The Legendary Pink Dots
au

le 4 février 2000
 

Je ne connaissais que très peu de choses de ce groupe au nom très symbolique. Le VK*  est au premier abord sympathique, un café musique comme on les aime. Le public venu voir LPD bien que de tendance rock, est très varié. On trouve des jeunes vieux cadres dynamiques venus se ressourcer, des rockers de tout poil et surtout des jeunes d'une vingtaine d'années assurant une (la) relève.

21 h les portes de la salle s'ouvrent (grande salle), un peu d'attente et quelque chose s'opère. Dès les premières notes (rythme lent et lourd), on sait enfin si l'on reste ou si l'on s'enfuit en courant.
On est resté.

La musique est magique, très heavy par rapport à la production habituelle de LPD. On retrouve une bonne partie des morceaux du dernier live (Live at the Metro de 1998) que je me suis empressé de commander après le concert (excellent album).

Pour les photos, ce fur dur, très dur. A l'image de la musique, l'éclairage passait du bleu au vert avec parfois quelques teintes chaudes à base de rouge. Mais l'ensemble restait très sombre. Pour la set-list, il n'y en avait pas sur scène, tout se passe dans la tête.

Voici quelques clichés en couleur (un 400 fuji poussé à 800) et quelques noirs et blancs, (un HP5 poussé en 800 et un 3200 Delta tiré en 1600 asa - très bon film).

PHOTOS NOIR ET BLANC
BLACK AND WHITE PHOTOS

POUR SE PROCURER DES TIRAGES PAPIERS

f.loridant@free.fr