retour à Photorock
Retour / Back
PONCHARELLO - M(OR)ANGE

HELLS CRACK - PARABELLUM


Festival MusikaDonf - soirée 1

le 28 octobre 2005



MusikaDonf, tout un programme et c'était à Orchies le dernier week-end d'octobre. Mieux connue par son usine de chicorée, Orchies a pris l'habitude de recevoir chaque année depuis 99 un festival qui comme son nom l'indique fait dans la musique amplifiée et surtout bien speedée. Et pour la première soirée, le plateau s'annonçait très chaud avec comme munera final, les hoplomaques de PARABELLUM. Et pour lancer les jeux, PONCHARELLO, M(OR)ANGE et HELLS CRACK avaient sorti leurs glaives...

De PONCHARELLO, je n'aurais vu que quelques éclats de cuirasses mais quels éclats ! C'est un gros rock bien imprégné de hard seventies qui m'accueille et pas de pot, c'était la dernière chanson, un festival qui commence à l'heure, c'est assez rare pour être signalé ! Grâce à ça, j'ai juste le temps de voir un tas d'énervés dégager une sacrée énergie communicatrice suffisante pour retenir ce nom : PONCHARELLO

Cliquer sur l'image - click on the pic




M(OR)ANGE n'était tout aussi inconnu. Le seul problème est qu'en dehors de sonorités rock bien appuyés et un chanteur qui a la bougeotte comme un mirmillon, je ne me souviens plus trop du détail de leur zique si ce n'est que je ne me suis absolument pas ennuyé, du rock, des influences seventies... Le pouce était dressé vers le haut, ils pourront redescendre dans l'arène. Mais désolé les M(OR)ANGE, la suite a occulté sinon détruit un paquet de cases mémoires et je ne dois pas être le seul dans le cas.

Cliquer sur l'image - click on the pic




La suite s'en allait crescendo dans le punk avec les HELLS CRACK qui de quatuor est passé le temps d'un soir, en trio, un des guitaristes manquait à l'appel. Et bien qu'est ce que cela doit être à quatre, car HELLS CRACK à trois est très convainquant avec son rock punk gras comme du MOTORHEAD et les pogos soulevés par leurs missiles incendiaires laissaient présager le pire pour le groupe suivant.

Cliquer sur l'image - click on the pic




"PANEN, CIRCENSES, & ROCK and ROLL !" Le voilà le mot d'ordre. Pour le pain et les jeux, pas de village romain à Orchies depuis qu'un de mes ex patron a déclaré sérieusement : "Non Orchies n'est pas Oriacum !" ; "Foot et télé" aurait mieux fonctionné. Mais trêves de blablaterie, on l'a quand même vécu la grandeur de Rome avec des PARABELLUM en pleine forme qui ont transformé et deux roulements et trois accords la salle en une véritable arène où des combats faisaient rage. Il est vrai que le pain (le voilà !) avait été comme par magie multiplié et transformer en houblon, belle annone liquide ! Manque le rock and roll, on pouvait faire confiance aux PARABELLUM qui le suaient à grosses gouttes, l'éructaient à pleine voix et le crachaient à travers grattes et batterie. "PANEN, CIRCENSES, & ROCK and ROLL !" le mot d'ordre était respecté au delà même des espérances et le medley fondé sur Cayenne restera longtemps gravé dans les cases mémoires restantes. Orchies n'est peut-être pas Oriacum, en tout cas elle fut PARABELLUM.

Cliquer sur l'image - click on the pic



Frédéric Loridant / Photorock © octobre 2005

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur ! : Mozilla/Firefox -- Opera -- Safari !

Be free with Linux