GRAVY TRAIN - LE TIGRE
Le Grand Mix, Tourcoing, le 23 mars 2005


Rrrrrr Rrrrr Nous sommes LE TIGRE Rrrrr Rrrrr On n'aime pas Bush ! Rrrrr Rrrrr On est libérée, indépendante et engagée Rrrrr Mais pour nous faire sortir de notre jungle il faudra passer par les GRAVY TRAIN et surtout attendre... Grrrr Car comme les grandes dames, LE TIGRE sait se faire désirer. L'attente valait-elle la chandelle ? Les Riot Girl Electro-Punk qui montent sont-elles encore Riot. Sont-elles encore Tigresses ? Ou popisent-elles ? Une descente dans leur jungle, le temps d'un concert, a permis de se faire une idée.

Le New Burlesque, vous connaissez ? C'est ricain, côte Ouest, ça a le côté kitch des BEACH BOYS avec en prime des filles anti glamour et un gros soupçon de trash correct se limitant à de la provoc pour bobo. Et bien, les GRAVY TRAIN sont un groupe de New Burlesque. Musicalement, j'ose comparer ce groupe avec STTELLLA mais en anglais. La musique est du même registre, des claviers programmés et une guitare propice à des danses presque vaudous où un black en profita pour exhiber sa quéquette devant un parterre de jeunes filles niveau DEUG, IUT ou BTS aux voix aiguës. GRAVY TRAIN se déguste comme une tarte à la crème. C'est plutôt rigolo, ils ne se prennent pas au sérieux et assument totalement leurs frasques. Bref c'est mode tout en étant à des années lumière des Cosmo, Elle et autres revues de pub branchées.

cliquer sur l'image - click on the pic




L'affiche ne le précisait pas mais on a eu droit à 3 spectacles au lieu des 2 prévus. Une fois nos GRAVY TRAIN déguerpis, une longue et agréable (sic attente dans un Grand Mix bien bondé au climat tropical (sans les pluies Tahiti douche) embaumé par de multiples parfums, fut propice à la réflexion et la concentration (position de l'échassier au repos). Charmant bonus, un peu long peut-être, gonflant, c'est sûr et certains, impatients, pas au fait de cette positive attitude sans doute hype commençaient à se poser des questions. Pfuuff des has been. Voilà enfin les hype de la Big Apple ! Les 3 belles arrivèrent enfin pour nous apporter la bonne parole ! Une musique entraînante sortant des machine à bruit, une guitare que nos 3 TIGRE se passent l'une après l'autre et du chant alternant avec quelques pas de danse, vient envahir le Grand Mix. Quelques morceaux suffirent à enflammer un has been qui a eu la mauvaise idée de pogoter ! Et man ! Ce n'est pas hype le pogo ! Fort heureusement nos tigresses sont intervenues personnellement pour virer le trouble fête. Précisons qu'elles étaient aidées par une fille qui s'occupait de mettre en pratique ses cours d'anglais en les faisant partager à tout le monde. Les machines repartent enfin, les tigresses recommencent à secouer délicatement leur popotin et patatra, le has been pas hype revient ! Ni une ni deux, ne supportant pas la grimace faite par sa copine TIGRE, la tigresse au cheveux court qui tient plus du mâle que de la femelle, sauta dans la fosse pour mordre l'empêcheur de danser hype en rond ! Et pas chiennes (logique pour LE TIGRE), elles reprirent le morceau.

cliquer sur l'image - click on the pic



L'arrêt suivant ne fut plus l'œuvre du has been dégouté mais de G. W. Bush himself ! Nos LE TIGRE s'enfuirent dans le noir pour se faire belles, nous laissant avec une zique autonome (finalement, à se demander si la gratte ne sert pas d'élément de parure) qui sonorisait un petit film hype tendance Démocrates New Yorkais montrant le pas beau Bush, des pas beaux flics et des gentils manifestants en alternance avec nos LE TIGRE brandissant leur Impeach Bush ! On devait sans doute comprendre qu'elles faisaient parties au moins virtuellement des manifs réprimées ! Il devrait faire gaffe le doubleyou, la milice LE TIGRE n'hésite pas à descendre dans l'arène pour régler leurs comptes, elles l'ont montré. La suite se cantonna à un show lisse et coloré, aussi clean que les images, bien formaté et popisant à souhait en dehors de quelques de quelques titres énergiques. Bref, un show très convenu bien léché, agréable mais surproduit et un tantinet autoritaire. Juste du rebelle dansant à 2 balles embobinant ou confortant les bobos persuadés qu'Amélie Poulain est une révolutionnaire, que Sarko, c'est l'avenir et que LE TIGRE brandit l'étendard de la révolte. Détrompez vous ! Réveillez vous ! Vos TIGRE sont sous (ou une) dose massive de prozac !

Enfin, je ne saurais trop vous conseiller de lire les articles du forum sur le site du Grand Mix où des tigres plus sauvages se sont lâchés.

Frédéric Loridant
mars 2005

Frédéric Loridant ©2005