retour à Photorock
Retour / Back
VERONE - LaBO

Lille, La Malterie,

le 12 novembre 2005



Il y a avait des lustres que je n'avais pas vu LaBO. La dernière fois, c'était à la fête de la musique 2004 et depuis, stand by, juste des nouvelles glanées ici ou là et leur nouveau six titres avant tout le monde. Plus pop mais toujours rock et toujours accrocheur, je me devais de voir LaBO transformer leur galette en live et c'est maintenant chose faite. Et pour compléter la soirée, un groupe français, VERONE qui fait dans la chanson française un poil ironique tout en restant dans une douceur toute féminine.

Et pour cause, sur les trois musiciens (il manquait le batteur), deux font partie de la gente féminine. Leur musique est toute douce, romantique presque avec des textes en français rappelant parfois BENABAR, DELERME et consorts, les surfeurs de la vague variété (appelons un chat un chat) qui nous a submergé voilà 3 ou 4 ans. Et ce n'est pas désagréable un peu de douceur dans se monde de brute. Un banjo apporte en plus quelques sonorités folk mais peine à rompre une certaine lassitude auditive qui s'installe au fil des morceaux. J'ai attendu le décollage, un riff aurait permis de sortir de ma torpeur qui s'était installée au cinquième ou sixième morceau malgré un light-vidéo-show bien novateur pour la Malterie. Il n'est pas venu. Engourdissement à mettre sans doute sur sur l'absence ce soir d'un batterie (et d'un guitariste ?). Fort heureusement pour VERONE, tout le monde n'était pas entré en hibernation.

Cliquer sur l'image - click on the pic




Le fond de la Malterie prend des allures de délires vidéo multicolores avec en avant plan des ombres habillées de placage lumineux bizarres. LaBO va se lancer. J'insiste sur "se lancer" car les bouderies de merdows empêchaient de lancer au bon moment les samples indispensables pour asseoir les ambiances particuliro-pop-rock dans lesquelles le groupe emmène le public. Et il fut patient ce public, preuve par sit-in que LaBO attire encore et toujours. L'ultime avatar se déroula avec eXtase, version 2 ou 3 mais à la différence des pack sp1 ou sp2, sp?? de $crosoft, les améliorations musicale et vocale sont là pour témoigner que le groupe continue à développer ses idées en y apportant beaucoup. Ne serait ce que le vidéo light show qui donne l'impression de plonger dans les clubs londoniens en pleine période psychédélique où la lumière télescopait la musique qu'elle soit planante, floydienne ou franchement rock, à la YARDBIRDS vu par Antonioni. Belles expérimentations de LaBO, les vieux, les nouveaux, les revus et corrigés morceaux se happent avec plaisir et l'ennui qui survient parfois lors d'un concert, n'a pas eu sa place ici. Au contraire, on en aurait bien repris un peu ; je m'égare peut-être un peu dans les louanges, mais entre ALYCE / LaBO et moi, c'est une longue histoire.

Cliquer sur l'image - click on the pic



Frédéric Loridant / Photorock © novembre 2005

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur ! : Mozilla/Firefox -- Opera -- Safari !

Be free with Linux