Photorock

ROMEO IS BLEEDING

à la pizzeria Le Soleil / Le Visiteur
Lille, le 10 octobre 2003

Pas beaucoup de rouge pour ROMEO ce soir ! Il est vrai que les lights de la pizza Soleil pèchent un peu, mais assure la patronne, une remise à neuf se profile à l’horizon. Finalement, le rouge n’était pas vraiment nécessaire, la musique de ROMEO is enough BLEEDING pour faire monter des poussées d’adrénaline et du rythme cardiaque des aficionados présents. ROMEO n’était pas venu seul. Non Juliette n’était pas là quoique dans la salle plus d’une fan aurait pu se faire passer pour elle, mais avec THE ELEKTROCUTION, ce groupe de Rouen créchant du bon côté de la Seine. Il avait la lourde tâche d’ouvrir la soirée et s’en est fort bien acquitté d’après les commentaires qui fleurissaient un peu partout. Pour ma part, je suis arrivé au dernier accord, pour une fois, le concert avait commencé pile à l’heure, du jamais vu à la pizza Soleil.

Le fly rassure, ROMEO is BLEEDING sont des scortched hearts rockers (ça ne s'invente pas) faisant dans de l'emofunckycore (gloups) ; les connaisseurs reconnaîtront. Pour les autres, il apparaît difficile de qualifier les sérénades de ROMEO is BLEEDING tant on y retrouve des genres différents. Pour sûr, elles n’ont plus beaucoup de rapport avec le ROMEO de Vérone ; elle oscillent plutôt entre la délicatesse d’un death métal puissant et des passages plus calmes sans pour autant faire dans le romantisme ou l’émotionnel. Ne faisant pas dans le linéaire, ce set a été l’occasion de découvrir quelques belles perles comme le dernier morceau. Scéniquement, la petite scène de la pizza Soleil limitait les gesticulations, le chanteur devant même descendre des planches pour avoir un minimum d’espace vital. Mais, la pèche est là et on pouvait se demander si THE ELEKTROCUTION n’avait pas laissé traîner quelques électrons, branchant ROMEO is BLEEDING sur du 380v, je n’ose pas imaginer les érections.

Et pour finir et par opposition au rouge sang, j'ai tout mis en noir et blanc.

cliquer sur l'image - click on the pic

kalachnikro

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding Romeo is Bleeding

Frédéric Loridant
octobre 2003

Frédéric Loridant ©2003