Mennen


La nuit commence à tomber. Une lueur bleutée envahit la scène, l'ambiance est feutrée. Tout à coup, surgissant de l'obscurité, les brutes de MENNEN, incisifs et précis comme un rasoir, attaquent avec des riffs déjantés et des chants quasi tribaux, une foule prise au dépourvue.

MENNEN, c'est une base de heavy allemand type Scorpion des grandes années au ketchup métal lourd. Dans cette ambiance crépusculaire, on se serait cru sur les bords d'un polder dans le brouillard et nos trois bataves n'ont pas eu de peine à chauffer le public. Les trémoussements du bassite, les grimaces du batteur, les solos appuyés du guitariste mais surtout la superbe présence scénique du chanteur, faisaient ouvrir des yeux ronds aux spectateurs, du moins à ceux qui ne balançaient pas la tête au rythme des déferlantes musicales. Ils se sont même permis une reprise un peu musclée de School de Supertramp, sans grand effet finalement car visiblement, ce morceau (excellent d'ailleurs), ne fait pas partie de la culture des métalleux présents.







photorock@photorock.net