retour à Photorock
Retour / Back
ASHTONES - MIGHTY GO GO PLAYERS

La Malterie, le 5 décembre 2005



Putain encore 2h00 à attendre ! C'est fou ce que le temps se détend quand on attend ! Et qu'est ce qui motive cette attente ? Saint Nicolas ? Son âne ? Les enfants sages ? Et bien tout faux, nous sommes le 5 décembre à Lille, pas le 6 en Lorraine (bien que le réveillon de la Saint Nicolas a lieu le 5) et en guise de Saint Nicolas, de l'âne et des enfants sages, on a eu droit à la famille du père Fouettard au complet et d'une raia de keupons excités à l'idée de se frotter à aux icônes ASHTONES et The MIGHTY GO GO PLAYERS. Les ânes sont pour les enfants sages.

J'avais l'impression de ne pas avoir vu ASHTONES depuis des mois voire des années. Un manque se faisait ressentir, manque d'autant plus fort que de source très sûre, le répertoire avait été renouvelé d'un tiers, ce qui signifiait après un rapide calcul qu'un morceau sur trois m'était inconnu ! Le résultat dépassa de très loin mon attente. Les ASHTONES de retour dans ses terres ont déchiré l'atmosphère et la Malterie a tremblé sous les vrombissement de Déborah, les roulements osés d'Olive, les riffs de Francis excitant les solos de David sans oublier l'incroyable Gérard qui comme a son habitude, s'est donné à fond voire même un peu plus. Ces sales gosses du rock and roll n'ont pa eu de peine leur énergie, non pas à coup de sourire Gibbs mais à coup de baffes soniques bien envoyées. Il ne manquait qu'un One Two Three Four pour se retrouver 30 ans en arrière dans une cave new-yorkaise ; tout le reste y était.

Cliquer sur l'image - click on the pic




Une guitare stridente vînt interrompre les conservations animées entre les gorgées de bières, les MIGHTY GO GO PLAYERS lançaient leur concert avec une violence assez inhabituelle. Les M G G P font dans un rock and roll pur B. P.C. (Bruit Parfaitement Contrôlé) en boostant le genre à la nitro glycérine comme savent le faire les traficoteurs de meule au fond des garages. Armés d'un clavier antédiluvien, d'une basse, d'une guitare et d'une batterie, les MIGHTY GO GO PLAYERS nous ont emmené faire un tour dans le bordel de leur garage. Avec leurs outils, le rock and roll est carrément customisé et subit un tuning grande classe ne s'arrêtant pas à la déco (sur ce plan là, ils auraient pu mettre quelques pin-ups) ; les M G G P ont sans vergogne gonflé leur moulin transformant la zique de papa en un déferlement sonore déjanté ultra violent tant pour les oreilles que pour les corps secoués par des pogos incontrôlés et par accessoirement par quelques baffes. Sans doute étaient-elles la matérialisation des skeuds frappeurs des MIGHTY GO GO PLAYERS et électrisant plus encore l'atmosphère, elles sonnèrent le glas de ce furieux concert. Fort heureusement, il ne restait que deux morceaux qui furent vite remplacés par des bières pacifiques. Les MIGHTY GO GO PLAYERS sont bien des pères Fouettard, de grands acteurs du côté obscur du rock and roll et c'est tant mieux ! Qu'ils continuent encore à écumer et à marquer de leurs décharges les caves bien sombres, ces boîtes de Pétri à haute énergie sonique honnies par les ânes.

Cliquer sur l'image - click on the pic



Frédéric Loridant / Photorock © décembre 2005

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur ! : Mozilla/Firefox -- Opera -- Safari !

Be free with Linux

Stop monsento