Retour à photorock.com

Contacts


RAPPEL à l'ORDRE - Les CAROTTES RAPEES

MEDEF INNA BABYLONE


Lille,
La Chimère, le 14 novembre 2008

Les Saints qui Pointent ? Il y en avait quatre ce soir et ils en avaient de la chance, ils devaient pointer à Mina. Nous aussi d'ailleurs, fallait mettre la pièce dans le tronc sous peine de ne pas avoir le pass magique, un petit zèbre, pour accéder à la salle. Et une fois oint, nous étions devenus des fidèles prêts à faire ses dévotions aux MARIE SALOPE (que je n'ai pas vus d'ailleurs, ça m'apprendra à rater les vêpres), aux RAPPEL à l'ORDRE, aux CAROTTES RAPEES et surtout aux MEDEF INNA BABYLONE. Avec ces quatre officiants, les routes du paradis n'ont pas manqué de piquant.

Des MARIE SALOPES, je n'ai vu que le gratteux claquer sa six cordes à terre. Un bon moyen de montrer que le concert est fini. Et me voilà obligé d'aller prier au bar, un coup de breuvage sacré et ce sont les RAPPEL à l'ORDRE nous rappellent à nos dévotions. Ils portent bien leur nom, pour preuve, on s'est retrouvé dans la salle pour écouter leurs sermons. Ces dunkerquois n'ont pas la langue dans la poche ni les mains d'ailleurs. La pêche est là (logique pour ces fils de marins), l'énergie aussi et très vite leur gospel punk rock venus des docks alimenté par des saintes écritures percutantes ont mis en transe quelques fidèles. Une bien belle messe...

Cliquer sur l'image - click on the pic

RAPPEL à l'ORDRE RAPPEL à l'ORDRE RAPPEL à l'ORDRE RAPPEL à l'ORDRE

Je hais les carottes râpées. C'est franchement dégueu, juste bon pour les lapins et encore, ça doit leur foutre la myxomatose. Mais les CAROTTES RAPEES de ce soir, qui arrivent en second plat ont un goût divin. Des reprises bien envoyées comme sainte Hélène des BxN, des chants plein d'espoir, Jésus reviens, Jésus reviens parmi les siens, les CAROTTES RAPEES aussi ! Et les fidèles l'ont bien compris, à se demander d'ailleurs à quels saints ils se vouaient... Ils n'attendaient plus qu'une bénédiction qui ne tarda pas à venir.

Cliquer sur l'image - click on the pic

Les CAROTTES RAPEES Les CAROTTES RAPEES Les CAROTTES RAPEES Les CAROTTES RAPEES

Voilà Seillière Parisot and co, la grand messe attire du beau monde. C'est une blague, on ne fréquente pas ces gens là et bien au contraire les MEDEF INNA BABYLONE ont un discours bien radical qui sonne bien à nos oreilles d'autant plus qu'il est sanctifié par un punk original mêlant riffs saignant et instruments populaires. Je les verrais bien officier avec les RAMONEURS de MENHIRS, avec ces deux prélats, on compterait les morts dans le public. D'ailleurs, il ne s'était pas trompé, la salle de la Chimère était bien pleine et impossible de rester en méditation dans le brassage puissant qui avait pris presque instantanément. La contemplation, c'est bon pour tard. Plus d'un, fille ou garçon, a été flirté avec la webcam planquée au plafond. On façon de dire à ceux qui au bar, zieutaient le concert sur écran, qu'à l'intérieur, les MEDEF INNA BABYLONE soufflaient une vent de folie. Et en point d'orgue, un hommage, une messe même aux défunts VIEILLES SALOPES (Mon dieu Mon dieu aurait été de circonstance), un sacré groupe qui ne portait pas les croyances irrationnelles dans leur coeur mais ils auraient aimé les Saints qui Pointent, j'en suis sûr.

Cliquer sur l'image - click on the pic

MEDEF INNA BABYLONE MEDEF INNA BABYLONE MEDEF INNA BABYLONE MEDEF INNA BABYLONE




Frédéric Loridant / Photorock.com 2008