retour à Photorock
Retour / Back


TRIGON - MASCHERA di CERA

Le Spirit of 66,
Verviers le 4 juin 2006



Tiens TRIGON, un groupe allemand faisant dans un space rock intéressant est programmé au Spirit of 66. Bonne idée de sortie en cette veille de pentecôte surtout que je fais partie des 60% qui ne travaillent pas lundi. Des italiens, MASCHERA di CERA complétaient le plateau. Du prog de qualité assurait-on sur le programme.

TRIGON !!! Je ne sais toujours pas d'où ce nom vient, peut-être d'un truc tiré d'un space-opéra, en tous cas, pour moi, ça sonne comics intergalactique. Et c'est à quoi m'avait habitué le groupe dont je suis depuis quelques années la progression au festival du Berg Herzberg, à celui de Crescendo puis maintenant au Spirit of 66. Intergalactique je disais car TRIGON faisait dans un space rock de qualité avec une guitare intersidérale et une section rythmique jouant aux boules avec les planètes. Avec le temps sous l'influence des ambiances de festivals où TRIGON se produit, une sonorité plus "progressive" ramena leur zique dans notre système solaire. Devenu plus sage (?), ou s'offrant une escale dans des contrées bien civilisées voire conformistes, TRIGON a offert aux conservateurs du prog, un bel exemple de space-rock progressif rameutant sans doute un nouveau public mais laissant un peu aux portes des étoiles l'aventure au profit d'un set plus progressivement correct. Néanmoins, certaines nouvelles compos semble montrer que le groupe ne s'engage pas sur la voie suivie par un PORCUPINE TREE qui après le fabuleux live à Rome, s'embourba dans un conformisme popisant pas forcément mieux vendeur. Au contraire, TRIGON nous a gratifié d'un concert qui valait à lui seul le déplacement. Le groupe sait encore voyager dans les étoiles même s'il va moins loin et il a surtout reçu un bon accueil de la part d'un public venu en majeure partie pour MASCHERA di CERA.

Cliquer sur l'image - click on the pic

TRIGON TRIGON TRIGON TRIGON TRIGON

Et c'est là que les choses se gâtèrent. L'atterrissage fut dur. Depuis quelques années déjà, allez disons 2 ans, j'ai le sombre pressentiment que les groupes s'affichant comme progressifs tournent un peu en rond, tentant tant bien que mal à imiter un riche passé sans jamais l'égaler. Quelques pointures avaient osé des choses un peu nouvelles, des groupes ricains entre autres comme ECHOLYN, IZZ ou encore SPOCK's BEARD à ses débuts, mais faute de réception, les expériences d'une nouvelle musique progressive n'ont finalement rencontré que peu d'échos. Pour ce public, MASCHERA di CERA était du petit lait, pour les autres, juste une suite de clichés allant de JETHRO TULL (il y avait un flûtiste) à The WATCH ou QUIDAM (soit les plans genesisiens) en passant par des ambiances venus directement d'URIAH HEEP ! Bref, absolument rien d'original, du déjà entendu, et surtout pas de trouvailles soniques qui font tout le charme et l'intérêt de la prog. Certes c'est bien fait mais au bout de 5mm, on se lasse, on se prend de pitié pour le chanteur qui crie comme une bête blessée et que personne n'ose achever. Et ce n'est pas les quelques déguisements, une sorte de curé, un alien faisant plutôt penser à une tête de spermato dotée d'yeux, qui sauvent le set. La nostalgie d'un passé merveilleux (?) balayé par les keupons et les 80's (gag, le chanteur avait un jeans à la RAMONES) n'a jamais fait avancer les choses et est plutôt le signe d'un genre qui se meurt au moins dans cette forme. D'ailleurs, les adeptes semblent de moins en moins nombreux... Freud disait qu'il faut tuer son père, qu'attendent-ils pour le faire ?

Bien sûr on peut croire que j'exagère mais à ma décharge, je n'étais pas le seul à penser la même chose ! Mais je ne regrette absolument pas d'être venu. TRIGON valait largement le déplacement et j'ai pu jouer avec mon canon dans des éclairages qui étaient plus qu'à la hauteur ! Ouf ! le visuel compensait un peu le sonore.

Roncq, le 6.6.6.

Cliquer sur l'image - click on the pic

MASCHERA di CERA MASCHERA di CERA MASCHERA di CERA MASCHERA di CERA MASCHERA di CERA

Frédéric Loridant / Photorock - juin 2006

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur !
Préférez un navigateur libre comme Firefox / Mozilla - Opera - Camino (for Mac) ou un autre (Galeon, Epiphany, Amaya, Dillo...)

Be free with Linux

Valid HTML 4.01 Transitional