retour à Photorock
Retour / Back


MINIMUM SERIOUS

La cave aux Poètes,
Roubaix, le 5 mai 2006



MINIMUM SERIOUS ? Soit un minimum de sérieux ! Un mot d'ordre souvent entendu dans mes mes années collège par mes parents qui se désolaient sur de mes moyennes en forme de sinusoïdales. Déjà de l'alternatif ! Finalement ce flash-back induit par les MINIMUM SERIOUS leur colle bien à la peau. Alternatif comme le courant, collège, lycée... On sent la jeunesse. Et elle était bien présente ce soir à la Cave aux Poètes. Comme quoi la poésie attire encore les jeunes. Doit-on mettre cela sur le bac français qui approche, je n'en suis pas si sûr.

La soirée commence mal. Au moment où j'arrive, les derniers accords joués par Le NOMBRE tombent et à peine entré dans le sanctuaire de la Poésie, des potes poètes à leurs heures, m'agrippent et ne tarissent pas de louanges sur Le NOMBRE, vantant autant le musique que le jeu de scène. J'ai les boules !!!! Il était à peine 21h30 et le concert était déjà fini. Pour une des rares fois où les horaires sont respectés... Si j'avais été un minimum sérieux... Tant pis, ils repasseraient en novembre dit la rumeur...

Place donc aux MINIMUM SERIOUS. TDix mm avant le concert, j'ai eu de la peine à me faufiler jusqu'à la scène, taillant mon chemin tout d'abord dans une ceinture d'ados mâles aux forts effluves enveloppant de frêles adolescentes. Ce n'était pas par protection comme pour les boeufs musqués qui entourent femelles et jeunes en cas de danger, mais plutôt pour se ménager un espace destiné aux danses pogo-isantes désordonnées cachant des parades amoureuses viriles déclenchées par MINIMUM SERIOUS. Squattant le Mouv, tournant en boucle sur les lecteurs MP'3 et s'échangeant à l'école, MINIMUM SERIOUS a tout d'un buzz de récré. Faisant dans un punk rock à la ricaine à la SUM 41 parfois chanté en français, ils délivrent des compos trop formatées, trop lisses et trop universal pour moi mais par contre chez les coquelets et les admiratrices des premiers rangs, les MINIMUM SERIOUS faisaient passer la production d'hormones dans la zone rouge. Tous s'agitaient ou plutôt se bousculaient avec pas mal de vols planés féminins agrémentés de petits cris perçants aux pieds des MINIMUM SERIOUS. Les coquelets en parades amoureuses avaient beau s'agiter dans tous les sens, leurs belles n'avaient d'yeux que pour leur Groupe... Sûr que ça va buzzer dans les cours de récré, blogger sec et msn-iser sur le net. Vaut quand même mieux ça que de claquer leur forfait en votant pour la nouvelle star...

mininumserious101 mininumserious102 mininumserious103 mininumserious104 mininumserious105 mininumserious106
mininumserious101.jpg mininumserious102.jpg mininumserious103.jpg mininumserious104.jpg mininumserious105.jpg mininumserious106.jpg
mininumserious107 mininumserious108 mininumserious109 mininumserious110 mininumserious111 mininumserious112
mininumserious107.jpg mininumserious108.jpg mininumserious109.jpg mininumserious110.jpg mininumserious111.jpg mininumserious112.jpg
mininumserious113 mininumserious114 mininumserious115 mininumserious116 mininumserious117 mininumserious118
mininumserious113.jpg mininumserious114.jpg mininumserious115.jpg mininumserious116.jpg mininumserious117.jpg mininumserious118.jpg
mininumserious119 mininumserious120 mininumserious121 mininumserious122 mininumserious123 mininumserious124
mininumserious119.jpg mininumserious120.jpg mininumserious121.jpg mininumserious122.jpg mininumserious123.jpg mininumserious124.jpg
mininumserious125 mininumserious126 mininumserious127 mininumserious128 mininumserious129 mininumserious130
mininumserious125.jpg mininumserious126.jpg mininumserious127.jpg mininumserious128.jpg mininumserious129.jpg mininumserious130.jpg

Frédéric Loridant / Photorock - mai 2006

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur !
Préférez un navigateur libre comme Firefox / Mozilla - Opera - Camino (for Mac) ou un autre (Galeon, Epiphany, Amaya, Dillo...)

Be free with Linux

Valid HTML 4.01 Transitional