Retour � Photorock
Retour / Back

KINO
au festival
Festival Rock la Pop Web Site
le 21/11/2002

Un accordéon, des guitares acoustiques, aie aie aie ! J’ai un désagréable pressentiment, ces instruments étant pour moi et ma pensée limitée, trop souvent synonyme de rock français gentil aux paroles engagées ou pseudo-rebelles comme c’est ou ce fut à la mode ces derniers temps, un genre que je n’apprécie qu’à faibles doses. C’est avec du retard et surtout en curieux que je pointais mon objectif dans la belle salle du Damier, vers le milieu du concert de KINO qui ouvrait le festival Rock la Pop et…

Par tous les dieux du rock, quelle claque, quel a priori, quel jugement faussé de ma part ! KINO est tout sauf ce rock gentillet qui fleurit depuis un bout de temps sur les ondes. Guitares sèches et accordéon communient pleinement avec la 6 cordes électrifiée et les rythmes puissants de la basse/batterie. Poésie, harmonies multicolores à l’image de l’excellent light show, présence scénique de ce grand échalas de KINO, pantin qui se désarticule au gré des riffs, chaleur et surtout musique assez complexe pour éveiller un intérêt, assez compréhensible pour laisser des traces agréables dans le tête du plus grand nombre, tout un ensemble qui fait de KINO, un grand groupe encore trop méconnu, un mélange de chanson française de qualité avec un rock souvent puissant aux sonorités multiples, variées et surtout surprenantes !

Le public, trop peu important (à se demander d’ailleurs si le public rock n’est pas frileux des neurones ou encore plus limité que moi) ne s’était d’ailleurs pas trompé et l’ovation après le dernier morceau se transforma rapidement en un rappel qui prolongea encore un instant ce moment de plaisir, trop court à mon goût mais place aux suivants, place aux festifs TRAPETISTES.

cliquer sur l'image - click on the pic















Frédéric Loridant
Novembre 2002
fred@photorock.com
Frédéric Loridant ©2002