Blackstone


Enfin, voilà du vrai hard rock sans fioritures heavy symphoniques ou autres strass et paillettes. Ce groupe franco-américain (?) réussit à marier habilement les sonorités noires de Black Sabbath, les solos aériens de Jimmy Page, la puissance et la rage de Monster Magnet avec en plus un soupçon de blues et de rock sudiste pour pimenter le tout.

Sur les planches, s'éclatent pour le grand plaisir des yeux et des oreilles, le chanteur, IAN, l'amerloc (?) dont la voix oscille entre celle d'Ozzy et de Lemmy selon les ambiances, le guitariste TCHAK aux yeux hagards et fous, martelant comme un dalkoïd ses cordes en osant aussi souffler dans un harmonica, le batteur MARC VAREZ, où plutôt le forgeron de l'Olympe frappant sans relache, à l'image de Vulcain, ses toms et SAMI, le bassiste, un faux calme se cachant sous son chapeau et répondant présent avant même qu'on l'appelle. Un cinquième larron, percussioniste se cachait dans un coin et faisait l'ensemble des chants orientalisants.

Leur musique fortement inspirée du hard rock déborde d'énergie, se plonge au détour d'un morceau dans une sorte de rock sudiste très lourd avec parfois des chants arabisant (pour une fois que l'Orient rencontre les States pour une bonne cause) quand elle ne tombe pas, pour mon plus grand plaisir, dans des atmosphères space rock heavy.

En résumé, c'est fort, c'est grand, c'est beau.
C'est à voir et à écouter (leur album est excellent - voir rubrique disques)
C'est à revoir et à ré-écouter

Set List d'un concert trop court
1 : Blackstone - 2 : I love her - 3 : Mama - 4 : Are you ready - 5 : Rain - 6 : Call of the east - 7 : Erotic theater - 8 : Monkey demon










photorock@photorock.net