Retour à Photorock
Retour / Back

NICE BEAVER

FLAMBOROUGH HEAD

PLACKBAND

au
Spirit of 66
le 29 décembre 2002



Dernière soirée de l’année au Spirit of 66 organisée par  le Dutch Prog Meeting (en collaboration avec Prog Nose) avec NOVEMBER (pas vu), NICE BEAVER, FLAMBOROUGH HEAD et PLACKBAND mais ….. Déception, car si les groupes, tous originaires des Pays-Bas, sont d’un niveau musical élevé, ils manquent singulièrement de caractère.

Mon arrivée tardive coïncida avec l’arrivée sur scène de NICE BEAVER fut sans doute le plus intéressant de la soirée bien que n’offrant pas une originalité époustouflante. C’est du CAMEL, encore du CAMEL mais survitaminé. Des intros lentes et planantes à la Latimer, on arrive sans crier gare, à du hard rock fleurant bon, DEEP PURPLE, les riffs lourds de BLACK SABBATH quand ce n’est pas un hommage direct à LED ZEPPELIN avec l’intro de Kashmir « réintroduite » à bon escient dans un morceau. Sans être très créatifs, leur musique se distille étonnamment bien auprès d’un public bien au fait des expériences musicales des 70’s.

cliquer sur l'image - click on the pic









FLAMBOROUGH HEAD ne brille pas non plus par son originalité. CAMEL est omniprésent avec cette fois ci un net penchant pour s’engouffrer dans la voie ouverte par QUIDAM ou MOSTLY  AUTOMN sans toutefois atteindre cette presque perfection sensible sur le live de QUIDAM par exemple. Ce concert de FLAMBOROUGH HEAD fut sans âme véritable ; cafouillage dans les sons, claviers peu audibles malgré les efforts désespérés de Francis, guitare parfois en retrait, parfois en avant mais jamais à sa place, flûte et pipeau peu ou pas exploités et absence totale de jeu de scène malgré la présence d’une batave plus platine que blonde qui aurait pu mettre un peu d’entrain à cette troupe statique ! Certains ont pris plaisir à se laisser bercer sur ces compos pas surprenantes, d’autres attendaient PLACKBAND, des briscards de la scène rock du Bénélux.

cliquer sur l'image - click on the pic





D’emblée, on sent l’expérience de PLACKBAND. Des trois groupes que j’ai vu, c’est celui qui a le mieux occupé l’espace et sur le plan musical, leur « longue vie » et leurs multiples rencontres avec plein de genres musicaux différents ont donné à leur musique un côté fusionnel qui pêche parfois par des juxtapositions de style peu heureuses ou trop brutes. Progressif, PLACKBAND l’est parfois. Rock, PLACKBAND l’est plus souvent ! Bien que la comparaison soit osée, PLACKBAND me fait penser à KEN’s NOVEL voire à MACHIAVEL, groupes puisant dans diverses tendances n’étant pas toujours convaincant. Mais sans que cela nuise à leur qualité. Génial, PLACKBAND ne l’est pas. Agréable à écouter et à voir sans aucun doute, OUI.

cliquer sur l'image - click on the pic


Frédéric Loridant
Décembre 2002
fred@photorock.com
Frédéric Loridant ©2002