Retour à photorock.com

Contacts

GUN ADDICTION - PÉRIPHÉRIQUE EST

FREEZE KIDS

KING SALAMI & his CUMBERLAND

Lille,
le Blind Test/Resto Soleil, le 04 octobre 2009

Après notre soirée culturelle de la veille, place à plus de brutalité. Et on a été servi. Une des particularités de la rue Henri Kolb a Lille est de posséder des troquets qui acceptent jusqu’à tard dans la nuit des excités des riffs en tous genres. Ce soir, à quelques pas de distance, on a pu vibrer sous les assauts soniques des GUN ADDICTION et des SQUEEZE KIDS au Blind Test et à ceux de PÉRIPHÉRIQUE EST et de KING SALAMI & his CUMBERLAND au Resto Soleil. Et comme en plus, ils ont eu la bonne idée de ne pas commencer en même temps, on a pu suivre une bonne partie de chaque concert voire la totalité mais il quand même fallait faire un choix. Pour ma part, j’ai choisi le Resto Soleil avec PÉRIPHÉRIQUE EST et KING SALAMI & his CUMBERLAND ne faisant que des apparitions comme la vierge à Bernadette, aux GUN ADDICTION et aux SQUEEZE KIDS. Mais quelque fut le choix, on en est ressorti les neurones convertis.

Ma préférence s’est portée sur le Resto Soleil et pourtant, l’endroit est à l’opposé d’une salle de concert, son déplorable, ambiance lumineuse nulle mais j’avais une furieuse envie de faire des excès de vitesse sur le PÉRIPHÉRIQUE EST! Mais c’est avec les GUN ADDICTION que j’ai commencé la soirée. Je ne les ai pas vus longtemps, les 3-4 premiers morceaux seulement et pourtant, ils ne manquaient pas d’attrait. Le set comprend dans ce que j’ai entendu des nouveaux skeuds et ils se déchaînent toujours autant avec classe en plus. Solos chiadés de Cram, basse bien plombée de Tomoï (après avoir viré un Larshuma voulant s’essayer aussi à la basse), batterie bien assise d’Olive et un Scotch toujours allumé! Ah s’ils avaient commencé à l’heure prévue... J’en aurais volontiers profité plus mais je recroiserai ces fêlés du punk rock sans doute prochainement.

Cliquer sur l'image - click on the pic

GUN ADDICTION GUN ADDICTION GUN ADDICTION GUN ADDICTION

Le temps de faire un excès de vitesse flashé pour rejoindre le Resto Soleil et PÉRIPHÉRIQUE EST appuyait sur le champignon démarrant dans un crissement de pneus et un nuage de gomme. Deux jours auparavant, j’ignorais totalement l’existence d’un PÉRIPHÉRIQUE EST à Bruxelles. L’info était passée par un pote à qui des flamands avaient conseillé ce groupe qui chante en français. Deux vidéo sur le tube, une visite sonore d’un myspace et j’avais la révélation: du punk rock 77 bien énergique chanté en français nous replongeant dans le monde du rock français avant qu’il ne soit écrasé par la machine TELEPHONE. Un travail d’orfèvre, du grand art, des ciseleurs ces belges et ce n’est pas la première fois qu’ils nous surprennent nos voisins, les NERVOUS SHAKE (dont le batteur est le même) avaient fait une grande impression à Mourcourt. Un grand plaisir de revivre une belle épopée. Les plus jeunes, les post TELEPHONE noyés dès leur enfance dans la new-wave n’ont peut-être pas apprécié toute la subtilité de ce rock and roll mais les anciens s’en foutent, ils ont pris leur pied ! Et j'espère vivement les croiser dans une vraie salle... A la Boîte à Musique peut-être ?

Cliquer sur l'image - click on the pic

PÉRIPHÉRIQUE EST PÉRIPHÉRIQUE EST PÉRIPHÉRIQUE EST PÉRIPHÉRIQUE EST

Le temps de reprendre ses esprits et me voilà de retour au Blind Test pour découvrir les SQUEEZE KIDS. Comme pour les GUN ADDICTION, je ne suis resté que quelques morceaux, juste assez pour me donner envie de ne pas les rater dans quelques jours lors de leur passage avec les CADAVRES et les TOXIC WASTE. L'ambiance était très chaude. Visiblement, la bière avait coulé à flot et le public était survolté. Les membres de MASSEY FERGUSON MEMORIAL qui n'avaient pas réussi à repartir vers Panam (tracteur en panne comme dans Don Camillo ?), montraient avec force que leur intérêt ne se porte pas uniquement sur la country punk et de nouveaux pas de danse furent expérimentés sans que je sois sûr de leur académismes !

Cliquer sur l'image - click on the pic

SQUEEZE KIDS SQUEEZE KIDS SQUEEZE KIDS SQUEEZE KIDS

Dernière téléportation entre le Blind Test et le Resto Soleil pour aller croquer un bout de saucisson avec les KING SALAMI & his CUMBERLAND. Au moment où j'arrivais, le concert avait déjà commencé et c'est une ambiance volcanique qui m'accueillit. Il n'y a que 9 lettres entre F et P et les KING SALAMI & his CUMBERLAND n'hésitent pas à les sauter passant du Funk au Punk et vice-versa. Ajoutons à l'affaire un chanteur black roulant des yeux tenant presque du sorcier et c'est une frénésie dansante qui s'était emparée des envoûtés présents malgré le son pourrable. On pense immédiatement à KING KHAN sans les filles et sans le côté théâtral, mais sans doute que sur une vraie scène, tous les ingrédients à un vaste show seraient réunis... Cela ne nous a pas empêché de savourer au Resto Soleil un KING SALAMI & his CUMBERLAND king size. Et il y avait plein de filles qui se déhanchaient... Un véritable appeau ce KING SALAMI.

Cliquer sur l'image - click on the pic

KING SALAMI KING SALAMI KING SALAMI KING SALAMI




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009