Retour à photorock.com

Contacts


Les RAMONEURS de MENHIRS - Les GUZZLERS


Hazebrouck,
Le Shaka Laka, le 19 septembre 2008

Les flamands ont envahi la Bretagne ! C'était vrai dans "Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine" mais ce soir, c'est le contraire : les bretons ont envahi la Flandre ! Les RAMONEURS de MENHIRS ont investi la Shaka Laka à Hazebrouck ! Une première pour ce café rock qui avait pris des allures de quai de métro japonais aux heures de pointe. Sans doute quelques centaines de personnes pour une salle aux dimensions plutôt restreintes mais avec un grand bar bien pourvu. Un grand succès, un pari lancé et réussi par Justine de l'assos Rock en V.O. et ses potes les GUZZLERS, des piliers du rock and roll punk de Cambrai. Ces derniers ainsi qu'une jeune formation purement flamande, les SPUTKALUT ouvraient ce carnaval des agités.

Pour les SPUTKALUT, je serai bref. J'en ai rien vu, un paquet de monde bloquait déjà la salle et la sauce (samourai ? excellent avec une fricandelle) avait bien prise, preuve en était les hurlements poussés par les ados et ados+ présents. J'attaquais donc ma soirée avec les GUZZLERS, vieille (!) formation cambrésienne, que je croise au gré des festivals régionaux. Le trio se complaît dans un french rock punk aux textes rageurs et compréhensibles ; ils balancent bien autant dans les sons que dans l'attitude rock and roll. Quelques morceaux de chauffe et les premiers pogos commencent. Des trucs encore gentils qui me laissent plein de place devant. On commence à sentir de fortes effluves de chacal, c'est bon signe ! Un bémol, les GUZZLERS restent une formation sans CD ni démo, le seul truc que je leur connaisse est un skeud datant 1995 !!!!

Cliquer sur l'image - click on the pic

Les GUZZLERS Les GUZZLERS Les GUZZLERS Les GUZZLERS

La folie, le tsunami breton arriva juste après. Une forêt de micro, l'empreinte de Brocéliande en plein plat pays et 4 menhirs derrière dont un muni d'une guitare. Quelques accords pour la balance et voilà les premières offrandes de bière qui me baptisent. Il faut dire que derrière, on se pousse, attirés par cette guitare BxN qui crachent le riff de Vivre libre ou mourir. Comme entrée en la matière, on ne pouvait pas espérer mieux. Et après ce fut une joyeuse cohue indescriptible, les GUZZLERS s'improvisant en service d'ordre pour empêcher que la vague submerge la scène avant qu'elle se fige en un pack compact digne du XV de France. Bravo au 2-3 béruriers d'avoir réussi à bloquer les assauts ! Musicalement, les RAMONEURS de MENHIRS, Momo, Richard, Eric et Loran, réussissent à marier le patrimoine musical breton avec le rock alternatif. C'est le fruit d'une rencontre entre 3 (4?) activistes soniques bretons, Loran des BxN, Merlin et Viviane. Le cocktail ne pouvait qu'être explosif ! Les gavottes à la bombarde et au biniou survoltés par une guitare et une boîte à rythme s'enchaînent alternant avec des morceaux franchement plus rock comme Where's the Captain Kirk (de SPIZZENERGIE à l'origine, repris entre autre par les BxN) avant d'attaquer une série de BERURIER NOIR, Vive le feu, Vivre libre ou mourir... Loran ne voulait plus s'arrêter, l'énergie était là, des chanteuses prenaient le relais de nos bretons exténués, le public était fou, le patron du bar aussi... Il était 1h00 et ô rage et désespoir, le bar était fermé. Avoir soif à crever en Flandre, un comble.

Cliquer sur l'image - click on the pic

Les RAMONEURS de MENHIRS Les RAMONEURS de MENHIRS Les RAMONEURS de MENHIRS Les RAMONEURS de MENHIRS

PEOPLE

Cliquer sur l'image - click on the pic

PEOPLE PEOPLE PEOPLE PEOPLE




Frédéric Loridant / Photorock.com 2008