Photorock


JOHNNY HALLYDAY


au

Stadium
Villeneuve d'Ascq, le 05 juillet 2003

Cinq, six photographes pro (et bien sûr, l'envoyé spécial de photorock,), un garde chiourme aboyant dès que l'on osait porter l'appareil vers les yeux, une foule en délire. Ca y est NEO JOHNNY est en haut. Pas de photo hurle le garde chiourme ; il en était même violent physiquement. NEO JOHNNY descend ficelé à une plate forme. Des écrans géants montrent des gros plans de son visage Matrix, impavide, les yeux cachés derrière des lunettes de soleil. Son long manteau prend le vent.

NEO JOHNNY a enfin atterri, la foule n'en peut plus, ça hurle, ça "hystérise"  (NEOlogisme) dans tout le Stadium. Les photographes ont enfin accès à la fosse sous haute surveillance et pour trois chansons ! Et quand on sait combien dure une chanson de NEO JOHNNY, c'est court ! Pas le temps de prendre la température, juste le shoot au jugé est permis ! Que je t'aime est déjà fini ! Le suivant, je ne connais pas mais vu la réaction de la foule qui ondulait de plaisir, il doit être célèbre et le troisième, Gabrielle me fixa plus vers les choristes. Dehors ! hurle le garde chiourme . Sagement, on obéit.

Et voilà le résultat en noir et blanc ! Avec en plus quelques uns de ses musiciens et les choristes-danseuses ravissantes. La machinerie est
grande, le thème, Matrix et ses longs manteaux, est éculé depuis longtemps, mais le show est là et impressionne. Au moins le temps de
trois chansons car après, la HOOTENANNY David BOWIE m'attendait à la Malterie. Mais c'est une autre histoire...

cliquer sur l'image - click on the pic

Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday

Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday

Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday

Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday Johnny Halliday


Frédéric Loridant
Juillet 2003

Frédéric Loridant ©2003