Retour à photorock.com

Contacts

NOTHING for FREE - DOONUTS DISTURB

Lille,
La Chimère, le 23 octobre 2009

Il n'y a pas 8 jours j'écrivais à propos de la Chimère "On en a vu passer des trucs, de la merde qu'on évite soigneusement en restant au bar aux groupes qui prennent aux tripes qui font oublier aux pogoteurs que leur verre de bière est plein". Et bien, il n'en fallait pas plus pour en avoir la confirmation : quand le concert foire, on passe sa soirée au zinc. Et pourtant ça avait plutôt bien commencé. Pas trop de monde mais un bon petit groupe pour se chauffer les oreilles : les NOTHING for FREE. Par contre la suite, les DOONUTS DISTURB, des mecs qui venaient de Nantes, nous ont plongés dans une mauvaise répét à tel point qu'à la fin de leur concert, il y avait plus de monde au bar que dans la salle.

On n'a rien pour rien et les NOTHING for FREE le prouvent. Visiblement ce combo qui fait dans le punk à roulettes ont été élevés dans la grande tradition des BAD RELIGION et consorts, groupe d'ailleurs dont il reprennent un titre. Ils ne revendiquent pas d'être d'une originalité criante mais c'est bien fait et leur présence scénique, jumps de skateur et rock and roll attitude avec grimaces et hurlements nous font arriver à la fin du concert sans peine. Un bémol à mon avis, une reprise des SHADOWS un peu molle. Le même titre en passant la 5ème et en accélérant à fond...

Cliquer sur l'image - click on the pic

NOTHING for FREE NOTHING for FREE NOTHING for FREE NOTHING for FREE

Suite à une mise au point avec le chanteur, j'ai par respect modifié l'impression que j'ai eu
Les DOONUTS DISTURB ont bien attaqué. Leur zique m'a titillé l'oreille, un brin originale. Mais, le temps pour le chanteur de vider son verre de whisky et catastrophe, la sauce a tourné malgré les efforts des 3 autres qui ont l'air de savoir quand même maîtriser leur instrument. Le reste s'est passer au zinc en zieutant l'écran vidéo et les images ne nous ont pas donné envie de revenir. Venir de Nantes pour planter même involontairement un concert, quelque part, c'est con tant pour le public, que pour l'orga sans oublier les 14 personnes qui avaient payé leur place. Dommage.

Cliquer sur l'image - click on the pic

DOONUTS DISTURB DOONUTS DISTURB DOONUTS DISTURB DOONUTS DISTURB




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009