Retour � Photorock
Retour / Back

M. T. WIZZARD

au
Spirit of 66
le 6 janvier 2003


Trois ! Ils sont trois à arpenter la scène du Spirit of 66. Dans la salle, nous étions quand même cinq fois plus à avoir répondu à cette invitation à un voyage dans l’espace et le temps que proposait M. T. WIZZARD, groupe allemand remontant à 1969, grande époque des expérimentations space et krautrock de CAN, AMON DUUL ou ASH RA TEMPEL.

Musicalement, M. T. WIZZARD balaie largement entre DRUMPLAY pour les percussions et HAWKWIND avec certains morceaux comme From the Second Moon où l’influence des Masters of Universe est manifeste. M. T. WIZZARD prend aussi plaisir à surfer sur les cheveux de la comète OZRIC qui apparaît ici ou là au fil de l’inspiration des trois musiciens quand ils ne tombent pas dans des plans à la MAN, voire plus « américains » dans un esprit On the Road Again. Et ils font tout cela à trois ! Pas de claviers mais parfois un luth vient donner une touche orientalisante à ces nuées d’étoiles filantes musicales adroitement mises en orbite par les trois compères.

Seul le batteur est rivé à son instrument, les deux autres se promènent à tour de rôle entre la basse et la guitare, nous offrant à chaque fois des solos plus cosmiques les uns que les autres. Et de surcroît, refusant de se cantonner à assurer uniquement le rythme, le bassiste s’envolait dans des solos ou des impro qui n’envient rien aux partitions alambiquées de MAGMA par exemple. Pilier de ce trio, le batteur liait, assurait la cohésion entre ses deux acolytes planant entre les anneaux de Saturne en grands seigneurs tout en conservant leur âme et leur créativité.

Bousculés par ses sons venus d’ailleurs, rivés sur le jeu des musiciens que des nouveaux lights venaient chatouiller, les spectateurs voyaient défiler devant leurs yeux une véritable armada stellaire partie à la conquête de l’Univers sans que certains morceaux à l’image de ce blues bleu espace, ces retours à des plans plus normatifs ne s’écrasant pas dans les clichés sur-entendus, ne les ramenaient sur Terre ; ce soir, dans l’esprit de la 66, seize OVNIS de plus traversaient l’espace et le temps grâce à M. T. WIZZARD. Il y a de la magie la-dessous.

cliquer sur l'image - click on the pic










Frédéric Loridant
Janvier 2003
fred@photorock.com
Frédéric Loridant ©2003