Retour à photorock.com

Contacts


CRUSADERS of LOVE
The NEW CHRISTS

Lille,
La Malterie, le 13 juin 2009

Après le monde sauvage du Far West des SHEETAH, la Malterie nous invitait à une grand messe avec les NEW CHRISTS venus de leur lointain bush pour nous porter la bonne parole. Et pour donner plus de puissance à leur paroles, les CRUSADERS of LOVE étaient chargés de nous préparer à la cérémonie. En enfants de chœur, on attendait de les voir avec impatience.

S'ils sont aussi bons en musique qu'en amour, ils doivent faire des ravages ces CRUSADERS of LOVE. Je n'ai pas été le seul à être bluffé, les tee-shirts de certains étaient marqués d'auréoles foncées preuve qu'ils n'avaient utilisé le déo invisimax certifié 24h00 ! Mais bon le déo, ça tue l'amour et c'est contradictoire avec nos croisés qui se battaient sur scène justement pour l'amour. Alex et sa bande de chevaliers sans peur et sans reproche sans aller transformer l'eau en vin (pour ça fallait aller au bar) font dans punk à mélodie qui tue dans la droite ligne de ce que les anglais savent faire. C'est frais, ça sonne bien et ils appellent leur mixture sonique "Power Pop". Pourquoi pas, en tout cas, les CRUSADERS of LOVE sont bien énervés pour des enfants de chœur. Et jusqu'à aujourd'hui, les seules hosties qu'ils ont réussi à bénir sont des 45tours bien noirs au rond central rouge. A consommer sans modération.

Cliquer sur l'image - click on the pic

CRUSADERS of LOVE CRUSADERS of LOVE CRUSADERS of LOVE CRUSADERS of LOVE

L'assemblée était prête. Les NEW CHRISTS pouvaient commencer. Ils n'ont plus 20 ans les prêcheurs mais dès le premiers morceaux, on sent le bois vert. Rob Younger le chanteur me rappelle un Charlie Harper en plus calme un David Allen en version GONG punk (the UNIVERSITY of ERRORS). Les autres ne sont pas tout jeunes non plus mais connaissent leur bréviaire sur le bout des doigts. Plutôt que de tomber dans un punk à l'anglaise, nos australiens vont plutôt regarder du côté des STOOGES ou des MC5 en version actualisé n'hésitant pas à ponctuer leurs tubes de solos de guitares ou d'envolées de claviers. Morceau après morceau, on se prend claque sur claque. Aucun moment de répit, ils frappent sec les NEW CHRISTS, des bons missionnaires. On en est sorti éclairé... Par contre, pour la lumière, la grâce n'a pas encore touché sur la Malterie...

Cliquer sur l'image - click on the pic

NEW CHRISTS NEW CHRISTS NEW CHRISTS NEW CHRISTS




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009