Retour à photorock.com

Retour Contacts

The CHEFS - ASHTONES
LORDS of ALTAMONT

Roubaix,
La Cave aux Poètes, le 18 avril 2010

Je venais à peine de quitter les terrasses de troquets de Bourges que me voilà à la Cave aux Poètes à Roubaix... Difficile d'expliquer à ma femme que j'ai juste croisée qu'il est impossible de résister à l'appel des LORDS of ALTAMONT quand on a la foi. D'autant plus que ASHTONES ouvrait leur concert avec Les CHEFS. La grand messe a dépassé largement toutes nos espérances.

J'arrive juste pour la fin des CHEFS. Il s'agit d'une transmutation sonique d'HYDROÏD qui à force d'être bombardé de clavier féminin, a explosé dans d'autres cieux. Exit le clavier, juste un trio guitare, basse, batterie sans masque, une trinité œuvrant toujours dans un surf centré sur un batteur puissant qui lâche de beaux rouleaux dans lesquels les 2 autres se glissent... A moins que ce ne soit juste un seigneur encadré par ses 2 larrons.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The CHEFS The CHEFS The CHEFS The CHEFS


Ce sont des ASHTONES en pleine forme que je retrouve. Plongés dans un rouge infernal, leur monde était zébré de faisceaux jaunes, bénissant au passage la basse de Rotring. Exclus des lumières divines, les deux gratteux aux 2 extrémités, étaient condamnés à rester dans le rouge infernal. Devenus diablotins, ils s'en sont donnés à cœur joie... Beau set encensé de sacré avec un rappel (rare) où Gé, grand seigneur, s'est mis à distribuer ses billions de dollars qui d'après Destroy ne sont pas acceptés par tout le monde (interviewe Radio Campus du 23 avril 2010)...

Cliquer sur l'image - click on the pic

ASHTONES ASHTONES ASHTONES ASHTONES


Place aux Seigneurs californiens. Pas d'homélie, de sermon et autre blabla, les LORDS of ALTAMONT passent directement au sacrifice. Dès le premier morceau, dès les premiers vacillements du Farsisa, le public, au moins celui des premiers rangs qui voyaient bien la passion, fut cloué sur place. Et bien fixé car pour en bouger après, c'était plutôt difficile sous la pression de ceux, derrière, qui voulaient vivre aussi le sacrifice. Et pour la résurrection, il a fallu attendre que nos LORDS of ALTAMONT s'arrêtent après un long rappel. Comme quoi en insistant, les Seigneurs reviennent (ce qui n'est pas le cas de tous, j'en connais qui se font prier depuis 2010 ans sans se bouger le cul). Un énorme concert dans une cave surchauffée remplie de Lazares ou de Marie-Madeleines à la différence avec l'original que ce soir, c'est elle qui s'est fait frotter les pompes et pas le contraire... Mais plutôt que des gourous, on était bien en face de poètes de la route bien vivants, sentant bon le garage, la graisse, la sueur et le rock and roll.

Cliquer sur l'image - click on the pic

LORDS of ALTAMONT LORDS of ALTAMONT LORDS of ALTAMONT LORDS of ALTAMONT



Frédéric Loridant / Photorock.com 2010

Valid HTML 4.01 Transitional