Retour à photorock.com

Contacts


ASHTONES - DIG BASTARD

A HELLA GOOD BAND NAME

GUN ADDICTION - LARSHUMA et les LARSHUMETTES


Peter's night,
Lille, le CCL, le 20 mai 2009

Peter's Night ! On était nombreux à s'entasser dans la minuscule salle du CCL pour cet hommage rock and roll hip hop punk à notre pote qui s'est barré trop tôt. Le plateau était 100% lillois et tout à fait à la hauteur de ce que Peter aurait pu attendre. A peu de choses près, on s'est retrouvé dans la soirée mémorable qu'il avait organisé dans un couvent squatté à Anvers (au De Koevoet, le 7 février 2009), la sainte trilogie formée par ASHTONES, A HELLA GOOD BAND NAME et GUN ADDICTION étant renforcée ce soir avec les riot girls de DIG BASTARD et le hip hoppeur LARSHUMA accompagné des LARSHUMETTES. Un peu de jeunes filles dans ce monde de brutes aurait pu adoucir la musique... Ce ne fut pas le cas, au contraire.

Ma théorie comme quoi rock and roll djiad, les organisateurs, se trouve sur un fuseau horaire différent du notre se confirme. Ouverture des hostilités à 19h00 disait le fly. A 20h30, ASHTONES terminait à peine sa balance... Et comme on doit y ajouter la pose bar, ma première image fut faite à 20h47 ! La bande à Gé était particulièrement en forme, à la basse une nouvelle tête et sur la set-list, un paquet de nouveaux morceaux et soniquement la pêche est là. Les ASHTONES donnent toujours la trique ! Du pur viagra sous forme de décibels.

Cliquer sur l'image - click on the pic

ASHTONES ASHTONES ASHTONES ASHTONES

On aurait pu croire qu'un peu de rock féminin calmerait les pulsions. Eh bien non, les DIG BASTARD pour ne pas changer sont en pleine forme. Que des canons avec des chanteuses qui gueulent comme des morues en rut tandis que les accompagnatrices déchaînent la tempête. On vibre dans du Loti. On tangue comme les pêcheurs d'Islande dans leur doris, à la seule différence que ce n'étaient pas les embruns qui nous mouillaient mais la sueur. Des morues qui donnent chaud et qui ne se laissent pas attraper ! DIG BASTARDje vous aime !

Cliquer sur l'image - click on the pic

DIG BASTARD DIG BASTARD DIG BASTARD DIG BASTARD

Après la fausse légèreté féminine des DIG BASTARD, A HELLA GOOD BAND NAME allait nous plonger dans leur monde punko-indus digne d'un laminoir gorgé de métal en fusion. Il n'y avait que 2 solutions, soit on se barrait, soit on se laissait happé par ces forgerons sonores qui n'ont pas peur de laisser le plus fou d'entre eux, le chanteur-saxo d'essayer des alliages osés, mélangeant des métaux soniques improbables mais qui deviennent sous ses doigts et pas sa voix, plus riches que tous les ors du monde... A quand une vraie galette coulée dans le bronze !

Cliquer sur l'image - click on the pic

A HELLA GOOD BAND NAME A HELLA GOOD BAND NAME A HELLA GOOD BAND NAME A HELLA GOOD BAND NAME

On les croise souvent les GUN ADDICTION ces temps-ci. Ils ont la niaque, leurs armes sont parfaitement astiquées et ils savent s'en servir de mieux en mieux. Leurs bastos se suivent et font mouche. Pile dans le mille, les groupies se pressent au pied de la scène, invectivant le gratteux ou l'échalas armé du seul micro. Même pas de manche pour se défendre, que sa voix, mais gare à celui qui s'y frotte... Et tout à coup, le drame, un bruit sourd vient casser la tête, l'ampli de Crams s'est identifié à son maître, il a cramé... Trois morceaux avant la fin, pas de feu d'artifice... D'autant plus dommage que la rumeur courrait... Margot, l'ex-chanteuse de The GRAFT devait s'inviter sur scène...

Cliquer sur l'image - click on the pic

GUN ADDICTION GUN ADDICTION GUN ADDICTION GUN ADDICTION

Le temps passait, la chaleur montait à la tête, les tee-shirts étaient trempés, les filles étaient belles et LARSHUMA allait les faire danser. Notre hip hopeur sait toujours bien s'entourer : les LARSHUMETTES étaient présentes et venaient danser avec notre gros ours sortis des forêts d'Anor ou de de Fourmies. Au premier abord, elle rendraient le bestiaux moins sauvage mais sous les traits de petits rats de l'opéra, d'infirmières ou de clown, elles savent mordre osant même faire planer l'ombre de Sarko dans la cave du CCL ! Un comble. Mais tout et bien qui fini bien, à l'image de Guignol où le gendarme finit toujours par prendre sur la gueule, le sarko le nain s'écrase lamentablement à terre.

Dans tout ce bordel, sûr que l'ombre de Peter planait ou riffait. Difficile de pixelliser une ombre, on ne doit me croire que sur parole. On le recroisera à SA prochaine Peter's night !

Cliquer sur l'image - click on the pic

LARSHUMA et les LARSHUMETTES LARSHUMA et les LARSHUMETTES LARSHUMA et les LARSHUMETTES LARSHUMA et les LARSHUMETTES




Frédéric Loridant / Photorock.com 2009