SKEW SISKIN

Spirit of 66, Verviers
le 9 mai 2004


Une blonde platine se déhanchant derrière un micro, un bassiste cow-boy, un gratteux look PETER PAN SPEED ROCK et un batteur gesticulant dans tous les sens, voilà les SKEW SISKIN en pleine action sur la scène du Spirit of 66. Ces teutons qui montent sont le pur produit d'une écoute intensive sans doute dès les 80, d'AC/DC et de MOTORHEAD. J'imagine sans peine la Nina mimant Bon Scott devant sa glace pendant que ses copines de classe habillaient des Barbies. Le résultat sonore de cette rencontre entre ces musicos et les maîtres du hard rock ne surprend guère : c'est du AC/DC à s'y méprendre parfois teinté de MOTORHEAD avec toutefois des réminiscences Zeppeliniennes avec une Nina se prenant parfois pour Plant et un Whole Lotta Love explosant un de leurs morceaux. Original, certes pas, on pense immédiatement aux NASHVILLE PUSSY mais en plus sage, au hard rock graisseux des bikers et les blousons ornés de signes d'appartenance à une bande ne manquaient d'ailleurs pas dans l'assemblée. Vendredi, on avait droit au même endroit au rêve américain, dimanche, ce fut le jour des seigneurs de la route. Et dopés au SKEW SISKIN et à la voix rocailleuse d'une Nina hurlante, les aficionados cloutés s'en sont donnés à cœur joie et trépignaient bras et doigts tendus vers la blonde platine qui prenait un malin plaisir à les exciter. Un puissant bémol toutefois : je sais que la majorité des mecs présents sont sourds comme Lemmy à force de s'envoyer des skeuds à 120db à longueur de journée et que les musicos ont sans doute comme radio-réveil des Marschall de 100W branchés en série, mais trop fort c'est trop fort et le bourdonnement qui me servit d'autoradio pendant les 250km du retour, surpassant des lives d'HAWKWIND, était un tantinet agaçant.

* : notion qui se discute pour ceux qui téléchargent cette page sans l'ADSL....


















mai 2004

Frédéric Loridant ©2004