Retour à photorock.com

Retour Partager

HUMAN JAIL
MEN FIST TEN ASSES

Lille,
Le Blind Test, le 19 novembre 2010

L'ombre de GANG 69 a plané toute la soirée sur le Blind Test. Ils tenaient le haut du pavé mais.... bien que Gros Mat était bien au bar - il ne l'a pas quitté - le GANG 69 a du déclarer forfait, cas de force majeure, un zicos manquait à l'appel. D'eux, on ne verra que la batterie frappée ce soir par les HUMAN JAIL (les remplaçants de dernières secondes) et les MEN FIST TEN ASSES, cette entité musicale venue d'ailleurs.

Partis pour une répet, les HUMAN JAIL ont fini par atterrir au Blind Test. Pas évident de prendre le train en marche et de remplacer au pied levé un Gros Mat et son GANG. Les HUMAN JAIL s'en sont plutôt bien tirés. Ils sculptent à grand coups de riffs un métal stoner avec juste ce qui faut de solo pour éviter de tomber dans la virtuosité ostentatoire chiante. Pareil, la grosse caisse évite les salves de mitraillettes interminables et le bassiste qui tient son outil à la manière d'une contrebasse, cisèle bien et dans tous les sens. Quant au chant, c'est du plomb fondu qui coule de la bouche du barbare armé du micro. L'œuvre au final avait de la gueule malgré quelques petites imperfections vite oubliées dans le déluge sonore.

Cliquer sur l'image - click on the pic

HUMAN JAIL HUMAN JAIL HUMAN JAIL HUMAN JAIL


On prend un batteur métalleux, un guitariste qui a fricoté avec le rockab, un bassiste traînant sans doute des souvenirs de hard rockeux et une chanteuse qui penche naturellement vers SIOUXSIE tant sur le look sur sur la voix, on mélange le tout en les branchant sur de l'électricité avec quelque bières et on obtient des compos bien solides qui rappellent plein de trucs sans pour autant pouvoir mettre un nom dessus. C'est perturbant, ça oblige de boire des bières pour oublier son incompétence en faisant gaffe de ne pas tomber dans un oubli qui empêcherait de voir la Clo s'éclater, le Félicien brosser le manche de sa guitare, le bassiste s'enfiler une Jack Daniels entre 2 notes bien graves et un batteur fightant la grosse caisse des GANG 69 à grands coups de tatanes. J'ai réussi à rester sur la ligne sans tomber ni d'un côté, ni de l'autre et j'en suis toujours au même point : d'où ils viennent ces MEN FIST TEN ASSES ? En tout cas, ça se colle à vous et mes premières impressions de la Chimère (18 septembre 2010) sont largement confirmées.

Cliquer sur l'image - click on the pic

MEN FIST TEN ASSES MEN FIST TEN ASSES MEN FIST TEN ASSES MEN FIST TEN ASSES <




Frédéric Loridant / Photorock.com 2010

Valid HTML 4.01 Transitional