Retour à photorock.com

Retour Contacts

La CLINIK du Dr SCHULTZ

Lille,
Le Yéti, le 30 avril 2010

Il est fou le Pierrot. Non pas que notre Pierrot s'est acheté une traction, mais qu'il ose donner rendez-vous à la CLINIK du Dr SCHULTZ à un paquet de malades dans une salle d'attente aussi vaste qu'un mouchoir de poche. C'est le Pierrot que l'on devrait soigner. Tout ça pour dire que le Yéti était aussi blindé que les urgences d'une clinique dans un film catastrophe ricain. Mais on était là une autre raison : le rock and roll.

Papa Schultz quand il n'est pas au bar avec ses potes et quand il ne foule pas les planches avec PARABELLUM se plaît à jouer au docteur et ses remèdes sont drôlement efficaces. Deux infirmiers l'accompagnent, un au clystère à 4 cordes, l'autre aux défibrillateurs. Et son secret, nous gaver des standards du rock and roll revus et corrigés par le Dr Schultz en personne... Quelle thérapie ! En plus, ils ne sont pas avares dans cette klinik ! Pas moins de trois sets, de quoi soigner toutes les déprimes ou autres maladies sauf peut-être la bêtise congénitale qui s'était invitée devant le Yéti où des hommes en bleu rôdaient. Et pour être encore plus efficace, Dr Schultz qui renvoie Dr House à sa canne, un homme à l'harmonica est venu faire mousser son remède miracle, la bière sous haute pression rock and roll. C'était presque impossible de s'en procurer tant la salle de soins était envahie par une foule compacte. C'est fou ce qu'il y a comme malades. Pire que Lourdes. Et que des miracles. Pas tout à fait guéri (mais comme on va se prendre une bonne dose de PARABELLUM ce vendredi au ZiKenStock, je vais pouvoir m'offrir une thérapie de choc), j'ai opté pour un repli stratégique ratant une bonne partie du second set et le troisième. Cela a permis à d'autres malades de pouvoir rentrer... Sinon pour les détails, la CLINIK du Dr SCHULTZ a à coup sûr soigné le duo de choc de Sergent Papers, Vic et Didier, vu les autocollants collés sur les guitares comme des vignettes sur une feuille de soin. Belle référence !

laklinikdudrschultz01.jpg
Dr Schultz01.jpg
laklinikdudrschultz02.jpg
Dr Schultz02.jpg
laklinikdudrschultz03.jpg
Dr Schultz03.jpg
laklinikdudrschultz04.jpg
Dr Schultz04.jpg
laklinikdudrschultz05.jpg
Dr Schultz05.jpg
laklinikdudrschultz06.jpg
Dr Schultz06.jpg
laklinikdudrschultz07.jpg
Dr Schultz07.jpg
laklinikdudrschultz08.jpg
Dr Schultz08.jpg
laklinikdudrschultz09.jpg
Dr Schultz09.jpg
laklinikdudrschultz10.jpg
Dr Schultz10.jpg
laklinikdudrschultz11.jpg
Dr Schultz11.jpg
laklinikdudrschultz12.jpg
Dr Schultz12.jpg
laklinikdudrschultz13.jpg
Dr Schultz13.jpg
laklinikdudrschultz14.jpg
Dr Schultz14.jpg
laklinikdudrschultz15.jpg
Dr Schultz15.jpg
laklinikdudrschultz16.jpg
Dr Schultz16.jpg
laklinikdudrschultz17.jpg
Dr Schultz17.jpg
laklinikdudrschultz18.jpg
Dr Schultz18.jpg
laklinikdudrschultz19.jpg
Dr Schultz19.jpg
laklinikdudrschultz20.jpg
Dr Schultz20.jpg
laklinikdudrschultz21.jpg
Dr Schultz21.jpg
laklinikdudrschultz22.jpg
Dr Schultz22.jpg
laklinikdudrschultz23.jpg
Dr Schultz23.jpg



Frédéric Loridant / Photorock.com 2010
Valid HTML 4.01 Transitional