Retour à photorock.com

Contacts


ASHTONES - LUCIFER STAR MACHINE


Lille,
La Chimère, le 12 septembre 2008

Le pape en France ! Il fallait bien honorer sa venue à Lille d'où cette soirée placée sous le signe des cieux avec comme diacres, ASHTONES et LUCIFER STAR MACHINE. Soyons sérieux, il n'y a aucun rapport entre les deux et je doute que les groupes savaient que Ben arrivait ce jour mais la coïncidence est trop drôle. Laissons les tenants de la foi à leur vêpres et à leurs chants, on avait mieux à faire à la Chimère avec de vrais démons du rock and roll.

ASHTONES nouveau est arrivé. Non pas dans un fût comme le beaujolais, mais avec un nouveau line-up et un nouveau set. Pour le line-up, la Deborah vogue vers d'autres cieux, un PIEDS NICKELES (souvenez-vous !), le deuxième arrivé dans ASHTONES, la remplace à la basse, pour le set, des nouveaux et vieux morceaux dont certains venant de très loin ravivent un intérêt visiblement pas émoussé vu l'accueil du public. Mais la surprise principale est le coup de fouet donné par le groupe à leurs compos. Plein gaz ! Olive en pleine forme balance à fond les gamelles, Destroy riffe à tout va, Francis faisait hurler à mort sa nouvelle les Paul, le "petit" nouveau, un pur hippie vu son tee-shirt Katmandu, suit sans problème le train d'enfer et dominant tout le monde, Gé, en Seigneur du rock and roll, a terminé le torse couvert de traînées de sueur rougie par... Non, il ne portait pas de couronne d'épines. ASHTONES ne nous ont pas ouvert les portes du paradis, laissons le à Benoît et ses ouailles, ils nous ont donné accès à LUCIFER STAR MACHINE.

Cliquer sur l'image - click on the pic

ASHTONES ASHTONES ASHTONES ASHTONES

Avec ces suppôts du rock and roll, on baigne dans les flammes d'un punk rock matîné de speed rock. Un truc léger qui résonnerait bien dans la grotte de Lourdes et qu'aurait sans doute aimé entendre la Soubirous en suçant ses champignons. Pieux rêve, les LUCIFER STAR MACHINE vu leur tête, leur corps décorées de fresques impies et leur rock endiablé aurait sans doute goûté les bûchers de l'église il n'y a pas si longtemps. Tout comme les furieux qui pogotaient devant et qui ont impressionné de rouge mon capteur. Pour sûr, Benoît va vous excommunier ! Moi je dois l'être déjà.

Cliquer sur l'image - click on the pic

LUCIFER STAR MACHINE LUCIFER STAR MACHINE LUCIFER STAR MACHINE LUCIFER STAR MACHINE




Frédéric Loridant / Photorock.com 2008