Retour à photorock.com

Contacts


LUCKY DEVILS - The MUTANT WOLF


Lille,
le Rêve d'Herbert, le 30 juin 2007

Des diables et des loups, on baigne dans de l'horror movies. Un peu de bestioles, plein de sexe, un chouia d'hémoglobine et quelques frayeurs à deux balles, il suffisait de se laisser aller, les LUCKY DEVILS et les MUTANT WOLF se chargeaient du reste. Au moins musicalement, on s'y retrouvait, pour le reste, l'imagination devait fonctionner même si une Betty Page en chair et en os promenait ses belles courbes dans la salle.

A défaut donc de sexe, d'hémoglobine et d'émotion fortes, on a du se contenter des MUTANT WOLF qui ont très vite su nous faire oublier que l'on n'était pas dans le loup garou de Londres mais dans celui de la Louvière. Le loup belge génétiquement modifié par Lex Luthor ou bombardé par des particules cosmiques à moins qu'il ne vienne de Krypton hurle un psychobilly au chant bien gras et aux sonorités surf et psycho entrées en mutation non contrôlée avec du punk.

Cliquer sur l'image - click on the pic

The MUTANT WOLF The MUTANT WOLF The MUTANT WOLF The MUTANT WOLF The MUTANT WOLF

Les MUTANT WOLF avaient donné le La, les LUCKY DEVILS se sont empressés de continuer la gamme. Moins gras dans le chant, plus aériens, les LUCKY DEVILS nous ont balancé quelques excellentes reprises (I' m going home de Gene VINCENT, Call me de la petite DEBBIE entre autre) mélangées à leur courtes et incisives compos. Le résultat est drôlement efficace, sauvage même et entraine forcément des déhanchements dans le public. Plus ça jouait, plus ça roulait du popotin dans la salle. On sentait la sueur, les fifties, les grosses américaines rutilantes ou les bécanes, les jours heureux en quelque sorte mais des jours heureux psychobilly !

Cliquer sur l'image - click on the pic

LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS LUCKY DEVILS




Frédéric Loridant / Photorock.com 2007