retour à Photorock
Retour / Back


REVIVAL

le Dracir
Lille, le 29 septembre 2006

Une fois n'est pas coutume mais j'ai l'intention d'aller me coucher tôt ! Je suis harassé ; j'ai passé 2 jours à m'occuper de 20 personnes et c'est épuisant ! Le rock and roll à côté, c'est reposant... Canapé, télécommande, verre, télé avec NCIS, ses super flics qui gagnent toujours et .... drinnggg, the téléphone is ringing. Non ce n'est pas ALICE COOPER mais B. de Pl., un oiseau de nuit beaucoup moins célèbre mais riche en bons plans. Et bien sûr, il n'eût pas beaucoup de peine à me convaincre de m'arracher à la TV et aux héros qui sauvent le monde pour me filer rancart au Dracir, l'ex Park Inn vers 22h30 pour voir REVIVAL, groupe dont le nom ne cache pas qu'il s'agit d'un tribute à CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL Attends moi, Suzy Q, j'arrive.

Le bar est plein. Ce n'est pas un public auquel je suis habitué. Bien sûr ça boit, ça mange mais ça aime bien son confort et les tables sont collées à ce qui fait office de scène. Bonjour l'espace et je ne parle pas des lights réduits à du rouge et du jaune. La scène est totalement occupée par le matos et les musiciens n'ont pas beaucoup d'espace pour s'exprimer par la gestuelle, pas grave, la musique de CREEDENCE se suffit à elle même (suffit de voir les vidéos de la fin des sixtees) et entraînait au fond de la salle, dans la seule partie libre de table, des ondulations de popotins. REVIVAL mérite largement son nom, le respect et la fidélité au groupe phare de la fin des années 60 sont là, et le choix entre l'Amérique des NCIS et celle des CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL ne se discute même pas ; il n'y a pas photo (même si ce soir, elles ne varie pas trop entre le rouge et le jaune), REVIVAL a renvoyé Gibbs à son bateau jamais fini en redonnant une nouvelle jeunesse à ces morceaux immortels et à des "anciens" tout émoustillés de revivre leur 20 ans (moi aussi d'ailleurs je me suis retrouvé quelques années en arrière, au début de photorock, quand les dias sur saturaient dans le rouge...). Ceci ne voulant pas dire qu'il n'y avait que des quadras et plus, REVIVAL a également scotché une paquet de jeunots qui avaient osé exploré les racines du rock and roll actuel. A moins qu'ils ne se soient perdus dans ce bar... Mais ils en ont eu pour leurs esgourdes, Suzy Q était bien présente et au top de sa (ses) forme(s).

revival101 revival102 revival103 revival104 revival105 revival106
revival101.jpg revival102.jpg revival103.jpg revival104.jpg revival105.jpg revival106.jpg
revival107 revival108 revival109 revival110 revival111 revival112
revival107.jpg revival108.jpg revival109.jpg revival110.jpg revival111.jpg revival112.jpg
revival113 revival114 revival115 revival116 revival117 revival118
revival113.jpg revival114.jpg revival115.jpg revival116.jpg revival117.jpg revival118.jpg
revival119 revival120 revival121 revival122    
revival119.jpg revival120.jpg revival121.jpg revival122.jpg

Frédéric Loridant / Photorock - septembre 2006

Mél / Mail : f.loridant@photorock.com

site NON optimisé pour IE, changez de navigateur !
Préférez un navigateur libre comme Firefox / Mozilla - Opera - Camino (for Mac) ou un autre (Galeon, Epiphany, Amaya, Dillo...)

Be free with Linux
Valid HTML 4.01 Transitional