Retour à Photorock
Retour / Back



au

Biplan - Lille
le 05 février 2003.

Du fond de son alcôve, Christophe Blouin, le chanteur de RAMSES invite à pisser dans un violon. Pauvre Lulu, protège ton instrument ! La cave du BIPLAN, un des derniers lieux culturels alternatifs lillois survivant encore et ouvert à toutes formes d'expression, était bondée. RAMSES attire, RAMSES malgré sa méfiance vis à vis du système tourne et s'autoproduit. Surtout, RAMSES ose suivre ses idées passant d'un rock plus festif ou plus abordable à des retrouvailles avec la guitare saturée sur des rythmes décoiffants et déjantés, sans oublier une trompette quasi psychédélique digne du sax d'un Nick TURNER et l'accordéon caressé de main de maîtresse par Lulu. Un clavier partagé entre le trompettiste et l'accordéoniste / violoniste complète l'ensemble.

Le résultat est tout bonnement époustouflant. Les ambiances électriques ainsi créés servent de tremplin au chanteur pour exprimer pleinement des textes généralement assez noirs mais si vrais ! Le Vendeur de Gadoue croise les Monsieurs bien pensants de la France d'en haut qui sans doute flirtent en sous main avec les Rats sous le regard vide de l'Idiot du Village� Que dire de plus ? Que l'on sent du THIEFAINE sur vitaminé en arrière plan ? Que le groupe fait preuve d'une adaptation remarquable du groupe à son espace ? Il fut aussi à l'aise dans l'excroissance voûtée de la cave du Biplan que sur la scène du festival Rock la Pop et cela malgré un changement de guitariste suite à un grave accident de Stéphane Blouin (Ramses merci ! il est vivant et se remet). La magie s'opère d'autant plus facilement que le public, bien compressé ce soir là, est en contact presque direct avec ce collectif venu du plus profond du pays angevin. Malgré des lights minimalistes, une scène encombrée, RAMSES prouve encore qu'il fait partie des grands du rock français en se démarquant des rengaines habituelles faciles et déjà maintes fois entendues et mérite autant que des DOLLY ou des DIONYSOS si pas plus. Ruez-vous sur leur dernier CD (Dans ma Radio), c'est un plaisir que de le faire tourner en boucle.

cliquer sur l'image - click on the pic








Frédéric Loridant
février 2003
fred@photorock.com
Frédéric Loridant ©2003