUSSUF JERUSALEM, les REBELS of TIJUANA, les TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS et d'autres que j'ai raté. Un plateau garage, une vraie concession de Mustangs du rock mais dans troquet où les patrons aimaient mieux l'énergie des CRS que celle rock and roll brut, s'empressant de tout faire pour emmerder le monde. Bref un lieu à éviter qui répond au nom d'Eurocafé. De toutes façons je doute fort que le rock énervé revienne faire un tour dans ce rade.


PLUS GUEST Découvertes du Printemps de Bourges, 14 - 17 avril 2010
Hip Hop, Reggae, Ragga : 0800 - Dao - Do Pagaal - Micronologie - Wilow Amsgood
Electro : Debmaster - Doctor Flake - Dilemn - Mekanik Kantatik - JANSKI Beeeats - Mr Nô - nÄo
Rock, Pop, Fusion : Araban - Arpad Flynn - Beast - Cats On Trees - Cheveu - CoBson - FiliaMotSa - Plus Guest - The Popopopops - Quadricolor - Skip The Use - Your Happy End
Chanson, World : Anna Aaron - Ben Mazué - Cabadzi - Le Jakez Orkeztra - L - Sam Karpienia - Samir Barris


The MEAN THINGS WILD ZEROS - WELCOME NOISE - BAM[dtg] - The MEAN THINGS, Orléans, la 5ème Avenue, le 1er avril 2010
Ah Orléans, sa cathédrale, sa pucelle... Au final, je n'en ai vu que la gare, son tramway et une pizzéria répondant au nom de 5ème avenue. Et c'est là que BAM [dtg] continuait son BAM Tour 2010 avant d'aller voir la ville de Juppé et son pinard. C'est vrai que l'environnement n'avait rien de touristique, l'un des plus moches de la ville m'a affirmé Amandine et on peut lui faire confiance. Mais comme partout, des pépites se cachent, il suffit de sortir et de fouiner un peu. La preuve, ce 1er avril, en plus de BAM [dtg], on a eu droit à deux très belles surprises garage punk, les WILD ZEROS et The MEAN THINGS avec en prime, des descendants Jeanne et de Gilles de Rais, les WELCOME NOISE dont le chanteur a une étrange ressemblance avec barbe bleue.


CHEPA M26-7 - CHEPA, Lille, la Rumeur, le 27 mars 2010
La scolastique gothique a mis en avant un fondement de la pensée occidentale : thèse, anti-thèse et synthèse. Souvenez vous de vos dissertations au lycée ! Et bien ce soir on a eu droit à un bel exemple de dialectique sonique. Comme on dirait en chti, CHEPA qui faisait la thèse ou l'anti-synthèse entre les M26-7 et CHEPA mais il est sûr que la synthèse, une mutation M26-7 / CHEPA a fait trembler les murs de la cave de la Rumeur... Un bœuf entre punks n'est pas toujours carotte et même si la sauce est brouillée, qu'est ce que c'est bon !


O.S.N.I. COTTON CLUB - O.S.N.I., Sheetah on Mars, le Fort de Mons, le 19 mars 2010
Un voyage dans l'espace pour 5€. Pas un truc de la NASA, juste un vrai voyage dans l'espace des sixties et seventies où de belles Barbarella luttaient contre de vrais martiens tout vert sortis de l'imaginaire d'Ed Wood. La soucoupes volantes attaquent... COTTON CLUB, un vaisseau de la planète Lille et O.S.N.I., un machin sonique pas vraiment identifié malgré de multiples atterrissages sur notre belle planète bleue, avaient décidé de nous télétransporter au beau milieu d'une nébuleuse sonique en fusion... Et ce n'était que le premier soir de ces rencontres du 3ème type, la suite, les SHEETAH on Mars, je ne l'ai pas vu, terrassé par le faser trionique d'Amandine...


The BELLRAYS The BELLRAYS - The FLESHTONES, Calais, Centre Culturel Gérard Philippe, le 12 mars 2010
Deux heures pour aller à Calais ! Tout ça à cause d'une autoroute en continuels travaux suite aux choix d'un technocrate qui a voulu tester en son temps un nouveau revêtement... Payer pour rester dans un bouchon et arriver un bon quart d'heure après le début du concert des FLESHTONES, c'est un scandale ! Que fait Nicolas ?... Fort heureusement, le gang de NYC nous a vite fait oublier qu'on s'est traîné à 10km/h pendant trois-quart d'heure et les BELLRAYS nous ont rappelé que les excès de vitesse sont encore possibles.


The VEGAS The VEGAS - TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS - CHUCK VIOLENCE and his ONEMAN BAND, Lille, La Chimère, le 07 mars 2010
"T'as raison ma Brenda, faut pas s'laisser aller". Non je ne vais pas gratter un Vegas. Éventuellement, ce sont les oreilles que j'aurais pu gratter face aux VEGAS qui ont ouvert la soirée. Derrière, les TEENAGE MOONLIGHT BORDERLINERS et CHUCK VIOLENCE AND HIS ONEMAN BAND ont continué cette parade du dimanche soir. Encore un plan à Peggy qui s'est avéré gagnant pour une mise de 5 euros ! On est joueur ou on ne l'est pas et ce soir, 100% des gagnants ont tenté leur chance malgré le froid et les experts (à Las Vegas en plus) sur tf1.



The CHESHIRE CAT The CHESHIRE CAT (The Bouncing), Lille, la Rumeur, le 05 mars 2010
Je n'ai pas vu de lapin blanc criant "je suis en retard" mais je filais quand même dans l'étroit escalier de la Rumeur qui a défaut d'être interminable, est raide. En bas, les CHESHIRE CAT (The BOUNCING), duo batcave aux airs et aux miaulement de chattes occupaient l'alcôve qui sert de scène. Elles nous attendaient, on était prêt à rentrer dans leur monde. La suite, les DEAD SARKOZYS, m'a plutôt laissé de marbre et je ne fus pas le seul (au fait, à ne pas confondre avec les vrais DEAD SARKOZYS qui eux, font du punk rock).


Doigt divin ASHTONES - The DE RELLAS, Lille, la Chimère le 03 mars 2010
BAM [dtg] against ASHTONES ! Rassurez vous, rien de violent, juste une bataille de chiffres. En effet BAM [dtg] a doublé à la corde le 20 février ASHTONES ; c'était la 25ème fois que je les voyais en concert, le compteur d'ASHTONES, à ce jour, bloqué à 24... C'était sans compter une nouvelle offensive de nos raw-rockeurs qui ouvraient une sacrée soirée avec comme invités de marque, The DE RELLAS, du punk rock anglais dans la veine des VIBRATORS. Au final, un énorme claque, la preuve que le punk est encore bien vivant et ASHTONES est à égalité avec BAM [dtg]. Détail certes, mais de quoi faire taire les mauvaises langues qui osent dire que j'ai une préférence pour les groupes où il y a des filles...


ETHNOPAIRE DEAD ZONE - ETHNOPAIRE, Lille, la Chimère le 25 février 2010
ETHNOPAIRE, le retour ! Ils sont enfin sortis de leur hibernation là-haut dans la montagne, quittant leurs promenades alpestres vivifiantes dans la neige pour la dure réalité urbaine... Tant mieux pour nous. D'autant plus qu'un groupe que j'avais croisé il y a quelques temps, les DEAD ZONE, ouvrait une nouvelle fois cette soirée ethnosonique.



REBEL ASSHOLES GUN ADDICTION - REBEL ASSHOLES, Lille, la Chimère le 23 février 2010
L'ambiance aurait pu être guerrière avec les groupes qui avaient envahi la Chimère ce mardi soir, les GUN ADDICTION et les REBEL ASSHOLES ! Des guérilleros proctologues avec des illuminés des armes de poing.... l'ensemble s'entraînant devant une bande de soiffards venus compter les points. Mais pas de morts, juste deux voyages sonores bien musclés entre un punk forgé par l'industrie lourde des GUN, il faut bien forger les canons, et un autre qui a traversé les States en faisant un crochet par Londres et Orléans avant de conquérir le Jura et le reste du monde (?).


BAM [dtg] BAM [dtg] Tour 2010 - Nancy - Illkirch - Roubaix - 18 au 20 février 2010
avec BAM [dtg] - BLACKFIRE - The EARLY GRAVE - LORAN OTANGS - PABOJUSKOBAR - Les RAMONEURS de MENHIRS et TOXIC WASTE
C’est bon, on est dans le partner couleur bleu gendarmerie, le mini BAM [dtg] Tour peut commencer. BatBat (l’un des DIEGO PALLAVAS) est du voyage, un bon moyen de redescendre sur Nancy. A nous la route du rock. Au programme, le Soap Box à Nancy, le Stunt Area à Illkirch près de Strasbourg et l’Hôtel de la Musique à Roubaix ! On n’est pas trop serré dans le petit camion, un arrêt pipi, clopes et achat de dragibus et car en sac et nous voilà aux abords de Nancy, juste à la sortie d’une voie rapide sur un parking où les âmes seules peuvent prendre du réconfort contre monnaie sonnante et trébuchante, du moins à ce qu’on m’a dit, moi, je n’ai rien vu. Pas le temps de vérifier, il est temps de décharger une première fois, le matos.


MOMO LAMANA MOMO LAMANA - Concert pour Haïti, Tournai, le 13 février 2010
Un concert à Tournai pour Haïti ! Avec un paquet de groupes passant de la chanson française au métal en passant par des danses folkloriques... Une fête familiale comme seuls les belges savent organiser même dans des conditions climatiques qui empêchent mon chat de sortir... Et moi aussi d'ailleurs, et je l'avoue, ce n'est pas la solidarité à Haïti qui m'a levé de mon canapé (mon chat m'en veut toujours d'ailleurs de l'avoir réveillé) mais les MOMO LAMANA qui s'étaient glissés dans le programme. Les MOMO LAMANA valent très largement une sortie dans le grand froid et...


CHARGE 69 AUTRES MOEURS - GUZZLERS - CHARGE 69 - Valenciennes, Péniche Igel Rock, le 12 février 2010
Et vogue la péniche. Non il ne s'agit pas d'un remake ou d'une rediff de l'Homme de Picardie, le feuilleton de la France travailleuse, mais de la péniche d'Igel Rock amarrée quai des Mines à Valenciennes. Et au lieu de remplir la cale de charbon ou d'autres pondéreux, ce 12 février, elle était remplie de keupons et de rockeurs venus pour CHARGE 69, les GUZZLERS et AUTRES MOEURS. Certes, on n'a pas assisté à une remake du Jubilee, le temps ne se prêtait pas à des concerts sur le pont et l'Escaut à cet endroit est quand même plus proche de l'environnement de l'Homme de Picardie que de celui de la Tamise. Pas de Tower Bridge ni de brigades fluviale, juste deux condés venus s'assurer que tout baignait dans l'Escaut. Ils sont partis rassurés et nous, éblouis par ce nouveau lieu et par les performances des CHARGE 69 et des GUZZLERS.


GONNA GET YOURS PANEL de la RUE - MARABOOTS - GONNA GET YOURS, Lille, le Détour, la 06 février 2010
Retour chez les skins ! Et avec plaisir car les GONNA GET YOURS valent largement la peine d'être vus d'autant plus qu'ils sont accompagnés par d'autres groupes que je n'ai pas l'habitude de croiser, les PANEL de la RUE venus de la mer et les MARABOOTS dont le chanteur est un lillois aspiré par Panam. Pas beaucoup de cheveux longs au Détour, une bonne ambiance, des potes qui se retrouvent et nombreux étaient ceux qui arboraient sur leur tee-shirt portant le mot ANTIRACISTE. On était rassuré.


G B H GBH - BANANE MATALIK - PETER PAN SPEED ROCK - Wattrelos, la Boîte à Musiques, le 4 février 2010
Qu'est ce que je fais ? Je coupe ? L'ingé son jetait des regards inquiets vers l'un des responsables de la Boîte à Musiques. GBH revenait sur scène, la gratte riffait de nouveau l'air couvrant la musique ambiante destinée à faire fuir un public qui hurlait devant la scène. Colin reprit son micro et se lança dans un rappel non prévu, largement hors timing. Non, l'ingé son ne coupa pas le son et ce n'est pas un morceau qu'ils rejouèrent mais trois. Heureusement, on était à deux doigts de l'émeute d'autant plus que tous les fûts de bière étaient vides (annoncé fort élégamment par de jolies hôtesses). GBH, ces keupons à "appellation d'origine contrôlée" qui ont marqué toute une génération, clôturaient avec panache et classe une soirée Rock and Roll Jihad lancée quelques heures auparavant avec l'artillerie lourde des PETER PAN SPEED ROCK et le gore'n'roll des BANANE METALIK.


SPEEDÖZER SPEEDÖZER - RENE SG, Lille, le Détour, le 30 janvier 2010
Encore le froid et la pluie, les rues de Lille sont vides, le Détour aussi... En attendant l'arrivée d'éventuels esthètes de la musique, on traîne au bar en tentant d'expliquer pourquoi le bar est désespérément vide... Et pourtant au programme on trouvait un ex-BAD PREACHERS, sans doute le plus virulent dans ses prêches à la tête d'une nouvelle secte sonique, les SPEEDÖZER. Ils étaient accompagnés non pas d'enfant de chœur, mais d'un autre trio, hollandais cette fois-ci, les RENE SG, SG rappelant peut-être l'usage d'une Les Paul Custom ou encore d'un Sacré Graal, pour RENE, en dehors que ça me rappelle le prénom de mon ancien voisin qui n'aurait pas dit non pour siffler du vin de messe, je sèche encore...


TONY TRUANT TONY TRUANT - JIMY WAS GAIN, La maison des Etudiants de Lille 1, le 28 janvier 2010
Une soirée rock and roll chez les universitaires, ça ne se rate pas. Au programme, non pas des expériences biologiques ou des calculs de résistance des matériaux mais du rock garage venu directement des années 60 – à se demander s'ils ne travaillent pas sur des machines à remonter le rock à Lille 1 – et du pur rock and roll à la française. Les protagonistes, des étudiants venus des 4 coins du monde, des billards, un bar et une scène où se sont succédés JIMY WAS GAIN et TONY TRUANT. Bref, de quoi pimenter la monotonie des études.


The KLEINS WAREHOUSE - The KLEINS, Lille, la Chimère, le 27 janvier 2010
Décidément, le mercredi n’est pas un bon jour pour les concerts. Il n’y avait pas grand monde à la Chimère pour les WAREHOUSE et The KLEINS dont le rock and roll brûlant tombait fort à propos en ces temps maussades. La faute à qui ? Je n’ose pas imaginer que le retour de "l’amour est dans le pré" en soit la cause... Dommage car braver les intempéries et rater le début de l’émission phare bucolique d’M6 qui ne commençait d’ailleurs qu’à 23h00 en valait la peine. C’était un concert organisé par Gé des ASHTONES et l’expérience prouve que les pépites qu’il déniche se transforment inévitablement en lingots qui nous appartiennent le temps d’une soirée. Par contre pour le portefeuille, c’est plus dur, avec ce genre de pointure, on repart invariablement avec un ou des souvenirs sous le bras.


DYSENTHRY FREEZE KIDS - DISGRACE - DYSENTHRY, Lille, la Rumeur, le 23 janvier 2010
Après mon escapade en skate, il me fallait reprendre pied sur la terre ferme et c'est naturellement que je me retrouvais dans la cave de la Rumeur malgré le froid et la pluie. Au programme de cette réinsertion, les FREEZE KIDS, les DISGRACE et DYSENTHRY. Les deux premiers étaient un remède efficace, du punk rock à la CADAVRES pour les FREEZE KIDS et du punk rock old school pour les DISGRACE, quant au troisième, DYSENTHRY, en dehors de leur étiquette anarko-punk, je n'en savais guère plus... remède ou poison ?


IN-SANE GO RAMPAGE - FAST MOTION - IN-SANE, Lille, la Chimère, le 19 janvier 2010
Patatras, la nouvelle est tombée, les COMPUTERS ont du annuler leur concert à la Chimère, un accident de camion en Espagne... Je savais même pas qu'ils avaient leur permis ces jeunes qui déchirent. Dur pour Tcheck l'Assos, dur aussi pour les autres groupes qui eux savent rouler. Il ne restait plus que les allemands de GO RAMPAGE, les locaux de FAST MOTION et des slovènes, les IN-SANE. Je connaissais les hardcoreux de FAST MOTION, avec les 2 autres je partais vers l'inconnu.


ZOÉ ZOÉ - The HEALERS, Lille, la Chimère, le 15 janvier 2010
Elle arpentait le boulevard Montebello, impossible de la rater, obligé de la suivre et me voilà à La Chimère. Comment résister à ZOÉ... Mais une fois à l'intérieur, finis les beaux déhanchements et les clins d'œils aguicheurs, la ZOÉ se fond dans la foule et pour la retrouver, il a fallu attendre que The HEALERS terminent leur set... ce n'est pas long un set, mais suffisant pour que ZOÉ se retrouve affublée d'un système pileux bien développé. Tant pis pour la douceur, place aux hard-rockeurs. Ce changement dans la dentelle, cette tromperie sur la taille des bonnets n'a quand même pas empêché sueur et frissons.


JIM JONES REVUE JIM JONES REVUE, Wattrelos, la Boîte à Musiques, le 13 janvier 2010
Dandies de la scène rock and roll, dignes successeurs des maîtres du rock and roll, JERRY LEE LEWIS, LITTLE RICHARD et consorts, avec un traitement sonique à la CRAMPS, la JIM JONES REVUE est venue lacérer les murs de la Boîte à Musique et les oreilles des quelques 200 aficionados présents.


CRANK COUNTY DAREDEVILS CRANK COUNTY DAREDEVILS - The REAL NELLY OLSON, Lille, la Chimère, le 12 janvier 2010
Il était une fois l'Amérique à la Chimère ! Grâce à Rock and Roll Jihad (encore eux...) on a eu droit de voyager entre le Minnesota, la Caroline du Nord et de façon détournée, on peut citer aussi (liste non exhaustive) le Kentucky et le Massachusetts ! La raison de cette promenade géographique ? The REAL NELLY OLSON qui vient directement de Walnut Grove (Minnesota), The CRANK COUNTY DAREDEVILS originaires d'Ascheville (Caroline du Nord) qui plus est, font le trait d'union entre les NASHVILLE PUSSY (Owensboro, Kentucky) et les UNSEEN de Boston (Massachusetts). Un vrai programme d'agence de voyage mais ne comptez pas sur ces vacances pour vous reposer.


DIEGO PALLAVAS DIEGO PALLAVAS - JUSTIN(E) - Hazebrouck, le Shakal Aka, le 9 janvier 2010
Il en fallait du courage pour sortir ce samedi soir. Dehors il neigeotait, la température interdisait les jupes et surtout on avait déjà deux soirées difficiles dans les pattes. Mais à l'affiche du Shakal Aka, les DIEGO PALLAVAS, JUSTIN(E) et FLOW et vu l'ambiance du dernier concert des DIEGO à la Chimère, cela valait le coup de les revoir même à Hazebrouck dans le froid. Des JUSTIN(E), j'en gardais un bon souvenir au moins en tant que groupe de scène, quant à FLOW … je l'ai encore raté !


GUN ADDICTION The MOOKILLS - GUN ADDICTION, Lille, le Détour, le 8 janvier 2010
Ah le Détour ! Son ambiance intimiste, sa sono haute performance... Ce soir, deuxième concert de l'année était un peu particulier, on fêtait l'anniv d'une copine et pour mettre l'ambiance, les MOOKILLS et les GUN ADDICTION étaient venus mettre un peu d'ambiance et souffler les bougies. Ce fut fatal à la lumière... L'ambiance flirtait avec celle d'une alcôve où tout pouvait arriver. Ah le Détour !


BAM [dtg] BAM [dans ta gueule], Lille, la Chimère, le 7 janvier 2010
Première soirée de l'année et un seul concert programmé à la Chimère mais l'affiche valait largement le coup d'affronter le froid bien piquant ce 7 janvier. A l'honneur, BAM [dtg] qui venait présenter son premier album, You've been warned, 12 titres punk rock and roll dignes des plus grands rings, 12 crochets du droit qui mettent K.O. à tous les coups ! On était prévenu du froid piquant et de l'arrivée d'un BAM [dtg] annoncé comme (u)percutant, on n'a pas été déçu. 2010 s'annonce rock and roll.



Tous les concerts 2009
All gigs in 2009

Tous les concerts 2008
All gigs in 2008

Tous les concerts 2007
All gigs in 2007

Tous les concerts 2006
All gigs in 2006

Tous les concerts 2004/2005
All gigs in 2004/2005




Liste des groupes
Bands List


Photorock sur
Pour être à la mode

Photorock sur
Pour être à la mode

Photorock sur
Pour être à la mode
photorock59



Archives :

Tous les concerts 2009
All gigs in 2009


Tous les concerts 2008
All gigs in 2008


Tous les concerts 2007
All gigs in 2007


Tous les concerts 2006
All gigs in 2006


Tous les concerts 2004/2005
All gigs in 2004/2005

Tous les groupes /
All bands


Photorock History


Bunnies Lille-Moulins


Prochains Concerts
Agenda de ma page MySpace



Inscription à la mailing liste : fred@photorock.com


Mentions Légales :
photorock.com / Frédéric Loridant
Tous les textes et toutes les images provenant de www.photorock.com sont soumis à la licence Art Libre / Creative Commons 
Licence ART LIBRE
En cas d'utilisation, c'est cool de prévenir ! Merci d'avance.
 

Linux Counter Use
# 365778


Document made with Kompozer

Mandriva

OpenSuse

Kubuntu
# 10874

Kallery

Pour vous libérer :

Download Firefox

Download Open Office

Greenpeace :

Greenpeace

Météo locale :

Météo locale



Photorock.com vous propose des carnets illustrés de concerts permettant de découvrir autant les grosses pointures que des petits groupes de dimension régionale. Bonne visite !

Photorock.com

Fred Loridant 2010