Photo Rock  

LE COLLECTIF

THE MINIMAL SQUAD OF
TEENAGE MONSTER CIRCUS

au
MEELTING à Lille
le
le 8 novembre 2001

UNDERGROUND - il sera difficile de mieux faire -
DURACELL ? ENERGIZED ? - plus puissant, plus longtemps -
PUNK ou GARAGE ? - PUNK au GARAGE ?

Encore une fois, le Meelting est, à Lille, malgré la volonté d'embourgeoisement de la ville, à la pointe de la culture souterraine qui - horreur - fait l'objet d'un article (pas le Meelting, il a son honneur, mais l'underground) dans le très mauvais journal de la FNAC (magasin culturo-poubelle ayant sans regret renié ses nobles origines).

Dans un Meelting plein de monde, une délicieuse fumée stagnait sous le plafond bas. Une table derrière laquelle officiait une jolie brune, proposait de super T-Shits, CD et Vinyls sans oublier des fanzines et tout au fond, très près finalement, s'agitaient des déchaînés plus ou moins habillés et allumés passant de groupes en groupes. Ce collectif de musiciens (bordelais ?) ne se vante pas de faire dans la dentelle et la douceur. Même si parfois, il y a une certaine recherche surtout sur le plan du clavier aux sonorités très seventies (seul, on dirait les Doors ou éventuellement un Rick Wright, période psychédélique), on en reste à un rock binaire mouliné en 78 tours qui a fait ses preuves. Ce n'est plus la musique qui attire, c'est l'ambiance déjantée qui permet d'accepter tous les outrages : du grand Art, n'en déplaise à certains.

Quatre groupes aux musiciens interchangeables se succédèrent à partir de 19h30. Bien sûr, j'étais en retard et j'ai raté les 2 premiers. D'emblée pour un spectateur moyen à mon image, il était assez difficile de faire la différence entre le public et les Stars, l'ensemble étant étroitement meelting-isé même lors des prestations où le chanteur pogotait avec quelques zombies aux yeux de chouette. Passons sur le beau slip Dim d'un bassiste Vicious-ien ou d'un guitariste parfois caché sous le masque de l'Ange Bleu, le catcheur, pour se ruer sur une batteuse au T-shirt rouge troué et au short léopard à mounoute. Bellissima, magnifique, enfin de la douceur dans ce monde de brutes ! Vivement que le cirque revienne.

Le plus dur fut la réalisation d'images : la lumière-limite, l'entassement sur la scène cachant la walkyrie de la batterie, les pogos et surtout la chaleur humide quasi-tropicale embuant les optiques relève d'une performance proche de celle de The Minimal Quad of Teenage Monster Circus.

Tiercé des groupes dans le désordre : Stef et Arno - The Magnetix - Los Mutantes - Three Hero-X



le troisième groupe



le quatrième groupe


f.loridant@photorock.net