Retour à photorock.com

Contacts

SABOTAGE - NOBODY's STRAIGHT

LA SOCIETE ELLE A MAUVAISE HALEINE

Lille,
La Chimère, le 15 cotobre 2009

LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE ! Difficile de faire plus long pour un nom de groupe, difficile aussi d'être plus explicite. Assurément, on est aux antipodes des CŒUR de PIRATES qui jouaient quelques pâtés de maison plus loin à l'Aéronef. Je n'ai pas eu de peine à choisir, entre la pop mielleuse des pirates et l'anarko-punk de la Société, j'ai préféré l'énergie brute au miel canadien. Et LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE n'était pas venue seule. Un combo minier répondant au délicat nom de SABOTAGE et les normands NOBODY's STRAIGHT étaient venus en renfort pour affirmer à coup de décibels leur hargne sonique.

SABOTAGE ! Un des groupes prévus sur le fly a fait faux bon. Et ce sont les SABOTAGE, des hardcoreux bourrus venus des mines qui le remplace au pied levé. La finesse, il ne connaissent pas ces pirates des terrils, SABOTAGE bourrine sec, pilonne sans trop savoir si leur bruit tient sur une partition. En fait, la partition, ils s'en foutent, ils ont juste la rage et le montrent suffisamment bien que l'on reste sans peine jusqu'à la fin de leur set, assez court il est vrai !

Cliquer sur l'image - click on the pic

SABOTAGE SABOTAGE SABOTAGE SABOTAGE

Voilà le clou de la soirée ! LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE ! Là aussi, on se fout un peu des partoches, leur anarko-punk sur base de machines qui rappelle d'ailleurs parfois un groupe très célèbre, ne fait pas également dans la douceur bien que ce soit une fille qui tient le chant (logiquement, ils ont un nouveau chanteur mais il était retourné chez maman manger des mogettes, faut bien donner quelques odeurs à la Société). Elle a de la pèche, la chanteuse. Elle vocifère autant qu'elle peut et j'aimerai pas me faire engueuler par elle. Derrière, les gratteux qui assurent, un peu au chant, beaucoup au boucan ! LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE excelle habituellement dans les caves un peu pourries ou les squatts et bien ce soir, à la Chimère qui offre un niveau de confort quelque peu supérieur, ils ont réussi à imposer une ambiance "concerts au CCL" en un rien de temps... Light capricieux ou gérés par un fou, sono parfois limite, chant trop en avant... C'est plus fort qu'eux, le groupe amène avec lui ses ambiances... Mais on aime leur niaque, leurs paroles corrosives faciles à retenir, leur rébellion sonore constante et pour une fois que LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE était sortie de sa tanière, ça valait le jus.

Cliquer sur l'image - click on the pic

LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE LA SOCIETE ELLE A UNE MAUVAISE HALEINE

Avec tout ça, il est 22h55 quand les NOBODY's STRAIGHT commencent à installer leur matos. Gestion du temps à l'anarkopunk... Logiquement, les concerts en semaine s'arrêtent à 23h00... Sourire des Chimereux du bar, mais tout s'arrange, une entorse est toujours possible. Les NOBODY's STRAIGHT sont speed habituellement (du moins je suppose), là ils l'ont été vraiment car poussé par le temps. Ils donnent dans du hardcore mais hardcore normand nourri au calva en bouteille de limonade, un mélange explosif qui laisse des traces. Bref, les spécialités régionales se portent toujours bien et ça valait le coup d'être bu euh vu.

Cliquer sur l'image - click on the pic

NOBODY's STRAIGHT NOBODY's STRAIGHT NOBODY's STRAIGHT NOBODY's STRAIGHT




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009