Retour à photorock.com

Contacts

LUCKY DEVILS

Loos,
le Petit Badau, le 10 octobre 2009 2009

Dix ans ! Grand changement, on entre en 6ème, on va chez les grands ! Ça se fête ! Pour ça, il fallait juste oser traverser le périphérique lillois pour s'aventurer dans le quartier de la gare de Loos, au Petit Badau, un rade qui fait aussi office de succursale de garage à gros cubes. Et au milieu des carénages, des bidons d'huile, des pompes à bière graissées à la Motul de synthèse et des casques, les LUCKY DEVILS venaient fêter leur passage en 6ème ou plutôt leur 10 ans... Et si tu m'crois pas hé ! T'ar ta gueule au Petit Badau.

Et oui, voilà dix ans que les LUCKY DEVILS traînent leurs bottes dans les arrières salles enfumées ou les scènes plus conséquentes tout en nous pondant 4 albums qu'on se doit d'avoir en vinyl dans toute bonne discothèque qui se respecte. Et c'est banane au vent ou cheveux bien plaqués que notre trio de psychobilly se lancèrent dans une chevauchée fantastique digne d'une virée en Mustang GT500 pleine de pin-up, radio à fond, sur la 66 ! Il n'a pas fallu 2 morceaux pour qu'un tumulte viril s'empare de la petite arrière salle. Au centre, la fight, autour, les femmes, un œil sur la scène, l'autre sur le combat quand elles n'allaient pas se frotter directement aux masses musculaires qui s'agitaient ! Très vite, les tee-shirts tombèrent faisant apparaître des tatouages plus virils les uns que les autres. Sur scène, les LUCKY DEVILS ne s'arrêtaient plus, évitant les corps qui se contorsionnaient à leurs pieds tout en envoyant tomahawks sur skeuds en mélangeant arrangements persos et des pièces rapportées comme Last Rockers des VICE SQUAD lancée en dédicace au chanteur d'ASHTONES, elle ne pouvait pas mieux tomber... Respect ! Au final, l'arrière salle tenait plus du bain turc blindé de corps luisants et décorés, la buée attaquait les binocleux, la sueur zébrait les visages, la fatigue se faisait sentir. Les LUCKY DEVILS ne trouvaient plus la pédale de frein, leur psychobilly-mustang grillait toujours le bitume... au grand plaisir des survivants. Et pas de panne en vue permettant de nous ravitailler... Vingt rappels après la fin des premiers rappels... les LUKY DEVILS ont sonné la fin, fallait ravitailler la tire...

luckydevils201.jpg
luckydevils201.jpg
luckydevils202.jpg
luckydevils202.jpg
luckydevils203.jpg
luckydevils203.jpg
luckydevils204.jpg
luckydevils204.jpg
luckydevils205.jpg
luckydevils205.jpg
luckydevils206.jpg
luckydevils206.jpg
luckydevils207.jpg
luckydevils207.jpg
luckydevils208.jpg
luckydevils208.jpg
luckydevils209.jpg
luckydevils209.jpg
luckydevils210.jpg
luckydevils210.jpg
luckydevils211.jpg
luckydevils211.jpg
luckydevils212.jpg
luckydevils212.jpg
luckydevils213.jpg
luckydevils213.jpg
luckydevils214.jpg
luckydevils214.jpg
luckydevils215.jpg
luckydevils215.jpg
luckydevils216.jpg
luckydevils216.jpg
luckydevils217.jpg
luckydevils217.jpg
luckydevils218.jpg
luckydevils218.jpg
luckydevils219.jpg
luckydevils219.jpg
luckydevils220.jpg
luckydevils220.jpg
luckydevils221.jpg
luckydevils221.jpg
luckydevils222.jpg
luckydevils222.jpg
luckydevils223.jpg
luckydevils223.jpg
luckydevils224.jpg
luckydevils224.jpg
luckydevils225.jpg
luckydevils225.jpg
luckydevils226.jpg
luckydevils226.jpg
luckydevils227.jpg
luckydevils227.jpg
luckydevils228.jpg
luckydevils228.jpg
luckydevils229.jpg
luckydevils229.jpg
luckydevils230.jpg
luckydevils230.jpg
luckydevils231.jpg
luckydevils231.jpg
luckydevils232.jpg
luckydevils232.jpg
luckydevils233.jpg
luckydevils233.jpg
luckydevils234.jpg
luckydevils234.jpg
luckydevils235.jpg
luckydevils235.jpg
luckydevils236.jpg
luckydevils236.jpg
luckydevils237.jpg
luckydevils237.jpg
luckydevils238.jpg
luckydevils238.jpg
luckydevils239.jpg
luckydevils239.jpg
luckydevils240.jpg
luckydevils240.jpg



Frédéric Loridant / Photorock.com 2009